ghost of tsushima directors cut iki island jin sakai

Ghost of Tsushima DIRECTOR’S CUT : Bienvenus sur l’île d’Iki !

Est-il encore nécessaire de présenter Ghost of Tsushima ? Oui ! Résumons le en quelques mots. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un GOTY Playstation 4, que j’avais testé auparavant à travers cet article : “Ghost of Tsushima : Le Bushido ou l’ombre, à vous de choisir !”. Un jeu qui n’a rien révolutionné dans sa construction : monde ouvert avec libération de camps, agrémenté de quêtes annexes, de collectibles et de lieux apportant des améliorations de stuff et de stats. Cependant celui-ci est brillamment construit dans sa narration, son gameplay, ainsi que son univers.

Univers du Japon féodal et ses samouraïs. Rendez-vous compte, le maire actuel de l’île de Tsushima à nommé les créateurs du jeu, ambassadeurs de l’île. Le studio à été félicité pour sa retranscription de cette époque.

Sucker Punch et Sony sont bien décidés à faire de Ghost of Tsushima et Jin Sakaï, son héros, des ambassadeurs PlayStation. Aussi, Ghost of Tsushima DIRECTOR’S CUT est une version pourvue d’un DLC, l’île d’Iki, sortie sur PlayStation 5 le 20 août 2021 (PS4 également attention, récap’ des offres en fin d’article).

De la PS4 à la PS5

Insérons le code gracieusement offert par PlayStation France (merci!) et lançons le jeu. Jin dormait dans ma partie depuis l’obtention du trophée Platine. Au menu principal, vous avez la possibilité d’importer votre sauvegarde PS4 afin de continuer votre aventure après un temps de chargement d’environ 3 secondes.
L’île d’Iki est accessible d’emblée si vous avez fini l’aventure et après l’acte 2 pour les nouveaux venus. L’île est asservie par l’Aigle, une cheffe Mongole. Attention, vous n’êtes pas le bienvenue non plus aux yeux des locaux puisque votre père a décimé les habitants de cette île, sur laquelle il est mort d’ailleurs. Bonus, l’Aigle vous empoisonne et vous confrontera à vos démons intérieurs. Joie.
C’est un plaisir de retrouver Jin Sakaï ainsi que l’univers bucolique et magistral du jeu. L’occasion de souligner une nouvelle fois que le jeu est un régal pour les yeux. Le jeu est maintenant en 4K et 60 fps. Un gain de résolution et de fluidité qui nous permettra de comprendre comment le jeu fait pour être aussi beau car le gain de clarté nous permet maintenant de voir des choses quasi invisibles sur PS4. On remarque beaucoup plus facilement la transition entre les modèles 3D lointains et leur version plus détaillée car proches de vous. Les ombres qui apparaissent aussi. Le LOD (Level Of Details) est une zone autour de Jin dans laquelle tout est détaillé au maximum d’environ 4 mètres. On la voit très facilement sur PS5. J’ai l’air d’insister mais c’est vraiment pour trouver quelque chose à redire. Vous le remarquerez manette en mains et n’y penserez qu’en de rares occasions.

Ghost of Tsushima DIRECTOR’S CUT , du nouveau contenu

Un DLC, généralement, rajoute quelques nouvelles features. Ici, nous avons de nouvelles activités, comme une arène de duels qui poussera vos réflexes au maximum, de nouveaux endroits où prier et jouer de la flûte à l’aide de la détection de mouvements de la manette, des sanctuaires à énigmes (et aux récompenses clins d’œil à d’autres jeux chers à nos cœurs), des défis d’archerie et votre cheval peut maintenant stocker des réserves de matériel.
L’histoire principale peut se boucler relativement vite, en quelques heures, surtout si vous avez déjà fini le jeu puisque vous aurez du bon matériel ainsi qu’une bonne barre de vie. Cependant, même avec cela, vous pouvez rencontrer un peu de défi. Un nouvel ennemi fait son apparition en la personne d’un chaman Mongol qui galvanisera vos adversaires en faisant des Om Tibétains (ou Mongols en l’occurrence). Éliminez le en premier ou votre barre de vie pourra partir en trois coups. La partie annexe du DLC vous occupera plus longtemps avec de nombreuses choses à dénicher ci et là.
Notez également que le mode en ligne, Legends est accessible directement depuis le jeu et le menu du jeu.
ghost of tsushima iki island capture heros jin sakai

DLC, l’île d’Iki, on prend ou pas ?

L’île d’Ikki est un très bon DLC. Nous sommes loin des DLC opportunistes sortant soit Day One, soit étant court et vides (UbiSoft c’est à toi que je pense).

Pour avoir ce DLC, voici les offres disponibles :

-Ghost of Tsushima Director’s cut est dispo de base hors offres à 79,99€ sur PS5 et 69,99€ sur PS4 (!)

-Si vous avez la version de base sur PS4, passage à la Director’s cut pour 19,99€.

-Pour passer de la version PS4 de base à la version complète PS5, 29,99€.
-Pour passer de la version Director’s Cut PS4 à la version PS5, 9,99€.
Quand on aime (et on aime Ghost of Tsushima !), on ne compte pas. Mais quand même hein !
Jeu testé à partir d’une version Playstation 5 envoyée gracieusement par Playstation

4 commentaires pour “Ghost of Tsushima DIRECTOR’S CUT : Bienvenus sur l’île d’Iki !

  1. Belle revue de ce DLC assez inattendu il faut bien l’admettre ! Il me tarde de me replonger dans l’aventure de Ghost of Tsushima (mais pour ça il faut trouver du temps… ^^). Sans surprise, je partage votre point de vue par rapport à Ubisoft….

    1. Coucou merci beaucoup à toi pour ton passage 🙂 J’espère que tu vas bien ! Merci pour ton retour positif sur le test, ça fera bien plaisir à James 🙂
      Ah ça oui pour sûr Ubi ce n’est plus ce que c’était …

Votre commentaire :

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :