Destiny Connect Tick Tock Travelers combat battle ISAAC Special X Bomb RPG PS4 Nintendo Switch

Destiny Connect : Tick-Tock Travelers, et si on rêvait à nouveau ?

Le 25 octobre 2019, une machine à remonter le temps est sortie sur Nintendo Switch et Playstation 4. Cette extraordinaire création est développée par Nippon Ichi Software et est distribuée en France par Koch Media. Son nom ? Destiny Connect : Tick-Tock Travelers.

Ce RPG aurait pu être nommé “Les aventures d’ISAAC, le frère de Baymax”. En effet, contrairement à ce que font penser les premières minutes de jeu, c’est bien ISAAC qui est la pierre angulaire du jeu.

Pour résumer rapidement mon aventure Destiny Connect : Tick-Tock Travelers, il s’agit d’un RPG qui sait regrouper toutes les mécaniques anciennes pour offrir, aux joueurs de ce temps, l’envie de continuer avec ce genre.

On a l’impression de traverser un Disney-Pixar portant des sujets très matures tels que le voyage dans le temps, les contraintes de la vie d’adulte, la famille ou la mort. Tout en les rendant accessibles aux enfants. Si vous avez vu Vice-Versa, vous comprenez ce que je veux dire (sinon regardez-le et pleurez).

Je sais, je n’ai pas vraiment fourni de quoi comprendre mon engouement pour ce titre. Alors, allons-y !

De la simplicité avant tout

Nippon Ichi Software est un développeur bien connu des joueurs de RPG classiques, notamment pour la saga des Disgaea, les Labyrinth of Refrain ou le fameux Ys VII : Lacrimosa of Dana. En clair, ils savent ce qu’ils font quand il s’agit d’un RPG. Et avec Destiny Connect : Tick-Tock Travelers, le but est clairement de faire aimer le style aux joueurs débutants.

Le jeu est assez linéaire et progressif. Oubliez les continents entiers avec des forêts ou des montagnes à explorer et où on se perd très rapidement. Notre aventure se déroule dans la ville de Clocknee et ses huit quartiers. Les habitués des RPG seront outrés (sauf ceux qui ont joué à Final Fantasy XIII) par la taille limitée de l’environnement. Mais c’est suffisant pour le public cible.

Il en va de même pour tout l’univers du jeu.

Nous découvrons une ville à travers les yeux de plusieurs enfants. Il n’est donc pas nécessaire de disposer de continents entiers pour partir à l’aventure.

Destiny Connect : Tick-Tock Travelers, un bug critique

Que peut être l’aventure pour des enfants qui ont grandi avec la menace du bug de l’an 2000 ? Le réveil de Skynet et la fin du genre humain ? Pas nécessairement. Mais on n’en est vraiment pas loin.

En cette première seconde de l’an 2000, le temps s’est arrêté. La grande Sherry et le froussard Pegreo sont les seuls capables de bouger dans ce monde figé. Commence alors pour les deux enfants une exploration de la ville qui mène à la rencontre d’ISAAC, un robot protecteur construit par le père de Sherry.  Et malgré l’absence continue de ce dernier, Sherry et Pegreo feront tout pour le retrouver et iront même jusqu’à explorer le passé et le futur pour comprendre ce qu’il s’est passé.

Bien que l’aventure se déroule initialement à la première seconde de l’année 2000, les objets et leur design fait très années 80. Tout est très rond. Les équipements sont follement dépassés. Et les vêtements sont dignes de vos cauchemars de jeunesse. Cette image négative est totalement à l’opposé de ce qu’on ressent en jeu. C’est mignon, agréable et vivant malgré le minimalisme dans les éléments du décor et dans le nombre d’habitants que l’on pourra croiser dans les rues.

Destiny Connect étant basé sur une réflexion autour du voyage dans le temps, il y a d’autres périodes à parcourir. Les évolutions de la ville de Clocknee sont très bien gérées. Même si on pourrait au premier abord ne pas constater de grande différence entre les deux premières époques traversées, en tenant compte de la plage historique couverte par le jeu, on finit par comprendre pourquoi et par l’accepter.

Destiny Connect Tick Tock Travelers Sherry Pegreo RPG PS4 Nintendo Switch

Une aventure destinée à tous

J’aurai aimé pouvoir choisir les périodes à partir d’une commande d’ISAAC. Le passage entre les époques est totalement scripté. Ceci évite tout de même de risquer de passer à côté d’une action à mener dans une époque.

Mais l’aventure vécue tout au long de Destiny Connect ne se contente pas d’être simple et accessible. Elle propose plusieurs niveaux d’interprétation et de réflexion.

Au premier abord, il s’agit d’une aventure dans laquelle des enfants cherchent à retrouver leurs parents. Mais très vite, une réflexion sur la composition d’une famille se met en place. Puis on aborde les notions de travail, de sacrifice, de mort, et surtout de choix. Très rapidement dans l’histoire, la grande question de l’impact des voyageurs temporels sur les époques traversées est mise de côté. D’ailleurs, la réponse apportée en ferait certainement frissonner les scénaristes de Steins Gate Elite.

Et bien que j’ai pu sembler présenter ces sujets comme de simples vulgarisations, les réflexions et les choix des personnages sont parfois de véritables pépites existentielles. Seriez-vous capable de vous cacher des événements tragiques afin de vous assurer que certains moments futurs se dérouleront comme vous les avez vécus ? Est-on prêt à sacrifier notre vie actuelle pour trouver une solution permettant à nos enfants de survivre ? Doit-on rester impassible devant un destin qui pourrait mener à la disparition du genre humain ?

Doit-on laisser les appareils électroniques prendre une part si importante dans notre vie ? Quel équilibre et quelles règles peut-on établir entre les humains et les machines ? Des questions abordées durant le jeu et loin d’être à la portée de nos chers bambins. Une preuve que la linéarité n’empêche pas la réflexion.

Un RPG qui présente des systèmes d’évolution…

Destiny Connect : Tick-Tock Travelers est un RPG présentant de nombreuses mécaniques et s’efforçant de bien les expliquer au joueur. Au-delà des mécaniques classiques de niveau et d’amélioration des personnages en achetant des armes et des équipements, le jeu dispose de l’équivalent du sphérier de Final Fantasy X et du système de gestion des tours de The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III.

Destiny Connect Tick Tock Travelers boutique shop RPG PS4 Nintendo Switch

ISAAC est un robot. Il ne peut donc pas évoluer avec des points d’expérience. Il vous faudra donc récupérer des morceaux de cuivre, d’argent ou d’or pour les transformer en engrenages. Ces engrenages permettent de renforcer les compétences d’ISAAC (vitesse, résistance, force, agilité, précision,…) ou de débloquer de nouvelles attaques. Simple et efficace, ce sphérier est intéressant car il est unique par transformation d’ISAAC.

Le gentil robot à l’apparence de protecteur peut changer de style. Il y a cinq transformations : quatre à débloquer en suivant l’histoire et une dernière en réalisant une quête secondaire. Chaque forme correspond à un rôle différent au combat et donc des techniques et actions spécifiques. Ceci fait d’ISAAC le personnage le plus complet du jeu même s’il n’est pas le plus simple à maîtriser.

Et de combat intéressants et complets

Un point crucial est que les changements de forme d’ISAAC n’ont aucun coût d’action. Il est donc possible de passer entre les différentes formes pour retrouver l’action que le joueur souhaite réaliser. Surtout que dans Destiny Connect, le système de combat repose sur l’initiative des personnages et que chaque action coûte un tour.

Revenons sur le système de tour par tour plus en détail. Nous ne disposons pas d’une jauge ATB progressive pour savoir quand arrivera notre prochain tour comme dans les Final Fantasy. Les joueurs disposent d’une ligne d’engrenages représentant l’initiative des personnages. Chaque action fait tourner les engrenages et passe au personnage suivant. Disposant d’une vision à plus ou moins long terme suivant le nombre d’acteurs dans le combat, le joueur peut construire sa stratégie.

En sachant à quel moment l’adversaire sera en capacité d’agir, il est possible de prévoir à quel moment sortir les boucliers pour se protéger ou quand soigner un personnage pour ne pas gaspiller ses soins. Cela permet aussi de définir quand utiliser les techniques permettant de reculer le tour de l’adversaire, de donner son tour à un autre personnage. Ou tout simplement, quel adversaire à tuer en premier. Un système simple mais qui permet de créer des stratégies nécessaires dans les derniers combats du jeu.

Destiny Connect Tick Tock Travelers Battle Fight RPG PS4 Nintendo Switch

Un engrenage de frustrations…

Le fait de disposer d’un jeu accessible et destiné à un public le plus large possible entraîne quelques frustrations pour les habitués. En dehors de la carte qui est minuscule, Destiny Connect : Tick-Tock Travelers présente quelques faiblesses importantes.

Je ne reviendrai pas sur le fait que les quêtes soient disposées de manière à nous faire traverser la ville de long en large. L’objectif est de nous donner l’impression d’être dans une « grande ville ». Cependant on ressent très rapidement l’impression de tourner en rond. Il en est de même pour le nombre limité d’équipements et d’améliorations disponibles à la boutique. On sait qu’à chaque chapitre on va acheter un set complet d’équipements pour gagner 5 à 8 points de capacités sans véritable variété.

Je vais m’attarder sur ce qui a entraîné ma seconde plus grande frustration lors de ma partie, le niveau d’expérience maximum. Le jeu vous permettra de réaliser des combats tout au long de votre traversée de Clocknee. Si comme moi, vous avez l’habitude de monter en niveau du fait de ne jamais fuir les combats, alors vous serez très rapidement confronté à un problème épineux. Vous ne pouvez pas dépasser le niveau 50. Pour ma part, j’ai atteint ce maximum dès le premier tiers du jeu avec mon équipe principale.

Rien d’anormal me direz-vous. En effet. Sauf que le jeu dispose d’une sorte de quête annexe qui consiste à affronter des versions améliorées de vos adversaires classiques. L’avantage quasiment unique de ces combats est de vous offrir une énorme quantité de points d’expérience (Au moins 2000 contre 100 habituellement). Il est donc frustrant d’affronter des adversaires de haut niveau pour ne pas gagner d’expérience puisque vous êtes déjà au maximum et qu’il n’existe pas d’équipement ou d’objet spécial à récupérer.

… qui bloquent toute la machine

Se cumule à tout cela le fait que les montées de niveau sont partagées entre vos personnages. Les personnages non inclus dans l’équipe de combat gagnent la même quantité de points d’expérience que les autres. Et les nouveaux arrivants que vous récupérerez automatiquement lors de l’histoire principale ont automatiquement le niveau du plus faible de vos personnages de l’équipe principale.

Il n’est donc pas du tout utile de modifier la composition de votre équipe principale. Celle-ci est déjà parfaitement équilibrée. On perd donc tout l’intérêt d’avoir des personnages supplémentaires qui ne sont pas aussi complémentaires que les héros.

D’ailleurs, ISAAC fera toujours partie de votre équipe et sera toujours le protecteur à protéger. Il possède en effet le plus de résistance et de points de vie mais est aussi le seul qui déclenchera un Game Over inévitable s’il meurt. Donc même s’il y avait la possibilité d’avoir une équipe composée d’un seul personnage, ce serait ISAAC et tous les personnages atteindraient le niveau 50 rapidement.

Ainsi, cette limite entraîne une baisse d’intérêt dans l’exploration, la réalisation de quête annexes et la mise en place d’une composition d’équipe différente de l’originale. Dommage pour un jeu si bien construit.

Destiny Connect Tick Tock Travelers Clocknee RPG PS4 Nintendo Switch

Inspiré des grands, destiné aux plus petits

Destiny Connect : Tick-Tock Travelers est un très bon RPG/film d’animation 3D. Il présente un univers digne d’une création Disney-Pixar, propre, enfantin et agréable à l’oeil. Tout en réussissant à être un manuel d’entrainement pour comprendre et apprécier les RPG classiques. Le parfait exemple est le combat final. Il intègre les codes classiques dans ses étapes. Ce qui le rend unique, ce sont les choix que vous aurez à réaliser pour le terminer.

De plus, bien que la caméra présente quelques défauts, jouer à un RPG 3D sur Nintendo Switch même en grand écran est vraiment agréable. On réussit même à apprécier le fait de regarder quelqu’un avancer dans l’histoire ou réaliser des phases de farming.

À ceux qui n’auraient pas déjà eu la chance de mettre la main sur le jeu, foncez. Et pour les autres, n’hésitez pas à partager ce jeu avec ceux qui n’ont jamais touché à un RPG.

P.S. : si vous ne l’avez pas remarqué, je n’ai pas parlé de ma plus grande frustration. Elle est simple et est pourtant à mon humble avis, la vraie cause de la si faible réussite des ventes. Je veux parler de la traduction. Le jeu n’est pas disponible en français (texte ou voix) et malheureusement quand on cible un public large en France, c’est une obligation. Un jour peut-être que nous en reparlerons. Je demanderai à ISAAC d’aller vérifier pour moi si je le croise.

Jeu testé à partir d’une version Nintendo Switch envoyée gracieusement par Koch Media.

Un commentaire pour “Destiny Connect : Tick-Tock Travelers, et si on rêvait à nouveau ?

Votre commentaire :

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :