Chimparty Playstation 4 Party Game Jeu vidéo familial mini jeux

Chimparty, party-game et singes stylés

Le jeu Chimparty est un party-game des studios Napnok Games. Il vous proposera de jouer en famille sur des séries de mini-jeux de 1 à 4 participants. Le but ? Voir qui est le plus doué de ses doigts.
Dernier arrivé de la famille des jeux PlayLink, il offre un parfait plan B dans le cas où votre animal de compagnie aurait mangé une énième pièce de votre jeu de plateau préféré (et non, mamie ne compte pas).
Dans ce nouvel opus de la saga des jeux Playstation/Smartphone, vous ne pourrez plus vous démener avec des animaux complètement loufoques comme dans Frantics mais uniquement avec des chimpanzés assez simplets. Bien qu’ils restent un poil déjantés, les fous rires se feront tout de même plus discrets. Mais lançons nous dans le jeu pour mieux en parler.

On ne fait pas trop de singeries

Chimparty tente de se faire une place parmi les grands en proposant un jeu de l’oie avec déclenchement de mini-jeu à chaque fin de tour. Ce système, proposé depuis 1998 dans les différents épisodes de Mario party, garde toujours autant d’impact sur les joueurs qui, pour les plus âgés, ont grandi avec la version plateau (physique) du jeu de dés.
Pour les connaisseurs du style, habitués à disposer d’une soixantaine de styles de mini jeux différents en moyenne dans chaque titre, se retrouver avec seulement 18 types de jeux différents est une petite déception.
Heureusement, chaque type de jeu dispose de 5 variantes de décors qui apporteront leurs spécificités afin de porter la palette à un total de 90 mini-jeux.

Ces variantes de décors ne sont pas anodines car chaque environnement aura sa spécificité. Dans l’espace, vous serez plus légers. En mode magie, vous pourrez être téléporté dans le niveau ou certains objets se verront transformés en pleine partie. Dans le monde de l’épouvante, vous aurez des fantômes bien plus physiques qu’on pourrait s’y attendre. Ils pourront vous bloquer ou modifier la trajectoire de certains objets. Je vous laisse découvrir les éléments spécifiques à la jungle (univers de base) et le monde pirate.

Tout cela est important pour vos premières parties car il faudra s’y habituer. Mais une fois ces contraintes intégrées, on se retrouve rapidement dans un cycle récurrent de jeux assez similaires. On aurait aimé que le téléphone ne soit pas juste un bouton d’action déporté mais un véritable support de jeu comme dans le sympathique Qui es-tu?. Ce manque de diversité dans le système de jeu est tout de même compensé par d’autres éléments qui porteront le jeu en haut du bananier.

Chimparty, toujours avec style

Tout comme dans Frantics, vous pourrez habiller chaque chimpanzé avec différents accessoires. Cela va du chapeau de pirate aux lunettes à grille digne de Maître Gims, en passant par les classiques comme la tête de crocodile ou les chaussons à tête de lapin. Le nombre d’accessoires est assez important pour ce type de jeu mais reste assez limité si vous jouez à quatre. En effet, vous aurez trois niveaux d’accessoires (tête, main et pieds) proposant chacun 12 choix. On en verrait presque 36 chandelles.

J’ai presque réussi à les voir ou plutôt à les entendre lorsqu’une voix marquante a commencé à commenter les frasques des joueurs. En effet, je n’ai pas pu vérifier si c’était bien le cas mais le doubleur qui vous accompagne possède une voix très proche de celle du mythique commentateur du party-game Crash Bash. Autant vous dire que ça scotche tout de suite dans son canapé avec des souvenirs plein la tête. Et cette voix ne sera pas le seul élément qui se rapprochera de ce trop peu connu party-game concurrent de l’éternel Mario.

L’ambiance musicale globale du jeu est fun et dynamique. La bande sonore est funky et vous rappellera les rythmes des célèbres Donkey Kong country. C’est un point positif, même si nous ne sommes pas non plus face à une déferlante de musiques. Les quelques thèmes récurrents sont assez bien construits et accompagnent le rythme du jeu tout en ne s’imposant pas vous.

Un jeu qui offre beaucoup de choix…

Chimparty réussit là où beaucoup glissent sur des peaux de banane. Le jeu offre beaucoup de libertés dans la construction des parties et conviendra à tous même aux joueurs solo.

En effet, vous pourrez configurer totalement vos parties en sélectionnant de un à dix mini-jeux et leurs environnements. Ceci a deux avantages non négligeables pour ce type de jeux. Le premier et le plus important, est que vous pourrez écarter les jeux qui ne vous plaisent pas. Combien de fois n’avez-vous pas été frustré d’enchaîner une série de mini-jeux désagréables alors que vous souhaitez rigoler avec vos amis ? Ce problème est enfin réglé et c’est vraiment un plaisir. Le second point est que pour une fois, vous n’aurez pas besoin de passer deux cents heures pour faire le tour de la globalité des mini-jeux.

Vous pourrez donc vraiment aborder les party-game sous un nouveau jour. La preuve qu’on peut encore surprendre les joueurs dans des styles de jeux qui sont pourtant assez vieux.

Une autre surprise est le mode solo. Bien qu’il soit très court, ce mode de jeu sympa et rapide est un très gros plus. Vous pourrez lancer une petite partie à la va vite (deux à vingt minutes) et gagner quelques précieuses étoiles-peaux de banane qui vous permettront de débloquer de nouveaux accessoires.

Pour longtemps…

Un des gros risques des party-game est la vitesse d’épuisement du joueur face à la répétitivité du jeu. On n’échappe malheureusement pas à cet effet mais il est contrebalancé par la présence de beaucoup d’objets de personnalisation. Ceux-ci sont au nombre de 36 et on les débloque “assez simplement” et au hasard, en grande quantité. De plus, le cumul des peaux de bananes obtenues comme points de victoire pour obtenir un ticket de déblocage rallonge la durée de vie du jeu. Petit détail : le nombre d’étoiles bananes est indiqué sur le téléphone dans une barre de progression par seuils cycliques de 10, 15 puis 20 étoiles. Voir la barre de remplissage presque pleine vous poussera à relancer une petite partie complémentaire, puis une autre…et une petite dizaine de plus.

Les singes sont bien de la partie

Vous cherchez un petit jeu familial, fun et rapide mais accrocheur pour cette fin d’année ? Chimparty est une bonne réponse à votre recherche et pour son prix, il se placera en haut de votre liste. Des différents jeux présentés dans la nouvelle vague de la famille PlayLink, Chimparty est la plus belle surprise. Il s’ajoutera avec plaisir dans la bibliothèque des party-game de tous les joueurs.

Jeu testé à partir d’une version PS4 envoyée gracieusement par Playstation.

Source images et vidéo : Napnokgames.com

Encore merci à Sandrarchange (suivez-le c’est une valeur sûre 😉) pour son test. Découvrez aussi tous mes autres tests de JEUX VIDÉO ►ICI◄ & mes streams TWITCH ! Et n’hésitez pas à me suivre sur vos réseaux sociaux préférés : Twitter, Facebook et Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
EN LIVE ❤
CURRENTLY OFFLINE
%d blogueurs aiment cette page :