Le Prisonnier Quantique jeu vidéo scientifique point and click énigmes CEA

Le Prisonnier Quantique, sciences et technologies en s’amusant !

Hello les Kirbz ! Vous le savez, j’aime les jeux vidéo indépendants, et encore plus lorsqu’ils sont français (cocorico !). Ce format est d’ailleurs tout à fait adapté aux jeux dits sérieux (“serious games”), comme Le Prisonnier Quantique, jeu conçu par le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives). Sorti le 5 octobre 2019, il était présenté lors de la Paris Games Week 2019. Férue de sciences depuis mon plus jeune âge, j’ai testé la version jouable en ligne de ce jeu de réflexion éducatif.

Une étrange disparition

On pourrait penser que Le Prisonnier Quantique offre un synopsis peu développé comme c’est le cas pour beaucoup de serious games, pour lesquels le jeu vidéo n’est qu’un support ludique.  Mais ce n’est pas le cas ici !

Vous incarnez Zoé, une jeune femme lassée de son emploi administratif. Un beau jour, on l’envoie fouiller une ferme à l’abandon. Elle y découvre le carnet de recherche d’Artus Cropp, un scientifique spécialiste de la physique quantique. Celui-ci a disparu mystérieusement dans les années 60 après une expérience qui a mal tourné. Zoé, naturellement curieuse, va mener son enquête pour tenter de découvrir ce qui est arrivé au physicien : quelle est cette découverte fantastique mentionnée dans le carnet ? Comment Artus et son assistant ont disparu ?

Le Prisonnier Quantique CEA Zoé vieille ferme abandonnée

Un jeu pour tous

Le Prisonnier Quantique n’est pas un jeu triple A, mais ce n’est pas ce qu’on lui demande. C’est un jeu éducatif qui a pris le parti d’intégrer les codes des jeux vidéo pour servir un propos scientifique. En premier lieu, le choix approprié du style point’n click offre une prise en main facile : déplacement à la souris ou avec les flèches du clavier, interactions, combinaison d’objets ou résolution des énigmes avec le clic gauche de la souris et une interface minimaliste.

Vous êtes bloqués ? Pas de panique ! Les éléments sur lesquels vous pouvez agir se mettent en surbrillance quand vous passez la souris dessus. Vous pouvez aussi les faire tous apparaître avec un long clic gauche. Tout cela me rappelle le bon vieux temps où je passais des heures sur Versailles ou Myst. Et surtout, le joueur peut focaliser toute son attention sur les plus de 30 épreuves qui l’attende. Chaque réussite vous fait gagner des points. Le jeu s’offre même le luxe de proposer deux quêtes secondaires et des succès.

Côté graphismes, le jeu est en 2D avec des animations et des illustrations old-school. Les illustrations sont d’ailleurs le fruit du travail de Jérôme Lignier qui a déjà travaillé sur Beyond Atlantis II, un point’n click de 2001. On est parfois à la limite du kitsch mais ce n’est pas choquant, j’ai plutôt vu ça comme un hommage à une période vidéo-ludique passée et un genre parfois oublié. La musique est très plaisante, ainsi que les bruitages, qui nous plongent bien dans l’ambiance du jeu.

Le Prisonnier Quantique CEA laboratoire CEA références geek

La science rendue accessible !

Combien de fois, enfant, avez-vous trouvé les matières scientifiques ennuyeuses ? Peut-être que c’est également le cas aujourd’hui pour vos enfants ? Avec Le Prisonnier Quantique, la science devient accessible à tous et toutes, quelque soit son âge, grâce à sa dimension ludique : voyages dans différents mondes, une bonne trentaine d’énigmes à résoudre, un scénario intéressant et un soupçon d’humour avec quelques références geek.

De plus, outre la satisfaction de résoudre avec succès une énigme, il est possible d’en apprendre plus sur les concepts utilisés pour solutionner chaque puzzle : des interventions vidéo courtes de spécialistes expliquent simplement les concepts et sont complétées par des fiches pédagogiques conçues en collaboration avec Réseau Canopé. Les domaines couverts sont très nombreux : physique, chimie, énergie, sciences du vivant, météorologie,

Aussi, le jeu est sorti à l’occasion de Fête de la Science 2019, et vous pourrez donc faire une visite virtuelle des laboratoires du CEA. Vous y trouverez quelques surprises lors de votre visite ludique. N’hésitez pas à avoir le clic curieux !
Enfin, grâce aux différents personnages du jeu, vous apprendrez les bases de la démarche scientifique, découvrirez de nombreuses machines et outils ainsi que les métiers de la science.

Le Prisonnier Quantique CEA énigme programmation robotique

Un jeu multi-supports

Le jeu est avant-tout jouable sur navigateur, cela signifie que vous pourrez y jouer sans posséder une configuration dingue. De plus, il est aussi possible de le télécharger dans son intégralité afin d’y jouer sans disposer d’une connexion.

Le jeu est gratuit et ne nécessite pas d’inscription obligatoire, mais je vous la recommande car elle vous permettra de retrouver votre sauvegarde PC sur d’autres supports tels qu’un smartphone ou une tablette. Si vous n’êtes pas inscrit, le jeu se sauvegarde aussi automatiquement mais cela reste natif à l’appareil sur lequel vous jouez. Il est tout de même possible de sauvegarder sa progression à l’ancienne de façon manuelle et ensuite de l’importer (j’ai testé cette fonction et ça marche nickel !)

La Geek VS Le Prisonnier Quantique

Je suis heureuse d’avoir enfin pris le temps de jouer (et de terminer) le Prisonnier Quantique. En effet, c’est une jolie surprise côté serious game. C’est un jeu vidéo prenant : on a envie de connaître la vérité à propos de la découverte d’Artus Cropp. Mais c’est aussi un support pédagogique moderne : derrière chaque énigme, une ressource permet aux joueurs de comprendre les savoirs mis en oeuvre. Parfait pour introduire un sujet auprès des collégiens et lycéens !

Son gameplay, son design à l’ancienne et son ambiance musicale agréable vous feront vivre une aventure d’une dizaine d’heures. Celle-ci mettra vos neurones en ébullition. Certaines énigmes ont été compliquées pour moi car je suis moins à l’aise avec certains domaines que d’autres. Pour la petite anecdote, quand j’étais en terminale S, je connaissais par cœur le tableau des éléments périodiques. Pourtant 16 ans après…plus rien ! Impossible de m’en souvenir pour venir à bout d’un puzzle du jeu…encore heureux, des indices permettent d’avancer (moyennant le paiement avec vos précieux points).

Je trouve que Le Prisonnier Quantique offre un autre regard sur les sciences, qui souffre de certains préjugés. Le soft montre que les métiers sont ouverts aux femmes, que tout ne passe pas enfermé dans un laboratoire et que les applications sont variées, même dans notre vie de tous les jours.

Pour finir, une question me taraude : la prochaine Fête de la Science aura lieu du 2 au 12 octobre 2020 en France Métropolitaine (et du 6 au 16 novembre 2020 en Corse, Outre-Mer et International), est-ce que le jeu aura droit à une mise à jour ? J’ai très envie de découvrir une nouvelle aventure de Zoé, aventurière des temps modernes.

 

Un commentaire pour “Le Prisonnier Quantique, sciences et technologies en s’amusant !

Votre commentaire :

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :