Nickelodeon Kart Racers jeu de course karting Bob l'éponge Tortues Ninja Razmoket Hey Arnold

Nickelodeon Kart Racers, un retour en enfance à partager

Nickelodeon Kart Racers, sorti le 23 octobre 2018 sur Nintendo Switch, PlayStation 4 et Xbox One, est un jeu de course qui comme son nom l’indique, propose une nouvelle immersion dans le style des Mario kart-like en vous offrant la possibilité de prendre les commandes des véhicules déjantés des héros de la célèbre marque. Nous sommes habitués aux exploitations de licences à tout va et aux ratés monumentaux alors les attentes étaient vraiment faibles face à ce titre. Mais c’est avec plaisir que j’ai découvert un jeu qui possède en effet quelques défauts mais surtout de bonnes surprises.

Nickelodeon Kart Racers, le retour des héros

Comme vous maîtrisez tous les principes des Mario kart, je vais commencer par ce qui vous attirera le plus dans ce jeu, son univers.
Quel que soit votre âge, vous connaissez au moins une des séries animées présentes dans le jeu. Qui ne connaît pas les Tortues Ninja, même s’il s’agit ici de leur dernière version, loin des tortues originales de 1984 (même moi je n’étais pas né) ? Qui ne connaît pas Bob l’éponge, l’anti héros qui a marqué les esprits ces quinze dernières années ? Vous vous souvenez qu’il existait aussi d’autres dessins animés plutôt amusants comme « Les Razmoket » ou sa version pré-adolescent « Hey Arnold ! » ? Si oui, alors nous avons la même expérience et nous pouvons en être fiers! On peut tirer chapeau bas à Nickelodeon pour avoir laissé ces étoiles de la culture populaire faire un retour en force dans ce jeu. Car oui, ces dessins animés, parfois loufoques et toujours aimés, sont réunis au sein d’un jeu de course digne des meilleurs épisodes produits.

Pourquoi ? Parce qu’au delà de proposer les têtes d’affiches de dessins animés cultes, les environnements des circuits reprennent les éléments emblématiques des univers. De même, les karts personnalisables possèdent des accessoires qui feront remonter de bons souvenirs enfouis dans votre mémoire d’enfant. Vous adorerez traverser la chambre mythique de Tommy poursuivi par Angelina et son bolide digne d’un pur sang américain. Ou bien par Reptar, qui dans mon cœur détrône Denver dans le rôle de dinosaure emblématique ( Pourquoi ? Comparez l’original et la dernière version de Denver et revenez pleurer avec moi). Vous rêviez de refaire un tour dans les égouts avec les tortues les plus déjantées de ce monde ? C’est possible et le slime vous rappellera qu’il ne fait pas forcément bon se baigner dans dans le mutagène. Mais c’est surtout avec beaucoup de classe et un gros fou rire que vous passerez la ligne d’arrivée avec Patrick posant sur son yacht de luxe que vous aurez pris soin d’équiper du moteur patate d’Arnold.

Nickelodeon Kart Racers_Reptar_Front jeu de course karting Bamtang studio Just For Games

Comme vous l’aurez compris, ici le n’importe quoi sera roi. C’est ce que ces dessins animés nous offraient et c’est exactement ce que vous retrouverez ici. Ma plus grande déception est pour une fois que ces univers ne soient pas assez exploités. En effet, avec seulement 24 circuits (si on compte les circuits inversés) et 12 personnages jouables (non pas licence, au total), on ne peut que prier les studios Peruvian et Bamtang games de nous sortir des DLC avec au moins une dizaine de personnages complémentaires pour pouvoir avoir la bande des Razmoket au complet ou incarner des méchants emblématiques comme Shredder. Il en va de même pour les circuits qui sont trop peu nombreux même si les arènes apportent des environnements complémentaires dans lesquels vous pourrez aussi bien rigoler en explorant les abords (mentions spéciales pour les publicités pour le « sceau à amis *amis et sceau vendus séparément » et le best-seller « comment dompter votre enfant »). Encore une fois, c’est n’importe quoi mais on ne peut qu’adorer.

Une difficulté qui ferait presque tout déraper

Gros point négatif du jeu qui pourrait vous faire passer à côté d’une petite pépite, le niveau de difficulté. Si comme dans un jeu du genre nous retrouvons les trois niveaux de difficulté qui influencent en réalité la vitesse de votre véhicule, le soucis provient principalement du fait que ces niveaux de difficulté sont beaucoup trop bas. Dites vous simplement qu’il a été nécessaire de me positionner en difficulté expert pour découvrir un jeu rapide et intéressant. Frileux comme pas deux, j’ai débuté avec le mode débutant et j’ai presque abandonné le jeu tellement c’est lent. Chose intéressante, tous les niveaux de difficulté sont accessibles dès le départ notamment pour les championnats. Vous pourrez donc directement partir sur le mode expert pour profiter au maximum de ce jeu qui possède tous les atouts d’un Mario-kart.

Vous pourrez conduire trois types de véhicules (ou plutôt votre véhicule aura trois modes de conduite) : voiture, bateau et avion. Du classique mais très bien intégré. Bien que vous ayez un championnat complet en bateau (championnat « Slime »), les phases en avion sont vraiment courtes et Attention cheat ! Lorsque votre véhicule est transformé en avion, il est plus intéressant de tomber dans les trous pour se retrouver téléporté sur la prochaine portion de piste plutôt que de tenter de traverser de manière convenable (il est aussi assez frustrant de se voir dépassé par l’IA juste parce qu’ils sont tombés et ré-apparaissent devant vous).
Un autre point intéressant est que le jeu, bien au-delà de reprendre des mécaniques aujourd’hui classiques, tente quelques expériences comme le cumul deux types de boost. Vous pourrez soit drifter jusqu’à obtenir un boost à deux niveaux, soit cumuler du slime sur la piste. Le but ? Obtenir trois petits boost ou une longue accélération une fois les trois niveaux de jauge acquis. Si vous décidez de prendre le contrôle d’ Angelica alors vous pourrez cumuler ces boosts avec ses cookies (son arme spéciale) qui vous fourniront une troisième source d’accélération. Vous serez donc bien armé pour écumer les différents types de courses qui s’offriront à vous.

Des modes de jeu qui rattrapent tout

Un mode solo

En dehors des modes classiques course libre, Time trial et championnat, vous pourrez vous lancer en solo dans le championnat en équipe. Dans ce mode de jeu, vous ferez équipe avec un pilote contrôlé par l’IA pour affronter trois autres équipes lors d’un championnat. Bien que ce mode soit une bonne initiative pour offrir une nouvelle expérience de jeu, il est assez frustrant . En effet, votre partenaire fera vraiment baisser les points de l’équipe et vous tenterez principalement de rattraper ses bourdes. Mais comme c’est un passage obligé pour un trophée alors on accepte la douleur. Mais que peut-on attendre de mieux d’un jeu reprenant des équipes légendaires ? Un mode multi qui l’est tout autant.

Du Multi-Joueurs complet

Nous allons maintenant aborder le plus gros point fort du jeu, sa capacité à offrir un multi-joueurs varié et complet.
Vous aurez la possibilité de recréer les équipes complètes de héros en vous partageant le même écran à quatre pour parcourir les quelques circuits du jeu. Vous pourrez en profiter pour mettre une belle misère aux IA qui ne pourront plus vous suivre lors des championnats. Mais vous pourrez surtout profiter du mode arène et de ses différents types d’affrontements.
Vous avez connu Crash Team Racing ou les versions Game Cube et précédentes de Mario kart ? Alors vous plongerez avec plaisir dans les huits arènes de combat. Protégez précieusement vos 10 vies et annihilez vos « amis » !
Ils pourront se venger en vous pourchassant lors d’une partie de chat où ils vous poursuivront afin de récupérer les pièces que vous laisserez traîner derrière vous ou enfin, vous pourrez leur montrer que vous êtes le roi en capturant le drapeau qui vous offrira de précieux points si vous réussissez à le garder pendant 15 longues secondes.
En clair, de quoi tenir de nombreuses folles soirées à rigoler avec vos amis sans avoir besoin de vous connecter à internet, chose que de toute manière le jeu ne vous proposera pas. Oui c’est old-school mais c’est ce qu’on cherche ici, et ça nous va.

Hey Tommy ! Jette l’éponge et prend une part de pizza !

J’ai commencé le test de Nickelodeon Kart Racers en me demandant si j’allais tenir pour réussir à écrire une ligne positive. Puis je me suis forcé à oublier mes craintes et à découvrir tous les aspects du jeu. J’ai alors complètement changé d’avis. Cependant ce jeu sera certainement hué par ces joueurs ne jurant que par les gros titres. Ceux qui ne font pas l’effort de rechercher ces perles cachées par les à priori qui les entourent.
Je suis heureux de voir que pour une fois et même si cela est loin d’être parfait, des licences emblématiques de différents époques sont plutôt bien exploitées et le jeu qui nous est proposé n’est pas une simple copie ratée des succès connus et reconnus.
Donc, si vous aimez les licences phares de Nickelodeon ou que vous recherchez un jeu aussi fun et intense que les anciens rois du genre, faites vous plaisir et préparez des soirées pizza avec vos amis, tous réunis autour d’un jeu fun et divertissant !

Jeu testé à partir d’une version PS4 envoyée gracieusement par Just For Games.

🎮

Encore merci à Sandrarchange pour son test. Découvrez aussi tous mes autres tests de JEUX VIDÉO ►ICI◄ & mes streams TWITCH ! Et n’hésitez pas à me suivre sur vos réseaux sociaux préférés : Twitter, Facebook et Instagram.

Un commentaire pour “Nickelodeon Kart Racers, un retour en enfance à partager

  1. Tous les héros de mon enfance et dont la plupart ont disparus des petits écrans… Mais bientôt un film Hé Arnold ! est à venir <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
EN LIVE ❤
CURRENTLY OFFLINE
%d blogueurs aiment cette page :