Accueil / JEUX VIDÉO / Final Fantasy Theatrhythm – Dandinons-nous tous en rythme
final fantasy theatrhythm logo

Final Fantasy Theatrhythm – Dandinons-nous tous en rythme

Salut les Kirbys, je suis sûre que vous connaissez tous la saga Final Fantasy. Mais connaissez-vous bien les musiques des différents opus de ce pan de la culture du jeu vidéo?  Pour les (re) découvrir je vous propose ma review de Final Fantasy Theatrhythm, un jeu de rythme sorti en 2012 sur 3DS.

Final Fantasy Theatrhythm, le Pitch! 

Le jeu a été édité spécialement pour les 25 ans de la saga Final Fantasy. C’est atypique car il s’agit d’un jeu de rythme au stylet basé sur les sublimes OST de Final Fantasy: 77 morceaux disponibles au départ et couvrant toute la saga de FFI à FFXIII. Si vous êtes riches vous pourrez acquérir 52 autres pistes sur l’E-Shop.

Il n’y a pas d’histoire très développée: Rhythm, espace existant entre Cosmos et Chaos, a été perturbé par ce dernier. Vous devez rétablir l’équilibre de façon simple: récolter des points de Rhythmia qui vous permettront aussi de débloquer des personnages, des chansons et autres réjouissances sympathiques. Mais ce jeu de rythme inclut aussi la dimension RPG: pour compléter les niveaux vous constituez une équipe de 4 personnages, parmi les 13 disponibles au début du jeu, issus des différents opus de la Saga. Il en manque un, mais qui est-ce?

Vous disposez d’une barre de vie, qui diminue à chaque note ratée. Si elle tombe à 0 vous échouez et devrez recommencer le niveau: rageant quand vous êtes vers la fin… Quand vous réussissez un niveau,vous gagnez aussi de l’expérience pour vos héros qui monteront de niveaux et gagneront des compétences pour faciliter votre tâche. Vous pourrez aussi vous équiper d’un objet.

Le plus simple est de commencer par le mode basique « Series » (un par jeu) offrant trois niveaux de difficulté (basique, expert & ultime) et divisé en 3 modes:

Battle Music Stage (BMS)

Quatre lignes de notes défilent tandis que vous bottez les fesses aux monstres et boss les plus connus de la saga.
Le mode bonus « Feature Drive » s’il est réussi lance une invocation puissante « Shiva Oh Yeah :3 »

Field Music Stage (FMS)

Une ligne de notes défile, et vous aurez peut-être la chance d’apercevoir un Chocobo si vous réussissez le mode bonus. Il ira vite, et vous pourrez remporter de précieux objets – l’appât du gain, toujours :D-

Event Music Stage (EMS)

Sur fond de cinématiques issues des jeux, vous devrez validez vos notes sur une ligne très bizarre, mais rassurez-vous: la place du stylet sur l’écran importe peu. Si vous réussissez le mode bonus, vous aurez droit à une rallonge.

Parlons maintenant du système de notation:

Vous serez notés de F (dans le cas où vous seriez pas très doué de votre stylet) à SSS (digne d’un chef d’orchestre ou alors vous n’êtes pas humain…): votre score dépendra des notes réussies, mais de nombreux autres paramètres tels que vos personnages, votre équipement, vos combos. Si vous le souhaitez vous pourrez ensuite jouer les chansons seules dans le mode « Challenge » pour tenter d’atteindre les sommets SSS. Et si vous cherchez la difficulté, venez vous confrontez aux « Dark Notes » dans le mode « Chaos Shrine » en solo ou en coopération (jusqu’à 4 si vous avez assez d’amis).

On s’habille comment dans Final Fantasy Theatrhythm?

Les looks des personnages Final Fantasy on les connait bien, mais cette fois j’aimerai saluer le travail graphique d »Atsuhiro Tsuchiya, qui nous donne des versions chibi équilibrées des monstres et personnages de l’univers Final Fantasy. Beaucoup trouvent ce design moche, mais moi je le trouve original et plus mature, donc merci Atsuhiro. Et comme d’habitude ma petite sélection musicale: Le Prélude commun à tous les FF, mais retravaillé pour ce jeu.

THE Place to be

Le « Museum » pour vous détendre les mains, en admirant votre collection de cartes, écoutant votre air favori ou voir en boucle des cinématiques. Ou pourquoi pas vous pâmer devant vos scores ^^

Mon conseil farfelu

Allez, allez, on fait ses exercices de musculation pour doigts!

Anecdote croustillante – c’est du vécu – 

Je parlais du côté « pas humain » quand on réalise de hauts scores dans ce jeu. En fait c’est vraiment ce que je ressens:

J’ai réalisé que quand j’avais « highscored » un morceau je suis en mode machine de l’extrême, je ne pense plus à rien, et mes doigts se dirigent tous seuls comme si je n’étais plus maîtresse de rien, comme en Limit Break. C’est vraiment étrange non?

Et vous, est-ce que vous entrez en mode Furie ou Transe au cours de vos jeux parfois?

Ma plus grande fierté

Je veux pas me la péter mais j’ai le rang S (bon je peux encore mieux faire, je sais…) pour toutes les chansons de base du jeu.

C’est pas la classe ça? 😀

La Geek VS Final Fantasy Theatrhythm

J’aime:

– Un jeu dédié aux OST fallait y penser!
– L’univers graphique et musical Final Fantasy retravaillé (en dehors des modes de jeu)
– La difficulté croissante
– Le système de jeu très ludique et intuitif
– La dimension RPG ajoutée au jeu
– Les bonus à débloquer
– La très longue durée de vie
– Le Streetpass qui permet d’échanger des Dark Notes

J’aime pas:

– Le jeu est en anglais, c’est dommage bien que ça ne gêne pas.
– Payer 1€ pour une chanson, c’est pas que c’est cher mais quand même!
– Pas de musiques propres au jeu, malgré un re-travail de certains thèmes

Jetez un œil

Je finis cet article avec une vidéo de Suteki Da Ne, chanson de FFX, en mode EMS et difficulté Expert (non, ce n’est pas moi qui joue dans cette vidéo, d’ailleurs si quelqu’un sait comment faire de la capture vidéo avec une 3DS je suis à l’écoute :3)

Maintenant à vos stylets et tous en piste! 

À propos lageekenrose

Blogueuse made in Toulouse, le jeu vidéo me fait voir la vie en rose. Née en même temps que Zelda et toujours en quête de découvertes vidéo-ludiques, j’aime partager mes trouvailles et expériences.

Lisez aussi :)

zevent stream marathon croix rouge

Zevent, un stream marathon humaniste

ZEvent est l'événement gaming du moment! Pourquoi? Parce qu'il prouve que jeux vidéos et humanismes peuvent être complémentaires.

8 Commentaires

  1. Roooo ce jeu <3
    Cet article m'a donné envie de me remettre à Curtain Call tellement je prend du plaisir sur ce jeu. Je ne suis d'habitude pas très axé sur les jeux de rythme mais celui-ci est vraiment bien fait et déborde de bonnes idées, comme son côté RPG.

    En tout cas, je suis content de lire un aussi bel avis même si je ne doutais pas que tu l'apprécierais 😀

  2. Je m’aperçois que je n’ai pas répondu à ton commentaire. Donc déjà merci monsieur :3

    Et oui c’est vraiment différent des jeux de rythme habituels, c’est ça qui m’a fait apprécier ce jeu.

  3. Aaah j’aime beaucoup ce jeu aussi ! Je trouve qu’ils l’ont bien amélioré avec le dernier sorti, Curtain call. Par contre, je n’arrive absolument en mode hardcore :/ Faut croire que j’ai pas une très bonne coordination. Des conseils ? haha

    • Lol, oui le Curtain Call vaut bien + le coup niveau contenu. Et le mode hardcore est très dur, je te conseille d’abord de t’entrainer à fond sur le mode en dessous. Après tu t’amélioreras, et tu pourras passer aux musiques lentes en mode hardcore.
      Puis ensuite passes aux chansons + rapides.
      Mais c’est vraiment tendu 😛 Courage, Tiens le coup!

  4. Autant je n’ai pas le moindre sens du rythme (4 de moyenne en cours de musique durant toutes mes années de collège) autant ce jeu je l’aime d’amour ! J’approuve la notion d’inhumanité que tu évoques ! Le plus haut score que j’ai eu dans ce jeu c’était pendant un vol Toulouse-Marseille plein de turbulences… Comme quoi tu entres en mode Transe quand la situation est vraiment désespérée xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :