Accueil / JEUX VIDÉO / Croc Legend Of The Gobbos, crocodile bipède et univers sucré

Croc Legend Of The Gobbos, crocodile bipède et univers sucré

Salut mes Kirbys! Si vous avez peur des reptiles, notamment des crocodiles, j’ai le jeu vidéo qu’il vous faut: Croc Legend Of The Gobbos. Ce jeu de plateforme, sorti en 1997 sur Playstation 1, vous plongera dans l’univers d’un crocodile super mignon, limite kawai.

Croc Legend Of The Gobbos, le Pitch!

Tout allait très bien au pays des Gobbos, quand un jour le méchant baron Dante débarqua. (Le baron Dante? Ce nom me dit quelque chose *bave en pensant à Devil May Cry* Non mais il faut arrêter de rêver La Geek car en réalité celui de Croc ressemble à ça:

dante croc legend of the gobbos

Ah? Zut >.< Enfin bref, revenons en aux faits, ce méchant tout vert arrive et enlève Rufus, le Roi des Gobbos.Il enferme aussi toutes ces adorables petites boules de poils dans des cages, et les sépare. C’est là que notre héros, Croc, intervient et il a du boulot! Il va devoir parcourir 45 niveaux répartis sur 5 îles: la Forêt, la Banquise, le Désert, le Château et l’île de Cristal.
Bien sûr pour réussir au mieux ces niveaux vous devrez délivrer 6 Gobbos de leur cages ce qui n’est pas sans rappeler Rayman. tout en récupérant des cristaux (100 = 1 vie) dont les somptueux cristaux colorés : rouge, vert, bleu, jaune & violet. Vous rencontrerez de nombreux ennemis et boss. Ils ne paient pas de mine (Muahahah une coccinelle boxeuse, mais quelle blague!) mais ne vous fiez pas à leur apparente faiblesse…si,si je vous promets. Il y a aussi de nombreux bonus cachés et un glitch » assez ultime mais je vous laisse trouver tout ça sur Internet par vous même. Ah oui dernière chose à savoir: n’oubliez pas de sonner le Gong!

On s’habille comment dans Croc Legend Of The Gobbos?

Le style nudiste est à l’honneur, car dans ce jeu on ne s’encombre point d’habits. Regardez Croc avec seulement son sac à Dos. Ils sont sans gêne quand même, il y a des enfants qui jouent! Mais le plus « in » dans ce jeu? Les paillettes. A chaque bonne action, paillettes par ci, paillettes par là. La preuve en image:

croc legend of the gobbos

On écoute quoi dans Croc Legend Of The Gobbos?

Et tout ce brillant dans vos vies de gameuses & gameurs, sera accompagnée par des musiques excellentes jazzy-dark-oriental-pop signées Justin Scharvona:

THE Place to be

Pour moi, l’endroit où il faut être c’est devant les portes des Stages Bonus, car c’est le fruit de la recherche de 5 gemmes colorées. Croyez moi vous méritez toute cette excitation à l’ouverture de la porte : « Wahhhhh que vais je découvrir (après en avoir tant chié bavé)? »

Mon conseil farfelu

Préparez votre boulier pour compter vos nombreux ratés 😉

Anecdote croustillante – c’est du vécu –

Alors s’il y a une chose qui m’a marquée bien plus que la caméra, c’est bien le caractère agaçant des ennemis. Je suis restée bloquée plein de fois à cause d’un grand ver rose de rien du tout, qui nous shoote quand on s’approche de trop près. Et comme il est présent plusieurs fois dans le jeu, imaginez le nombre de fois où j’ai ragé. Regardez-moi cette saloperie, en train de préparer un mauvais coup.

croc legend of the gobbos

Et un jour, j’ai compris comment le mettre KO, quelle détente…

Ma plus grande fierté

Avoir réussi à finir le jeu, avec tous les stages bonus, est un vrai exploit, surtout avec une caméra qui a l’air d’être saoule et un gameplay pas très évident au début.

La Geek VS Croc Legend Of The Gobbos orange

Ce jeu aurait pu avoir la même place que Klonoa dans mon coeur, mais en fait NON! Il est top en aspect mignon, mais il accuse des faiblesses qui décourageraient beaucoup de joueurs. Moi j’ai insisté, parce que je trouvais ça choupinou, tout plein , surtout les petits Gobbos poilus dont les yeux crient: « Câlinnnnnnnn ». Pour conclure, ce jeu est un parfait challenge pour le joueur souhaitant tester sa patience mais cela en vaut la peine, car il a sur réunir en un jeu des mécaniques et éléments qu’on retrouve dans d’autres jeux : Super Mario 64, Rayman, Crash Bandicoot, Klonoa.

J’ai aimé:

♥ Un univers attachant
♥ Le design des Boss
♥ Les musiques excellentes qui collent parfaitement à cet univers
♥ Une durée de vie très bonne pour un jeu de plateforme

J’ai pas aimé:

♥ Mais c’est quoi ce gameplay légèrement foiré? 
♥ La caméra, fraîche comme mon grand-père qui a fini sa bouteille de rouge. LE point noir du jeu.
♥ Les graphismes des décors avec une pluie de polygones, Crash Bandicoot 2 sorti la même année (mais peut-être pas avec les mêmes moyens).

Jetez un œil

Une vidéo du 1er niveau vous donnera un bon aperçu de l’ambiance générale du jeu, et aussi de l’OST que je trouve très bonne.

Maintenant à vos manettes et à vos Gobbos!

À propos lageekenrose

Blogueuse made in Toulouse, le jeu vidéo me fait voir la vie en rose. Née en même temps que Zelda et toujours en quête de découvertes vidéo-ludiques, j'aime partager mes trouvailles et expériences.

Lisez aussi :)

CONCOURS RENTRÉE 2017 La Coque Personnalisée

Concours La Coque Personnalisée – Gagne ta coque!

L'été touche bientôt à sa fin! Pour pallier à la morosité de la rentrée, je vous propose un concours avec La Coque Personnalisée. Bonne chance!

6 Commentaires

  1. Clairement ça n’est pas le genre de jeu retro qui pourrait m’intéresser. Je m’éclate par exemple à jouer à FFVIII actuellement malgré le fait qu’il me fait souvent saigner les yeux, mais au moins il ne souffre pas de défauts de maniabilité, de caméra. Pour moi, rien de plus rédhibitoire que la frustration engendrée par ce genre de commandes 😡

    Félicitations donc pour l’avoir fini !

  2. Hello,

    Ca fait plaisir de lire un article sur les chouettes aventures de Croc qui était une belle alternative de Crash Bandicot (Mario 64 n’existait pas encore). Je garde un bon souvenir des premiers niveaux très mignons.

    C’est sûr qu’hier, on était un poil plus tolérant sur les faiblesses du titre, alors qu’aujourd’hui, le point faible de la caméra frappe tout de suite. Il faut dire que c’était un des premiers jeux de plateforme 3D dans ce genre là, et ils n’étaient pas nombreux.

    • Coucou. Tout d’abord merci pour ton commentaire, c’est très motivant pour moi.
      Oui Croc était très sympa, même avec les bugs, il innovait avec la 3D comme tu l’as précisé et ça on ne peut pas lui enlever.
      Disons qu’à l’époque on tolérait ce genre d’impairs car à côté le jeu était beau, mignon et attachant.
      Aujourd’hui de grand studios se permettent de laisser passer des bugs pires , et ça c’est juste pas acceptable. Croc à côté c’est largement tolérable 🙂

  3. Avec mon bout de chou, on joue souvent à des jeux de ce genre. Parfois, c’est sur les consoles, et à d’autres moments, je m’en procure sur http://www.mobifiesta.com/ . On s’éclate, car avec les grosses licences, il aura un peu de mal. Du coup, je suis contente de découvrir celle-ci. Ta description me donne envie de l’essayer. Je suis sûre que le petit aimera aussi. Merci pour cet article.

    • C’est génial que tu partages de tel moment avec ton enfant! J’espère être une maman aussi cool + tard 🙂
      Croc est merveilleux pour son univers coloré et innocent 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :