castle kong plateforme arcade retro nintendo switch pc

Castle Kong, un parfait hommage au roi de l’arcade

Castle Kong est un jeu d’arcade indé sorti le 25 février sur Nintendo Switch. Il est un hommage à un jeu mythique sorti en 1983. 

Les équipes de Drowning Monkeys vous propulsent dans la peau d’un pauvre héros cherchant à sauver une princesse enlevée par un roi.

Non, il ne s’agit pas d’un énième remake des aventures de Mario. On parle du roi des rois. De Donkey Kong. Mais avec un Kong en haut du château qui est une magnifique copie de Lord Farquaad, le baron de Shrek. Oui, en 2021, une équipe de fous furieux sort un jeu ultra-retro, hardcore et complètement barré. Un jeu qui fera crier des millions de joueurs et qui mettra vos manettes à rude épreuve.

Et surtout, un jeu qui ravira les cœurs de tous les joueurs. Les plus jeunes, comme les plus anciens.

Un style assurément rétro

Castle Kong est un jeu en pixel art cherchant à respecter au mieux l’esprit des jeux des années 80. Une petite claque graphique pour les non-initiés. Un travail magnifique lorsqu’on s’intéresse aux détails disséminés dans les niveaux.

Pour profiter au maximum des graphismes du jeu, il faut aussi bien jouer en affichage classique sur un écran 16/9ème qu’en mode portrait sur l’écran de la Nintendo Switch. Ou en faisant pivoter votre écran de PC pour les mieux équipés.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les décors s’adaptent au format de votre écran. Selon le mode d’affichage, vous ne disposez pas du tout du même paysage.

Par exemple, la forêt qui entoure le château du premier niveau en mode horizontal. Celle-ci disparait en mode vertical et laisse apparaître un immense ciel. Seule la zone de jeu n’est pas modifiée afin de ne pas impacter les joueurs.

En quoi est-ce rétro ? Parce qu’une partie des bornes d’arcade des années 80-90 avaient un écran en mode paysage pour les shoot’em-up verticaux. La Nintendo Switch est un merveilleux terrain de jeu pour les amateurs de jeux d’arcade. Il est donc possible de passer la tablette de la Switch en mode vertical et de jouer avec les sticks du Joy-Con comme à l’époque. Un parfait retour vers le futur.

castle kong plateforme arcade niveau

De la plateforme à gogo

Castle Kong est une version médiévale du jeu Donkey Kong. Au programme : des plateformes, des échelles, des obstacles, des adversaires improbables et surtout, encore des plateformes.

Comme dans le jeu original, vous devez traverser les étages des niveaux dans tous les sens en sautant de plateformes en plateformes.

Et comme dans son grand père numérique, vous aurez 4 environnements pour un total de 22 niveaux à explorer. Ceci peut paraître peu mais avec seulement 3 vies pour les terminer tous, c’est compliqué.

De plus, il faut garder en mémoire l’organisation de chaque niveau afin d’anticiper les pièges et le déplacement de vos adversaires. Comme avec son ancêtre, après avoir joué à Castle Kong, vous ne verrez plus jamais les ponts suspendus et les échelles de la même manière.

Castle Kong, des pièges sournois et rigolos

Si la difficulté des phases de plateformes ne suffisait pas, les pièges à découvrir dans chaque nouveau niveau sont extrêmement bien pensés et sournois.

Pour une fois, j’ai aussi bien rigolé que pleuré à chacune de mes morts.

Se faire tuer par des archers, des vautours ou des chevaliers, un classique indémodable. Mais se faire tuer par des poussins ou de l’huile bouillante qui se transforme en blob à votre poursuite, ça c’est fun. Et horrible.

Il faut tout anticiper. Les flaques d’huile bouillante lancées par-dessus les remparts peuvent à tout moment devenir un blob au contact d’une plateforme. Une échelle ou un élément de décor pourra être l’élément déclencheur d’un changement dans le déplacement d’un adversaire. Pire encore, vous allez détester les archers qui ont tendance à cacher des canons.

Des pouces à mettre au frigo

Castle Kong est l’un des plus beaux hommages aux jeux des années 80. Et qui dit années 80, dit niveau de difficulté élevé mais aussi commandes minimalistes.

Le jeu est jouable uniquement au stick pour se déplacer et le bouton A pour sauter. Le jeu étant aussi sévère qu’à l’époque, vos déplacements doivent être calculés au pixel près. Ce qui reste difficile avec un stick.

Il en est de même pour vos sauts. Ceux-ci nécessitent un minimum d’anticipation car votre personnage réagira quasiment une seconde après avoir appuyé sur le bouton.

Mes pouces auraient aimé pouvoir avoir la possibilité d’utiliser une croix directionnelle. Dans ces conditions, la manette de la Nintendo NES arrive à me manquer.

castle kong plateforme arcade niveau 4

Un concours qui vous rendra marteau

Tant qu’à sortir un jeu d’arcade compétitif, les équipes de Drowning Monkeys ont décidé de marquer le coup. Pour cela, ils ont lancé un concours faisant revivre l’esprit salle d’arcade.

Pourquoi faire cela ? Pour voir le sourire du joueur qui gagnera 3500$ après le 25 mai ? Non. Pour retrouver l’esprit de compétition des bornes d’arcades de l’époque.

Et même si je n’ai pas le droit de participer, l’idée de tenter de positionner son nom dans la grille des highscore ne m’a pas lâchée. Et d’ailleurs, j’ai pris 5 minutes pendant la rédaction de cet article pour relancer un run.

Un magnifique hommage aux jeux rétro.

Merci aux équipes de Drowning Monkeys et de PR Hound d’avoir ramené l’esprit des jeux des années 80. Castle Kong est un sublime retour aux bases des jeux vidéo. Un jeu à la fois technique et compétitif. Un jeu accessible à tous et addictif. Le jeu dispose de son propre univers tout en faisant référence à tout ce qui a marqué les joueurs des années 80. C’est aussi un jeu qui ne coûte quasiment rien et qui peut rapporter gros.

Finalement, un jeu qui trouvera sa place dans votre bibliothèque Nintendo Switch dès aujourd’hui et pour longtemps.

Merci à PR Hound de m’avoir permis de tester la version Nintendo Switch de Castle Kong.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :