logo cardaclysm shards of the four steam jeu de cartes card game

Cardaclysm : duels de cartes contre l’apocalypse !

Cardaclysm est le second jeu développé par Elder Games. Il est édité par deux studios : Headup Games et Whispergames. Disponible depuis le 29 juillet 2020 sur PC, ce soft est un hybride jeu de cartes/RPG/roguelike. Un cocktail de genres détonnant sur le papier, mais qu’offre-il vraiment à ses joueurs ? Enfilez votre plus beau chapeau de mage, gardez votre deck à portée de main car nous nous en allons stopper la fin du monde à coup de parties de cartes !

Mais comment on en est arrivé là ?

Le pitch de Cardaclysm est assez simple. Vous incarnez un magicien qui a prononcé une mauvaise formule. Et voilà que les 4 cavaliers de l’apocalypse se retrouvent sur Terre prêts à semer la mort et la destruction. Est-ce pour sauver le monde ou bien vous sauver vous-même du Conseil des mages ? Quoiqu’il en soit vous décidez de les arrêter avant qu’il ne soit trop tard. Armé de vos fidèles cartes magiques, vous allez explorer divers plans d’existence afin de vous équiper et de vous renforcer. La fin du monde n’a qu’à bien se tenir car vous arrivez pour lui botter les fesses !

Le starter pack du magicien : Le deck de cartes

Comme vous avez pu le comprendre, le jeu tourne principalement autour d’affrontements de cartes. En tant que magicien vous possédez un deck de 14 cartes.

Il existe deux catégories de cartes : les créatures et les sorts. Aussi vous allez pouvoir les renforcer votre au fur et à mesure de vos explorations. En effet, les cartes ont une hiérarchie de niveau. En combinant deux cartes similaires ensemble, vous obtenez une version renforcée. Vous devrez construire vos decks en accord avec cette possibilité. Avez-vous besoin de cartes de niveau puissant ou bien plusieurs de moindre niveau, mais aux effets intéressants ? Le choix est vôtre !

cardaclysm combat avec deck cartes foret

Des ressources indispensables contre le Cardaclysm

Le didacticiel vous explique que pour jouer vos cartes, vous allez avoir besoin de ressources. Ce sont les pièces d’or et les orbes d’âme. Vous commencez le jeu avec un certain montant que vous allez aussi accroître avec vos explorations. 

Chaque carte possède un coût en or. Les créatures, quant à elles, ont également un coût d’orbes en plus du coût en pièces. Prendre en compte vos ressources est essentiel dans votre avancée dans le jeu. 

Les cartes de plus haut niveau sont plus gourmandes en ressources et peuvent rapidement vous ruiner. Les ressources sont remplies à la fin de chaque combat, mais il existe très peu de moyens de générer des ressources pendant l’affrontement. Alors je ne peux que vous conseiller de bien réfléchir avant de sortir cette créature de niveau max qui vous coûte 45 pièces d’or sur les 57 à votre disposition ! 

Mais tout n’est pas une question de cartes !

Pour compléter la synergie de votre deck, vous allez avoir la possibilité de personnaliser votre mage comme dans un RPG. Des pièces d’équipement sont également récupérables et offrent des effets qui peuvent fortifier vos monstres et sorts. Chapeaux, armures, bâtons, épaulettes et gants sont autant d’emplacements à votre disposition. Les combos sont alors multiples entre vos cartes et vos équipements. Et croyez moi, vous allez avoir besoin de toute l’aide nécessaire pour stopper les cavaliers !

L’auberge dimensionnelle, le seul havre de paix

Servant de quartier général, l’auberge dimensionnelle sera votre petit paradis. Ici, votre héros aura la possibilité de stocker ses cartes en trop dans un coffre. Le tavernier aura bien souvent du travail à vous confier. À moins que vous ne décidiez d’aider la chasseuse à terrasser une créature spécifique. 

Bref vous l’aurez compris, c’est ici que vous allez obtenir des petites missions annexes récompensées par de nouvelles cartes bien sûr ! La dernière personne d’intérêt peut-être le gobelin, réfugié au sous-sol, qui vous propose régulièrement des échanges de cartes.

cardaclysm auberge interdimensionnelle interdimensional pub

Cardaclysm : conquête, guerre, famine et mort.

Parlons de nos quatre Némésis. Le coté rogue-like de Cardaclysm se manifeste par une génération aléatoire de l’environnement et des rencontres ennemies. Mais un étage se fini toujours de la même façon : l’apparition d’un cavalier de l’apocalypse. Il survient systématiquement au début de la map et va se mettre à vous poursuivre. 

C’est à vous de juger si vous avez ce qu’il faut pour le combattre ou s’il faut fuir. Si vous décidez de le combattre, accrochez vous, car ce n’est pas un combat a prendre à la légère. Si vous décidez de fuir, il vous faudra prendre le portail de sortie et retourner à l’auberge pour recommencer un nouvel étage. 

L’échec est source d’apprentissage.

L’autre aspect du roguelike est bien entendu l’échec. Cardaclysm ne fait pas exception à la règle et vous allez souvent mourir. Soit par la main d’un cavalier ou d’un autre monstre. Heureusement, la pénalité est moindre. En cas de mort, vous perdez simplement les cartes obtenues pendant l’exploration de l’étage ? Vous pouvez alors le recommencer. L’environnement ne changera pas, mais l’emplacement et la puissance des monstres sera différente. 

On découvre là le gros point noir du soft, il faut l’avouer. Cardaclysm peut se révéler excessivement frustrant par moment. En effet, on peut facilement multiplier les game over sans forcément avoir d’option pour farmer et se renforcer. Dans ce genre de cas, il faut soit espérer que la RNG (pour faire simple : le facteur chance) soit clémente avec nous ou bien modifier nos decks et nos équipements pour tenter à nouveau. Malheureusement ce sont là nos seules options car on ne peut pas revenir sur un étage précédent dans l’idée d’aller collecter de nouvelles cartes, par exemple.

On se sent d’attaque à stopper la fin du monde ?

Cardaclysm est un jeu à la fois innovant et bourré de bonnes idées. Le système de deck/gestion de ressource complété avec l’équipement fait vraiment travailler nos méninges pour trouver les meilleurs combos et styles de jeu. Les phases de combats sont courtes et dynamiques. De plus le challenge est omniprésent. Mais il faut s’armer de patience, car la difficulté peut grimper en flèche sans crier gare ! Aussi le farming plus que nécessaire est parfois source de redondance.

Mais n’oublions pas que Cardaclysm est encore pour l’heure en accès anticipé donc on peut s’attendre à une évolution positive du jeu avec le temps. Si Elder Games joue bien ses cartes, nous avons peut-être devant nous un superbe jeu qui vous occupera pendant de nombreuses heures !

Jeu testé à partir d’une version Steam envoyée gracieusement par Headup.

2 commentaires pour “Cardaclysm : duels de cartes contre l’apocalypse !

Votre commentaire :

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :