dice legacy key art

Dice Legacy, les dés de la légende

Septembre est un mois pas comme les autres, des légendes sont nées il y a des années, et d’autres viennent en ce monde. Dice Legacy est une nouvelle légende pour les passionnés. Et je dois avouer, j’ai pleuré puis j’ai craqué à en atteindre le paradis.

Le jeu est donc sorti le 9 septembre 2021 sur Nintendo Switch et Steam. J’ai eu la chance de pouvoir tester le jeu sur les deux supports. Ce qui explique que l’enfer et le paradis existent mais nous en reparlerons peut-être plus tard.

Les équipes de DESTINYbit et Ravenscourt nous offrent un rogue-like stratégique qui aurait pu être un fiasco pour son idée de base. Mais ils ont réussi à créer un jeu qui est parfaitement équilibré. Comme les dés que nous allons lancer par milliers.

Survivez à l’hiver, l’anneau, les autres

Dice Legacy dispose d’une histoire assez simple. Votre équipage accoste sur une côte inconnue et doit tenter de survivre. Une fois cette première étape passée, vous devrez explorer la carte. Cette carte, digne d’accueillir un Masterchief, est une terre en forme d’anneau dont les extrémités sont des ports. Et bien entendu, il vous faudra atteindre et détruire le port des Autres. Ces êtres semblant sortis d’un cimetière ont des secrets à nous révéler, après les avoir fait disparaitre.

En gros, nous sommes un équipage débarquant sur une terre inconnue. Des explorateurs qui deviennent des envahisseurs.

Dice Legacy : un Warcraft version dés ?

Dice Legacy a su me faire craquer en proposant deux éléments qui ont bercé mes années de jeune joueur. Nous avons à faire à un jeu de stratégie dans lequel il faudra réussir à faire évoluer notre population afin de devenir une puissance militaire et technologique assez avancée pour terrasser les autres tout en survivant à l’hiver. Envoyer les paysans chercher du bois, de la pierre et cultiver les champs. Construire son village puis le renforcer pour faire évoluer ses paysans en citoyens, combattants, marchands ou prêtres. Un classique comme je les aime.

La vue de la carte avec un déplacement circulaire est d’ailleurs une sublime idée qui donne toute sa validité à la présentation simple des différents éléments. On pourrait presque croire que ce sont les traces d’un Warcraft 4 qui aurait été laissé à des fans. J’adore.

dice legacy fog of war

Des dés pour les contrôler tous…

Oui j’aime les citations foireuses. Mais ceci résume la mécanique du jeu. Le destin de vos colons repose dans votre capacité à gérer les résultats de vos différents lancers de dés.

Nous débutons le jeu avec un dirigeant disposant uniquement d’une équipe de six paysans. Ces paysans peuvent évoluer en d’autres classes en construisant les bâtiments adéquats. Et peuvent se reproduire si on en positionne deux dans une maison. Encore une fois, des règles très simples et classiques.

Toute la progression dans le jeu repose sur l’utilisation de ces dés afin d’effectuer les diverses actions. La majorité du temps, on construit une régie de district pour agrandir votre territoire. La faire évoluer avec un dé de la classe dominante afin d’éviter une révolte. Rechercher du fer et du bois pour construire un générateur de chaleur. Permettant ainsi de survivre à l’hiver et de ne pas se retrouver avec des dés gelés. Les dés gelés sont inutilisables jusqu’à l’été sauf s’ils vont boire une bière à la taverne. Et les nouvelles ressources permettent d’améliorer la vie de vos dés (technologie, forge, exaltation) et leur durabilité pour recommencer le cycle des découvertes. En effet, les ressources sont réparties aléatoirement en fonction des dés que vous utilisez et de votre dirigeant.

… et les mener vers la gloire ou la mort

Une fois les premières saisons passées, arrive l’heure de l’affrontement avec les autres. Moment où vos installations seront constamment agressées par les autres (pillage ou incendies) qui nécessiteront de disposer de dés en défense. Le stress est à son comble quand vous arrivez vers les derniers bâtiments des Autres avec une défense élevée alors que vos soldats sont constamment utilisés pour éviter les contre-attaques. Jusqu’à la victoire ou la défaite.

Afin de faciliter les choses, ou pas, à chaque fois qu’un dé est lancé (obligatoire après chaque action), il perd un point de durabilité. Et arrivé à zéro, il disparait. Afin d’éviter d’en arriver là et pour faciliter votre progression, il existe deux solutions pour améliorer vos dés

Dice legacy : un héritage pour les renforcer, les développer…

« L’homme sentait s’épuiser ses dernières forces et le monde s’écrouler sous ses pieds. Puis viennent les dés façonnés et les dés exaltés. »

Tout l’aspect rogue-like de Dice Legacy repose sur ces éléments. Je vais me concentrer sur leur renforcement qui est la véritable évolution des dés après leur changement de classe.

Nous débutons avec des dés de paysans. Après avoir rempli certaines conditions, vous pourrez débloquer cinq autres dirigeants disposant d’autres combinaisons (paysans/citoyens, paysans/prêtres, paysans/guerriers). Et lorsque vous construisez les bâtiments de classe, les dés paysans ou d’une autre classe peuvent évoluer vers cette nouvelle branche.

Ces dés disposent d’une action par face. Récolter des ressources (mines, bois, terrains de chasse), lancer des cultures de blés, construire un bâtiment. Puis selon son changement de classe, d’autres faces vont apparaître. Mais chaque face a une valeur de un dans la réalisation de l’action. Ce qui a pour effet de rapidement épuiser votre réserve de dés (limitée à douze).

Pour lancer une culture de champ de blé, il faut deux unités de travailleurs. En renforçant une face de paysan, il sera possible de n’utiliser qu’un seul dé pour réaliser l’action. De plus, si votre valeur d’action totale assignée est supérieure à celui attendu, cela offrira une chance de réussite critique et donc de production complémentaire.

Comme son nom l’indique, à l’aide du bâtiment Chambre de renforcement, il est possible d’augmenter la valeur d’une face d’un dé. Ceci n’augmente pas sa durabilité mais la valeur d’action de ses faces. Renforcer les dés de guerriers est nécessaire si vous ne voulez pas terminer une partie avec un peuple composé uniquement de militaires.

Pour cela, il existe aussi une autre solution, la transformation.

dice legacy green grass map

… et dans l’unique, les lier.

Afin de disposer des dés les plus puissants, il vous restera deux actions à mener. La première est le façonnage. Cette technique est disponible uniquement si vous disposez du niveau de technologie de manipulation suffisant. Elle vous permet d’unir deux ou six dés pour en associer les faces les plus puissantes. Au hasard si elles ont toutes la même valeur.

Ainsi, un simple dé de paysan pourra devenir un paysan citoyen. Ou un paysan guerrier. Ou encore un touche à tout disposant d’une face de chacune des classes (il y en a cinq en tout). Et tout cela en limitant le nombre de dés utilisés pour disposer des actions attendues.

Un effet à double tranchant. Puisque toutes les faces des classes de dés ont une importance. Ces façonnages sont à réaliser en fonction de votre stratégie d’évolution dans la partie. Le cas le plus simple est le guerrier. Si vous avez décidé de créer une armée de pilleurs (je déconseille), Ne plus disposer de la face combattant sur le dé façonné ne sera pas un souci. Inversement, si vous ne souhaitez que des combattants, perdre les faces construction et pillage ne seront pas un problème. Je vous conseille de ne façonner que des dés de classes autres que paysans. Ces dés sont trop précieux en début de partie.

Sauf si vous recherchez les bonus au façonnage. Un point fort du style rogue-like, les dés façonnés obtiendront des bonus aléatoires en fonction des faces combinées. J’ai pu obtenir des dés avec une durabilité doublée. Des dés vampires qui utilisent la durabilité d’un autre dés une fois arrivés à zéro. Ou carrément avec une durabilité infinie (combinaison nommée ‘le montagnard’).

Serez-vous prêt à sacrifier vos dés pour obtenir des monstres de puissance ? Et serez-vous en capacité d’en faire votre héritage ?

L’exaltation. Objectif …

L’élément crucial dans Dice Legacy est l’exaltation des dés. Ce système permet de sauvegarder un dé pour pouvoir le réutiliser dans une nouvelle partie. Vous aurez la possibilité d’utiliser jusqu’à deux dés exaltés en remplacement de deux autres dés de votre main de base.

La puissance de ce mécanisme est juste prodigieux. Tous les efforts que vous menez pour obtenir des dés façonnés et renforcés pourront être sauvegardés. Et ces dés pourront devenir plus forts générations après générations. Parties après parties. Si vous en avez les moyens.

Toute chose exceptionnelle ayant un coût, l’exaltation d’un dé n’est pas un mince exploit. Il vous faudra atteindre un niveau de technologie élevé après avoir construit un atelier. Ce qui nécessitera des dés de citoyens dédiés à la recherche pendant plusieurs tours. Et donc une école pour obtenir les dés de classe citoyens. Puis il vous faudra construire une obélisque. Sur laquelle il faudra laisser le dé pendant une minute avant que son plan ne soit sauvegardé pour les prochaines parties.

… ou déraison ?

Comme dans tout bon jeu de stratégie, dans Dice Legacy, les ressources utilisées pour les constructions sont précieuses. Et l’utilisation de dés dédiés à la recherche est un frein au développement. Il est donc toujours nécessaire de se poser la question suivante. Est-il raisonnable de se lancer dans une exaltation car j’ai réussi à améliorer mes dés ou dois-je tenter de finir la partie en risquant en même temps de perdre le travail effectué ?

Surtout si l’on prend en compte le fait qu’un dé exalté est perdu s’il n’est pas de nouveau exalté dans la partie où il sera utilisé. Ceci n’est pas directement expliqué dans le jeu. Alors je préfère vous éviter mon immense tristesse après avoir perdu mes deux dés les plus puissants. Dont celui avec une durabilité infinie.

Le plus raisonnable est de se fixer des objectifs de partie avant même de commencer pour ne pas avoir à le regretter. Et pour guider très rapidement les choix de construction. Surtout lorsque l’on découvre de nouveaux environnements.

dice legacy the council

Dice Legacy VS What if … ?

Lorsque vous aurez terminé le premier scénario du jeu « Echoué », vous obtiendrez l’accès à cinq scénarios alternatifs qui auront des effets variés.

Il y a le Grand Hiver qui comme son nom l’indique vous plonge dans un hiver perpétuel une fois celui-ci déclenché. Autant vous dire qu’obtenir le succès demandant d’avoir les douze dés gelés est assez simple à réaliser avec ce scénario.

La Métropole qui vous offrira le plaisir de représenter la province attaquant Paris. Un minimum de ressources pour affronter une ville des Autres largement augmentée. Le scénarii alternatif le plus simple à réussir malgré tout.

Le scénarii Paperasserie nous permet de nous sentir comme une collectivité française. Un seul vote de loi par année; limitant le renforcement de votre ville. Et des construction plus lentes de bâtiments. car il faut respecter les normes, vous comprenez.

De Glace et de Feu est, pour moi, le scénarii le plus difficile du jeu. On se croirait en région PACA. En été, les bâtiments peuvent prendre feu. Alors, on accuse les fortes chaleurs mais ce sont les mégots des paysans qui les déclenchent. Et en hiver, il faut veiller à ne pas avoir tous les dés gelés sinon au début de l’été c’est fin de partie. Et comme les dés non gelés trempent les autres dans le pastis, ces derniers ne sont pas automatiquement dégelés par le soleil.

Enfin, Six faces est le scénarii qui vous demandera de prendre la place de président de l’assemblée. Votre équipe est limité à six dés au lieu de douze. On se demande toujours que font les élus en dehors de l’hémicycle. Et les lois proposées ne tiennent pas compte des classes de dés que vous possédez. Vous pouvez donc voter des lois qui seront dédiées à des classes absentes car c’est obligatoire. Ceci faisant baisser le moral des classes existantes pouvant mener à la révolte. Je ne ferai aucune comparaison complémentaire.

Beaucoup mais pourtant si peu ?

Si vous cherchez du défis, vous en trouverez dans les scénarios alternatifs. Mais personnellement, l’augmentation de difficulté est déjà suffisante pour mettre mon cerveau et mes nerfs à genoux. Mais dieu que c’est bon. Oui, moi aussi je pense que je suis peut-être masochiste.

Cependant, le fait que Dice Legacy ne propose qu’un seul format de carte est assez frustrant. Même si la difficulté est déjà bien présente, des contraintes géographiques auraient été intéressantes. Avoir des rivières qui coupent la carte et obligent vos soldats ou les pillards à passer par des ponts. Ou des montagnes à franchir, limitant le périmètre d’action des régies, de la centrale à vapeur ou de vos constructions militaires aurait été un plus.

De même, affronter une IA est assez intense. Mais imaginez que vous puissiez affronter un humain. Les parties seraient vraiment longues mais tout aussi intenses. J’ai eu souvent, durant mes parties, tendance à prendre mon temps pour aller chercher les autres. Je me développais en épuisant petit à petit les ressources afin d’acquérir une force maximale. Mais face à un humain qui va chercher à lui aussi utiliser au plus vite les ressources et à développer une vraie force d’attaque ou de contre-attaque, que faire ?

La question se poserait aussi d’une augmentation des ressources en augmentant la largeur de la carte. Pourquoi ne pas proposer des cartes plus larges ou même moins larges pour des styles de jeu différents ? On pourrait même envisager de doubler la largeur de la carte mais de proposer du deux joueurs contre l’IA. Ou même du deux contre deux.  

dice legacy winter snow map

Dice Legacy, saurez vous gérer le destin de vos héritiers ?

Je ne vous ai pas fait de comparatif entre les deux versions du jeu par respect pour le travail effectué sur les deux plateformes. Mais sachez juste que si vous souhaitez pousser le jeu jusque dans ses retranchements, avoir une souris sera votre salut.

Dans tous les cas, que ce soit sur Nintendo Switch ou PC, Dice Legacy est une excellente découverte. Le jeu possède un gameplay unique. Il marie les règles classiques de la stratégie et l’aspect addictif et évolutif des rogue-like à la perfection. Et comme vous l’aurez compris, je suis un joueur qui apprécie particulièrement les deux styles.

J’ai eu très peur de découvrir un jeu qui ne sache pas trouver sa place. Je me suis aussi demandé comment un jeu vidéo pourrait réussir à intégrer un système de dés digne d’un parfait jeu de plateau. Après avoir passé de nombreuses heures à goûter au résultat, je pense que que Dice Legacy fera craquer tous les rôlistes.

Et honnêtement, j’hésite à contacter les équipes de Ravenscourt et DESTINYbit. Pourquoi ? Tout simplement pour les remercier, ainsi que les équipes de KochMedia France. Mais aussi et surtout pour leur demander si les dés du kit de presse que j’ai reçu sont un premier pas vers une version plateau de Dice Legacy. Car si vous avez joué à Dice Forge, vous savez que faire évoluer les faces d’un dé n’est pas un souci dans les jeux de plateau.

Jeu testé à partir d’une version Nintendo Switch et d’une version PC envoyées gracieusement par Koch Media.

Un commentaire pour “Dice Legacy, les dés de la légende

Votre commentaire :

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :