Kirby : Au fil de la grande aventure

Kirby : Au fil de la grande aventure, un portage relaxant !

Salut les Kirbz ! Vous le savez, je suis une adoratrice de Kirby, la petite boule rose gloutonne de chez Nintendo. Mais que diriez-vous d’un jeu où Kirby ne peut plus utiliser son pouvoir principal ? Impossible ? C’est pourtant ce qui arrive dans Kirby : Au fil de la grande aventure, sorti sur Nintendo 3DS le 8 mars 2019.

Kirby : Au fil de la grande aventure, le pitch !

Kirby : Au fil de la grande aventure est un portage du jeu Kirby : au fil de l’aventure publié sur Wii le 25 février 2011. Il y ajoute des nouveautés dont nous parlerons tout au long de cet article, mais parlons maintenant de l’histoire principale.

Kirby se balade tranquillement dans DreamLand comme il en a l’habitude. Quand soudain il découvre une étrange tomate qu’il mange. Après tout c’est Kirby !

Mais malheur ! La tomate était possédée par Maillalenvers, un méchant sorcier qui envoie Kirby dans monde de Courtepointe. Il se rend vite compte qu’il ne peut plus inhaler ses ennemis, ni voler car il a été transformé en un ouvrage en laine. En revanche, la tomate magique lui a donné le pouvoir de transformation en objets faits de fil.

Soudain, il réalise qu’une boule bleue est poursuivie par un monstre. Il le sauve, et apprend qu’il s’agit du prince Ponpon. Ce dernier lui révèle que le sorcier Maillalenvers a séparé son royaume en sept morceaux. Kirby va l’aider à les réunir, tandis que le vilain Maillalenvers va tenter de transformer DreamLand en un monde de laine. En avant Kirby, montre nous ta force !

La couture façon Kirby

Ce que je préfère dans le concept des jeux Kirby, c’est que notre héros puisse engloutir ses ennemis pour ensuite absorber leur pouvoir en se transformant. Mais cette fois-ci le gameplay de base est différent, car dans le monde de Courtepointe Kirby ne peut plus voler dans les airs ni dérober le pouvoir de ses ennemis en les inhalant. Une catastrophe ?

Pas vraiment, car il peut désormais se transformer en petite voiture pour se déplacer, en parachute pour amortir ses fins de sauts ou encore en un sous-marin tout rond sous l’eau. De plus, grâce aux Coiffes de Laine, il pourra utiliser des tricotalents. Ces pouvoirs spéciaux, nouveaux dans ce portage, permettront à Kirby d’effectuer diverses actions comme lancer des rafales d’aiguilles ou créer des pelotes de laine en détricotant ses ennemis.

De plus, des transformations spéciales et impressionnantes vous permettront de faire des gros dégâts et d’explorer des façons de jouer variées : par exemple, un train à vapeur ou un robot tank (gros clin d’œil au jeu Kirby: Planet Robobot).

Ces différents pouvoirs seront très utiles pour traverser les 49 niveaux proposés, soit sept niveaux par monde, pour vaincre vos ennemis, notamment les boss.

Kirby : Au fil de la grande aventure, 3 jeux en 1

Vous pensiez que le jeu se réduisait à une simple aventure de notre fabuleux Kirby ? Mais vous connaissez bien la saga Kirby, et vous ne serez pas étonnés d’apprendre qu’il y a 2 modes de jeu supplémentaires qui côtoient l’histoire principale :

  • Meta Knight Taillade
  • DaDiDou déboule

Ce sont des mini-jeux très dynamiques, et plutôt difficiles en mode diabolique, qui vous permettront de récolter des perles à repasser et créer des motifs à collectionner.

Se balader avec attention

Les décors du jeu sont colorés et fourmillent de détails, ce qui est monnaie courante pour un jeu issu de cette saga. Aussi, les graphismes sont originaux par l’impression de balade dans un patchwork peuplé de personnages en fil de laine (ou à broder, selon votre interprétation) qu’ils donnent, et surtout par le fait que l’environnement offre de nombreuses possibilités d’interactions. Celles-ci dévoilent des zones secrètes ou bien vous permettent de vous faufiler entre les tissus. Kirby : Au fil de la grande aventure nous propose plusieurs plans, où il est nécessaire d’observer les alentours pour récupérer tous les objets, au nombre de trois par niveaux, mais aussi gratter un maximum de perles ou d’étoiles en cristal.

Plus vous cumulerez de perles plus votre score de fin de niveau augmentera. Mais attention ! Si vous tombez dans le vide ou qu’un ennemi vous touche, adieu les perles et les étoiles en cristal. Non ! Mes richesses ! Je n’y peux rien, j’ai le syndrome Balthazar Picsou quand je joue !

Pour en revenir aux graphismes, plusieurs scènes animées, entièrement doublées en français, ponctueront le jeu. Ces animations bien travaillées donnent un peu plus de vie au jeu, qui n’en manquait pas et sont agréables à regarder.

Kirby la joue comme Stéphane Plaza

Tout au long des niveaux vous récupérerez de la décoration ou des meubles. Mais à quoi peuvent-ils servir ? La réponse est simple : vous allez faire comme l’animateur d’une célèbre émission de télé c’est à dire meubler et embellir des appartements pour attirer de nouveaux locataires au Village feutré. Au nombre de cinq, ceux-ci vous proposeront des défis avec des récompenses à la clef : des tissus pour personnaliser les meubles.

Vous possédez évidemment votre propre appartement que vous pourrez aménager à votre goût. Un lieu idéal pour faire une pause et aussi observer les animations trop mignonnes de Kirby, notamment quand il est assis sur un fauteuil puis s’endort d’un sommeil relaxant. Autant que peut l’être la musique qui accompagne votre aventure avec Kirby.

Musique Maestro !

En effet, la bande-son de Kirby : Au fil de la grande aventure est un véritable bijou pour les oreilles. Tantôt calme, tantôt enjouée, elle n’est jamais sombre ou agressive même quand il s’agit de vaincre des boss.

Les notes de piano ou de boite à musique nous bercent tandis que la guitare ou le synthétiseur nous rendront plus dynamiques. Entre morceaux originaux et reprise de thèmes classiques de la saga, le travail de Tomoya Tomita (connu pour son travail sur Castlevania ou Yoshi’s Woolly World, pour ne citer qu’eux) est cohérent avec l’univers de Kirby et la douceur du royaume du prince Ponpon. Il en va de même pour les bruitages qui amplifient l’atmosphère mignonne déjà dégagée par le jeu.

La Geek VS Kirby : Au fil de la grande aventure

Quand j’ai vu qu’un portage de Kirby : Au fil de l’aventure allait sortir, j’étais enchantée car je n’avais pas eu l’occasion de le faire sur ma Wii. C’est avec joie que j’ai donc testé Kirby : Au fil de la grande aventure sur ma vieille Nintendo 3DS.

Tout d’abord le portage, quoique similaire dans sa globalité, intègre des nouveautés sympathiques : mode diabolique, pouvoirs des Coiffes de laine, compatibilité avec les Amiibo (que je n’ai pas pu tester car je n’ai pas le module nécessaire ^^’) et SURTOUT, les deux mini-jeux avec Meta Knight et Dadidou. Cependant, le mode deux joueurs avec le prince Ponpon n’existe plus, même pas en local. Dommage, car cela aurait été fun de partager l’aventure.

Mais le jeu est tout de même très agréable, avec une durée de vie honnête pour un jeu de plateforme : une dizaine d’heures pour terminer l’histoire principale. Il faudra aussi compter une dizaine d’heures supplémentaire pour trouver, acheter et débloquer tous les meubles, tissus, morceaux de musique, décorations et éléments en perles à repasser . Il se prête totalement à un gameplay portable. Avec son univers tout cousu d’étoffes et de fils de laine, rempli de perles et de cristaux, il nous emporte dans une balade aux sonorités apaisantes avec ses adorables personnages. Un vrai jeu doudou.

Jeu testé à partir d’une version Nintendo 3DS envoyée gracieusement par Laboite Com Concept.

Découvrez aussi tous les autres tests de JEUX VIDÉO ►ICI◄ et mes streams TWITCH ! Et n’hésitez pas à me suivre sur vos réseaux sociaux préférés : Twitter, Instagram.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :