Home / JEUX VIDÉO / Link Faces of Evil, Les visages du mal font mal

Link Faces of Evil, Les visages du mal font mal

Avez-vous déjà ressenti la peur en jouant ? Sûrement lors de vos premiers pas dans Resident Evil ou 7th Guest, excellent jeu d’énigmes du CD-i. Mais la peur de jouer à un jeu qui vous crée des angoisses du gameplay et vous marque à vie dans vos souvenirs vidéo-ludiques ? Un jeu qui vous file des sueurs froides dès l’intro ? Avec Link Faces Of Evil c’est possible !

Link Faces Of Evil, le Pitch!

Et c’est parti pour le synopsis d’un des volets de la Triforce de la Honte : Link s’ennuie vraiment à Hyrule, le chômage de super-héros dure depuis longtemps pour lui jusqu’à ce que Gwonam – pseudo fakir/Jafar – arrive en tapis volant et annonce que Ganon et ses sbires ont envahi Koridai.

Link étant, comme d’habitude, le seul à pouvoir y faire quelque chose s’envole donc, avec Gwonam, pour intervenir dans les douze niveaux que vous verrez sur votre carte, avec hordes d’ennemis et de nombreuses énigmes.Ces niveaux seront difficiles et seuls les plus téméraires vaincront. Et vous vous doutez bien que Ganon va enlever la princesse Zelda à un moment de l’histoire.

On s’habille comment dans Link Faces Of Evil?

Le style auquel Link nous a habitué depuis ses débuts est devenu un classique : petite chemise vert sapin, ceinture en cuit marron, bottes en cuir marron et collants marrons, le petit bonnet vert apporte la touche d’originalité. Pas mal non?

Je crois que Link a un peu trop fait la fête ces derniers temps (mais ce ne sont que des rumeurs…).  La preuve en image :

Alors que dans ses meilleurs jours il ressemble plutôt à ça :

 

On écoute quoi dans Link Faces Of Evil?

Côté musique, on s’écoute les derniers morceaux oscillants entre pop-rock, électro ou oriental de Tony Trippi:

 

THE Place to be

Moi dans la vie j’aime bien les igloos, c’est classe, et pour se réchauffer on peut se battre à l’intérieur avec des…chiens.

 Mon conseil farfelu :

Oubliez votre logique habituelle et pratiquez l’illogisme dans ce jeu qui trompera toutes vos intuitions : tout ce vous souhaiterez entreprendre sera contrecarré et votre patience devra être au top niveau, donc entraînez-là (beaucoup).

 La Geek En Rose VS Link Faces Of Evil rouge

Vous l’aurez compris ce jeu Zelda commet le plus gros des sacrilèges: souiller la saga Zelda. Il n’a pas le côté riche et onirique, ni même le scénario qui rend chacun des jeux si prenant et envoûtant. Il réunit juste tout ce qui peut vous rendre fou dans un jeu que ce soit le gameplay, le design ou même la cohérence. Cependant, on peut noter une bande originale plutôt bien travaillée et sympa, notamment le thème du jeu (même si on est loin de créé par Koji Kondo).

J’ai aimé:

♥ le travail musical sur l’OST

J’ai pas aimé:

♥ un gameplay foireux (surtout si vous ne possédiez pas la manette CD-i)

♥ des niveaux hasardeux quant aux endroits où aller

♥ des PNJ au langage incompréhensible et trop creepy

♥ des énigmes relevant du casse-tête et arrache-cheveux

♥ une difficulté (trop) élevée

 ♥ des graphismes et des animations ignobles

Jetez un œil à l’intro la plus traumatisante du monde du jeu vidéo (Squalala!)

Maintenant à vos manettes et tirez sur les PNJ pour les faire parler !


N’hésitez pas à réagir en commentaires. Je vous répondrais avec plaisir

About lageekenrose

Blogueuse made in Toulouse, le jeu vidéo me fait voir la vie en rose. Née en même temps que Zelda et toujours en quête de découvertes vidéo-ludiques, j'aime partager mes trouvailles et expériences.

Check Also

microsoft xbox e3 2017

MICROSOFT XBOX E3 2017: résumé et impressions

L'E3 2017 bat son plein et j'ai suivi les conférences.Découvrez le résumé de la conférence Microsoft XBOX E3 2017 ainsi que mes ressentis.

9 comments

  1. Ah ah super ton article ! Tu as un style très humoristique ! Ton blog a l’air d’être à l’image de ta personnalité aussi ! Tu gagnes un abonné 😉 Pauvre Link ce n’est plus le héros que j’avais suivi sur Super Nintendo !

    • Coucou. Tout d’abord bienvenu sur mon blog 🙂
      Je te remercie pour ton commentaire, qui me donne encore + envie d’écrire ici.
      J’ai pris le parti de rester naturelle sur ce blog, d’où le côté décalé.
      Oui, Link est tombé bien bas (l’alcool, la drogue, tout ça XD)

  2. Oh my god >.< J'avais jamais entendu parlé de cette version de link… Clairement je comprend pourquoi ;).

  3. Superbe article, mais la vérité sur les Zelda CD-I, notamment sur Faces of Evil et Wand of Gamelon mérite d’être nuancée. Ce ne sont pas de bons jeux, clairement. Ce sont même des trahisons sans commune mesure avec ce que nous connaissons. Mais la part d’ombre fut que Animation Magic, leur développeur, était non seulement peu expérimentée dans tous les domaines (animation faite par la filiale russe), mais ils ont surtout eu un budget et des délais ridicules. 600 000 dollars pour les deux jeux et un an pour les faire. En plus, le CD-I n’étant pas taillé pour le jeu vidéo pur, ils ont fait ce qu’ils ont pu, c’est à dire pas grand chose… Voilà. 🙂

    • Merci pour ce super commentaire qui fait plaisir.

      Non ce sont des mauvais jeux 😀 Encore heureux que ce ne sont pas des « officiels » Nintendo.

      Concernant Animation Magic, je n’étais pas au courant. C’est honteux! Mais du coup, j’ai appris quelque chose, donc merci.

      C’est pour ça que j’adore parler jeu vidéo avec les gens :3

  4. Dans chaque famille il y a un vilain petit canard, même dans les meilleurs ^^. C’ets clairement un jeu à part dans les Zelda, avec un sprite Zelda assez ignoble et des oreilles qui prennent 50% de sa tête :/, par contre certains décors sont quand même beaux, sans être transcendant.

    Mais bon comme précisé plus haut la CD-I c’est pas vraiment une console, donc elle faisait ce qu’elle pouvait pour gagner sa croute, si ils avait eu de vrai développeur et le budget nécéssaire ca aurait pu fonctionner.

    Dommage que ce soit tombé sur Zelda, et heureusement, que ce n’était pas sur Métroid ^^

    • Oh oui il est ignoble, le seul truc sympa c’est la musique et quelques décors, je dis bien quelques. XD

      Et oui la CD-I était plutôt un support ludique, et je me souviens de l’encyclopédie qui était très bien, je passais des heures à écouter les sons des animaux (lubies d’enfants bonjour!).

  5. Salut,
    Je comprends parfaitement ton point de vue. Mais, perso, je me suis bien éclatée avec ce titre. Je me suis sentie transportée dans une aventure épique et, en effet, les musiques sont entrainantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :