logo neo the world ends with you

Neo : The World Ends With You, prêts pour le jeu des Reapers ?

Neo : The World Ends With You est un J-RPG qui a fait une incursion plutôt timide dans nos contrées. Apparu sur Nintendo DS en 2008, le jeu n’a pas fait beaucoup parler de lui en Europe et cartonna plutôt au Japon ainsi qu’aux USA. Il faudra attendre un petit caméo sur Kingdom Hearts Drop Distance et surtout un remaster sur Switch pour se familiariser un peu plus avec les aventures du premier protagoniste : Neku. Avec Square Enix aux commandes, il fallait s’attendre à la suite de cette licence qui, bien que discrète, à su conquérir bon nombre de fans. Sobrement intitulé Neo : The World Ends With You, nous replongeons dans un Tokyo contemporain avec cette fois un nouveau protagoniste.

Quelles surprises nous réserve ce nouvel opus sorti le 27 juillet 2021 sur Nintendo Switch et Playstation 4 ? Allons le découvrir ensemble.

Neo : The World Ends With You, le jeu des Reapers

Nous suivons alors les aventures de Rindo, jeune japonais qui attend sagement son ami Fret pour une après-midi de flânerie. Alors qu’ils reviennent tranquillement sur le très connu Shibuya Crossroad, ils aperçoivent une bande qui se bat face à des monstres de toutes formes. Pensant d’abord à une sorte de tournage, les jeunes hommes s’extasient devant ces affrontements hyper réalistes… Peut-être même trop en fait !

Sans s’en rendre compte, les garçons sont rentrés dans le jeu des Reapers. Si vous avez fait le premier jeu, vous savez de quoi je parle. Sinon, je vous laisse découvrir en temps et en heure les spécificités de ce jeu ! Désormais, ils doivent gagner la partie s’ils souhaitent s’en sortir. Sans oublier une vision quelque peu troublante de notre héros sur un futur proche.

Un jeu, 7 jours, pas une minute de plus

Le jeu fonctionne par chapitre, chacun représentant un jour. Un jeu du Reaper dure une semaine. À chaque jour sa mission, réussissez et vous marquez des points. Échouez et subissez en les conséquences ! Chaque chapitre a donc son lot de missions et d’objectifs variés sans compter les missions annexes, de quoi ravir les complétionistes.

Une équipe de personnages attachants

Nos deux amis vont évoluer au sein de la partie et s’entourer de nouveaux alliés afin de survivre. Ils vont également se découvrir des capacités uniques. Fret par exemple a l’étonnante faculté de faire se rappeler des choses aux personnes autour de lui. Nagi, une nouvelle coéquipière, peut quant à elle s’inviter dans la tête des gens et y chasser leurs doutes ou encore leur colère. De son côté, notre héros possède un don très spécial, car il peut remonter la trame du temps afin de modifier les événements passé et futur.

neo the world ends with you Rindo

Attrapez-les tous, Badgemon !

Parlons un peu du système de combat. À l’instar du premier jeu, les personnages utilisent des Psychs, des pouvoir psychiques qui se manifestent au travers de badges. Il y en a pour tous les goûts : projectiles, coups tranchants, coups chargés, soins et altérations d’état. Dans Neo : The World Ends With You, chaque personnage peut se voir attribuer un badge ce qui vous donne 4 commandes différentes pendant le combat. Ces badges ont une durée d’utilisation et vous forceront à avoir des temps de recharge. Utilisez donc vos coups à bon escient au risque de vous retrouver sans défense lors du combat.
De plus, le fait de faire des combos vous permettra de construire une jauge de groove. Cette jauge une fois remplie, permet de déclencher un coup spécial dévastateur. À vous donc de trouver le meilleur enchaînement de badges afin de détruire vos adversaires. Oh et je vous ai dit que les badges prennent des niveaux et peuvent évoluer ?

Une difficulté à la carte

Neo : The World Ends With You, tout comme son prédécesseur, offre au joueur la possibilité de régler la difficulté à tout moment. Un confort de jeu agréable qui ne nous bloque pas dans la progression du scénario. Par contre, une difficulté élevée permet de dropper des badges plus rares qui vous seront impossibles à récupérer autrement. Nous avons alors un schéma de risque = récompenses. Même chose pour les niveaux de vos personnages que vous pouvez baisser à volonté. Certes, cela impactera vos statistiques et rendra la tâche plus ardue, mais en retour vous multiplierez votre taux de butin !

Réveillez votre tendance fashionista

Un autre aspect du jeu consiste en la gestion de l’équipement. Puisque vous avez vos badges pour vous battre, il vous faut de quoi vous défendre ! Dans Neo : The World Ends With You, ne vous attendez pas à voir des armures. Non, allons plutôt faire les magasins et achetons des fringues ! De nombreuses marques sont présentes dans les 4 coins de Shibuya et vous pemettent de vous faire un look d’enfer. Mais attention à bien regarder votre valeur de style si vous voulez activer toutes les propriétés de votre super jean, ou encore de votre robe gothique lolita ! Les stats d’ailleurs parlons en. Il y en a 4 au total : attaque, défense, vie et style. Le seul moyen pour les augmenter consiste à prendre des niveaux. Mais également de profiter des restaurants pour se remplir la panse. En effet, vos personnages peuvent se restaurer et ainsi augmenter leurs caractéristiques, à vous de voir ce qu’ils aiment et attention à l’indigestion !

neo the world ends with you battle drop the beat

Et l’aspect technique dans tout ça ?

Globalement pour avoir joué sur PS4, le jeu est assez joli, les environnement sont proches du vrai Tokyo en plus d’être colorés et vibrants. Petit bémol sur les temps de chargement qui sont parfois un peu longs et trop présents (par exemple entre chaque combat, chaque changement de map…). Ils sont même frustrants quand on voit comment l’arène de combat peut être vide. C’est bien là le seul vrai point négatif pour le moment . Il sera peut-être fixé avec le temps avec un futur patch ?

Une bande son de qualité

La B.O quant à elle est une tuerie ! On retrouve les inspirations techno et rock du premier opus avec les titres remaniés et remixés ainsi qu’une chouette panoplie de nouveaux sons. Il y en aura pour tout les goûts et je vous mets au défi de ne pas remuer votre popotin dans votre canapé pendant vos sessions de jeu !

Les plus pointilleux pourront vous faire part du manque de technicité du soft sur ses temps de chargements répétitifs et longuets pour un simple combat en arène vide. Mais pour moi, Neo : The World Ends With You brille par son univers fort et sa narration pleine de mystères. Bande son superbe, personnages complets et attachants, environnements colorés sont autant de forces de ce titre qui vous fera revenir au sein de Shibuya ! 

Et vous ? Prêt à prendre part aux jeux des Faucheurs ? Alors lancez-vous !

Jeu testé à partir d’une version PS4 envoyée gracieusement par Square Enix.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :