Logo Nintendo Switch Omega Labyrinth Life

Omega Labyrinth Life, une graine qui laisse place à de belles fleurs !

Il y a des jeux décriés pour leur qualité graphique, d’autres pour leur intérêt douteux. Et puis il y a ceux qui sont décriés parce que leur contenu est censuré et que tout le monde passe à côté. Omega Labyrinth Life est une de ces merveilles que personne n’a voulu approcher. Mais de bons tactical RPG/dungeon crawler à la sauce Azure Dream, il n’y en a pas tous les jours. Et puis parfois, il est intéressant de comprendre pourquoi un jeu est rejeté plutôt que de le laisser passer. C’est pourquoi, prenant mon plaisir à deux mains, j’ai plongé dans ce titre de D3 Publisher, sorti le 1er août 2019 sur Nintendo Switch et en version censurée sur Playstation 4.

Omega Labyrinth Life carte map

Pour les plus pressés un court résumé

Je vous le dis dès à présent, ce jeu est juste une perle que je vais vous présenter en quelques mots avant de tout vous expliquer.

Omega Labyrinth Life est graphiquement simple et possède des artworks bien travaillés. Le système de jeu est tout aussi simple et offre pourtant des stratégies d’évolution variées.

La durée de vie est digne d’un bon RPG et on a vraiment plaisir à tout explorer. Le jeu propose par ailleurs des niveaux alternatifs qui donnent un autre sens au titre.

Enfin les musiques sont variées et portent l’univers du jeu en toute simplicité. Chaque personnage possède une musique dédiée qui le caractérise parfaitement et sera un facteur important dans son choix.

Globalement, Omega Labyrinth Life est un mix entre Valthirian Arc : Hero School Story et Azure Dream. En clair, un jeu addictif qui sait tenir en haleine les joueurs qui aiment l’exploration et la réflexion.

Une école pas comme les autres

« Bienvenue à l’Académie Belles Fleurs chère Hinata ! Cette académie est reconnue pour son jardin miraculeux dont les fleurs protégées par l’esprit gardien permettent à nos élèves de réaliser leurs rêves ! Regarde sa… décrépitude».

Ceci est un résumé de l’introduction du jeu. En tant que nouvelle élève de l’académie, vous êtes accusée de la destruction du jardin protecteur. Votre but est donc de redorer votre image en découvrant la vérité qui se cache derrière cette catastrophe.

Dans un premier temps rejetée, notre héroïne se retrouve rapidement accompagnée d’élèves ayant chacune leur personnalité propre et remarquable.

Un des personnages importants pour l’univers du jeu est la directrice de l’académie. Elle possède un rôle de taille pour son académie tout d’abord. Mais elle est aussi un lien non négligeable avec l’académie Anberyl du premier opus de la saga sorti sur PS Vita. Elle est par ailleurs la personne accumulant le plus d’informations et de solutions pour avancer dans votre quête même si elle possède un passé plus que trouble. Enfin, c’est elle qui dirige la boutique présente aléatoirement dans les donjons.

Je ne vais pas aller trop loin concernant les personnages intervenant dans l’histoire pour ne pas trop spoiler les événements. Sachez juste que des fées pourront vous accompagner et impacter votre manière d’explorer les donjons. Et que l’esprit gardien s’est retrouvé divisé en plusieurs entités qu’il vous faudra sauver.

Un esprit d’équipe important

Omega Labyrinth Life est un tactical RPG/Rogue-like qui propose de nombreuses manières de faire évoluer vos personnages. Mais commençons par revenir sur un point important de la mécanique de jeu : l’équipe.

Votre équipe d’exploration est composée au maximum de deux personnages. Cela apparaît limitatif au début mais est vraiment bien exploité.

En effet, le groupe aura un leader que vous contrôlez et qui est interchangeable à volonté. Ce leader est critique car c’est lui que vous dirigez et dont vous utilisez les compétences. Chaque personnage ayant des compétences spécifiques, il est primordial de bien équilibrer l’équipe. On peut cependant finir le jeu sans avoir de soigneur et foncer tête baissée dans le tas.

Bien entendu, Hinata, notre héroïne, est le personnage le plus complet. Elle possède des compétences permettant d’attaquer en masse des adversaires dans les salles. Mais aussi de soigner le groupe et surtout de se restaurer.

Chacun de vos pas compte

Oui, lorsque vous parcourez les labyrinthes, votre personnage consomme sa barre de faim et il faudra donc disposer de provisions suffisantes. Un aspect bien connu des joueurs de Darkest dungeon.

Il est important de garder ce point en mémoire lors de l’exploration des étages. Le fait de savoir de combien d’étages dispose un donjon ne garantit pas que ceux-ci soient composés d’une seule pièce ou d’une dizaine, reliées par de longs couloirs. Voire que l’étage ne soit qu’un immense labyrinthe de couloirs.

Omega Labyrinth Life exploration donjon dungeon crawling

De plus, comme dans tout bon tactical RPG, le déplacement des personnages se fait en case par case. Cela permet de compter le nombre de déplacements restants . Mais surtout celui de vos adversaires.

Le système de combat prend en compte le placement de vos personnages par rapport à vos adversaires. Vos armes, objets magiques et compétences ont une portée d’une ou plusieurs cases dans des directions précises.

Calculer ses pas et sa position par rapport à un adversaire est donc le point clé de votre stratégie. Vos attaques sont comptabilisées comme un déplacement elles aussi. C’est important car cela permet parfois de laisser venir un adversaire à vous alors que vous avez trouvé un positionnement adéquat.

Omega Labyrinth Life : un donjon floral ?

Tout comme dans les jeux Azure Dreams et Darkest Dungeon, Omega Labyrinth Life possède une limitation dans l’exploration des étages : le croquemitaine. C’est une entité invincible pouvant traverser les murs pour venir vous tuer.

Celui-ci apparaît lorsque vous passez trop de temps à explorer un étage. Lorsque vous sentirez un « vent chaleureux » traverser l’étage, jetez vous sur l’accès à l’étage suivant. Ce vent est l’alerte vous indiquant qu’il reste une centaine de pas avant son arrivée.

A contrario, Omega Labyrinth Life vous offrira des possibilités de démultiplier vos points d’expérience acquis dans les étages, les SPA. Il est possible de trouver aléatoirement une source d’eau chaude dans les étages. Si vous vous baignez dedans, vous pourrez récupérer vos points de vie, faire disparaître les malédictions de votre équipement et disposer d’un plus ou moins grand nombre d’améliorations aléatoires. Les bienfaits des SPA peuvent être améliorés à l’académie. Vous pourrez d’ailleurs en construire un afin de disposer d’effets supplémentaires dans le premier niveau du donjon.

Les sources des donjons abriteront parfois des morceaux de l’esprit gardien du jardin. Dans ce cas, le personnage ayant déclenché l’entrée dans la source disposera de points de dégâts et d’expérience doublés. Et les monstres tués laissent derrière eux des graines de plantes d’espèce aléatoire.

Trouver une source dans un étage est donc une priorité si l’on souhaite faire augmenter le niveau de son personnage.

En route pour le bonnet Z

Dans Omega Labyrinth Life , le système de niveaux est assez simple. Vous tuez les monstres présents dans le donjon et vous accumulez du pouvoir omega pour gagner des niveaux. Mais, vous pouvez aussi augmenter la taille du bonnet de vos personnages.

Tels l’elfe du Donjon de Naheulbeuk, vos personnages accumulent du soma à chaque monstre abattu. Votre but sera d’augmenter votre bonnet jusqu’au niveau Z et cela dans le but de disposer de la technique ultime de votre personnage. Une fois celle-ci utilisée, vous retournerez au bonnet d’origine du personnage.

Omega Labyrinth Life omega power

On ne fait pas tout l’alphabet pour atteindre le Z et il sera même possible de disposer d’une augmentation de pouvoir intermédiaire. Celles-ci vous permettra de devenir géante pendant une centaine de pas. Vos pouvoirs et votre force sont doublés durant ce temps.

Il existe des objets permettant de gagner des niveaux. Cependant, ceux-ci n’influent pas sur les bonnets. Il faudra donc tuer un maximum de monstres avant le boss de donjon. En n’oubliant pas que notre cher croquemitaine peut débarquer.

Préparez vous à pleurer aux deux tiers du jeu. Il existe des monstres qui pourront vous enlever un ou plusieurs bonnets à chaque fois qu’ils vous touchent. Heureusement, il y a des équipements qui disposent de protections. Ou il vous sera possible de l’ajouter vous-même si vous cultivez votre jardin.

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez switcher entre les membres de votre équipe. Il sera donc possible dans les derniers donjons d’avoir deux personnages au bonnet Z.

Trop de choses à gérer ?

Un des points forts et aussi point faible Omega Labyrinth Life est la diversité des méthodes d’évolution de votre équipe.

Oubliez directement le farming de niveau dès le premier donjon. Vous revenez au niveau 1 à chaque fois que vous pénétrez dans un donjon.

Par contre, il faut gérer les éléments d’équipement que vous portez. Votre matériel garde toutes les évolutions apportées par les synthèses que vous effectuerez. Seules les synthèses entre un même équipement lui font gagner un niveau. Sinon vous pourrez juste transférer des boosts entre équipements.

Ensuite, il faut acheter les sessions d’évolution des compétences spéciales de vos personnages. Chacun dispose de 4 sessions différentes qui lui offriront une compétence et un ou deux renforcements. Les sessions évoluent jusqu’au niveau 30. Elles permettent d’augmenter le nombre d’utilisations des compétences spéciales. Et elles procurent aussi une augmentation du niveau de renforcement.

Dans et hors des donjons

En dehors du fait de s’occuper de son équipe, il faut bien prendre soin du jardin de l’académie pour ne pas voir pousser de mauvaises herbes. Et surtout pour produire les fruits et bouquets nécessaires au renforcement de vos équipements.

Omega Labyrinth Life garden jardin

Bien que les équipements des donjons disposent de bonus intéressants, les bonus créés avec vos cueillettes sont bien plus intéressants.

D’ailleurs, pour augmenter la qualité de vos plantations, il est important d’utiliser les fluides obtenus lors de vos sessions avec les filles. Et pour obtenir toutes les sessions, il faut disposer d’omega obtenus en revendant vos objets trouvés dans le donjon. Objets que vous devrez peut-être utiliser pour améliorer votre équipement.

Sans jamais disposer d’assez de place

Ça commence à faire beaucoup. Non ? Parlons alors de ce que peut transporter votre sac. Vous avez à la base droit à 60 objets répartis dans sept catégories.

  • Armes de poing
  • Bouclier
  • Vêtements
  • Armes de jet
  • Objets divers (grimoires, potions, bâtons magiques)
  • Aliments
  • Sacs

Ces 60 emplacements comprennent les objets que vous déciderez de prendre avec vous dans le donjon. Heureusement pas les éléments équipés sur vos personnages. Dans les premiers donjons il n’est pas compliqué de gérer votre sac. Mais il deviendra rapidement stratégique de compter les emplacements. Il faut rapidement acheter des sacs d’emplacements complémentaires (des sacs dans votre sac). Et toujours faire le tri de chaque objet que vous trouvez dans le donjon.

Même si tout cela reste accessible, on se retrouve avec énormément de choses à gérer. Et on est souvent frustré de ne pas pouvoir piller les donjons à sa guise. Le retour dans les niveaux n’étant pas possible, il arrive souvent de laisser un objet derrière soi et de découvrir plus loin qu’il nous aurait été utile.

Omega Labyrinth Life, un RPG osé

Attention, je vais ici parler du sujet qui fâche, le contenu 16+ du jeu qui lui a valu une censure sur PlayStation 4. Il y a cinq points sensibles : les sous-entendus entre élèves, les SPA, les mini-jeux, le size up des objets et enfin les sessions d’entraînement.

Omega labyrinth Life présente la vie d’étudiantes à la limite de la majorité pour certaines. Comme toutes les jeunes femmes, elles se découvrent et recherchent l’amour. Parfois, on surprend quelques allusions discrètes dans les paroles de ces dames. Des mots presque charmants et poétiques. Mais la majorité du temps, ce qui aurait pu rester discret est exposé clairement. Il est toujours simple de comprendre le sens caché des paroles de ces dames. Souvent accompagnés d’un rapprochement significatif.

On grimpe la première marche vers la censure lors que l’on découvre notre premier SPA. Comme on peut s’en douter, on y retrouve un personnage dévêtu et à moitié plongé dans l’eau. Une spécialité au Japon que l’on retrouve censurée ici. Tout comme lors de chacun des dialogues du jeu, vous pourrez glisser vos doigts ou votre curseur sur la jeune dame. Sa poitrine pourra être massée, déclenchant quelques cris ou réactions. Vous pourrez lui caresser le visage afin qu’elle retrouve le sourire si vos manipulations se font trop intenses.

Continuons avec les mini-jeux. Il faudra parfois aider l’esprit gardien à se débarrasser des insectes qui ont décidé de l’envahir. Ce jeu est gentillet car il suffira de tapoter sur les insectes pour les éloigner. Là où on touche au pervers, c’est quand on réalisera un shifumi avec les esprits gardiens ou les autres élèves. La version Omega Labyrinth Life de pierre-feuille-ciseau implique la poitrine de ces dames. Opposées l’une à l’autre il vous faudra manipuler celle de votre personnage pour indiquer votre choix. La poitrine de la gagnante écrasera alors celle de la perdante.

Voire très osé

En parlant de poitrine qui s’impose à vous, la découverte des propriétés d’objets est un parfait exemple. Lors de notre exploration des donjons, nous pouvons découvrir des objets aux propriétés cachées. Faciles à repérer dans votre inventaire, ils ont un nom totalement improbable écrit en rouge. Ces objet parfois rares doivent être révélés par l’action de Size Up. Un mini-jeu qui consiste à placer l’objet sous la forme d’un bâton violet (digne d’un sex-toy) entre les seins de votre personnage pour le faire grandir et se révéler. Il faut bien entendu activer la poitrine de la dame en rythme jusqu’à ce qu’il change de couleur et de volume avant d’émettre un jet. Petit extra, il est possible d’acheter d’autres objets. Les fantasmes de chacun peuvent être réalisés.

Un point commun à ces trois derniers éléments est que le visuel utilisé est impacté par le bonnet de votre personnage. Sur chacune des images, la taille de la poitrine viendra s’imposer à vous. Donnant un aspect encore plus pervers aux actions. Mais cela n’est rien comparé aux sessions d’entraînement.

Afin d’améliorer les compétences et capacités de vos héroïnes, il est possible d’aller dans la serre afin de participer à des séances d’action diverses et perverses. Chaque personnage dispose de quatre scènes durant lesquelles il faudra réaliser trois actions. La première est de toucher différents endroits plus ou moins intimes sur lesquels éclosent des fleurs. Cela aura pour effet de révéler le point sensible de la belle dont il faudra se rapprocher pour la rendre la plus sensible au plus vite.

Après trois séquences, la fleur ultime se dévoilera et il faudra alors tapoter celle-ci de manière répétitive. La jeune femme explosera alors à l’écran. Oui, en clair, on cherche à la faire jouir le plus possible.

Désolé pour ces mots un peu crus mais maintenant vous comprenez parfaitement pourquoi le jeu a été censuré par Sony.

Omega Labyrinth Life dialog

Une ambiance musicale classique mais avec de bonnes idées

Pour revenir sur un point plus classique, parlons de l’ambiance musicale d’Omega Labyrinth Life.

À priori assez pauvre, la musique des donjons est très répétitive même si elle loin d’être gênante. On se retrouve dans le même état lorsque l’on parcours l’académie ou les différents ateliers et boutiques. En clair, rien de bien exceptionnel sans pour autant en arriver à ne pas aimer l’ambiance musicale du jeu.

Alors pourquoi parler des musiques du jeu s’il n’y a rien à en dire ? Juste pour une idée simple mais efficace, le microphone.

Cet objet que vous pourrez acheter ou trouver dans les donjons possède un effet secondaire amusant. Lorsque vous l’utilisez et tant que vous ne changez pas d’étage du donjon, vos personnages ne pourront pas manquer leur cible lors des attaques au corps à corps. Intéressant mais à quoi sert en priorité un microphone si ce n’est chanter ? Non, rien de pervers. Juste mettre l’ambiance. Et cela se traduit par le remplacement de la musique répétitive des donjons par celle dédiée au personnage ayant utilisé le micro.

Cet objet a reçu un soin tout particulier que je trouve vraiment différenciant. En effet, chaque élève possède sa propre musique dont le thème correspond à sa personnalité. Imaginez vous passer des thèmes de Diablo à du Hatsune Miku. Pour ma part je suis resté sur l’ambiance jazzy du thème du personnage que je préfère. Et que je vous laisse découvrir en parcourant le jeu.

Des défis alternatifs…

Omega Labyrinth Life vous propose de partir à l’aventure à travers des donjons avec un équipement que vous aurez amélioré lors de vos diverses activités annexes. Mais celui-ci propose aussi deux modes de jeu qui valent largement le détour.

Le premier est le défi des sages. Dans ces niveaux uniques, il vous faudra utiliser votre cerveau pour résoudre un casse-tête. Vous aurez alors droit uniquement aux capacités de votre personnage et aux objets disposés dans les salles. Le but est donc de trouver les bonnes combinaisons de déplacement et d’utilisation d’objets pour atteindre la sortie.

Les objectifs complémentaires à atteindre en plus impliqueront le fait de ne pas utiliser vos capacités ou de disposer d’un objet. Cet objet étant bien entendu crucial pour résoudre plus facilement l’énigme.

Les premiers niveaux sont très simples. Mais il vous faudra apprendre les subtilités d’utilisation de chaque objet, les déplacements possibles des adversaires et calculer chacun de vos mouvements pour les derniers.

Pour moi, ce mode est un jeu dans le jeu mais surtout un pur plaisir. C’est aussi un bon moyen de trouver comment exploiter au mieux les mécaniques du jeu.

…pour joueurs experts

L’autre mode de jeu pourrait être appelé mode survie. En effet, les niveaux proposés dans ce mode , en dehors du niveau ultime, sont des explorations du cerveau d’un personnage. En commençant sans aucun objet ou équipement, votre but sera d’explorer la psyché d’une héroïne à travers un donjon de dix niveaux. Le parcours vous offrira quelques éléments de background du personnage avant d’affronter son plus grand trouble et de débloquer ainsi un équipement spécial.

Doublement intéressants, ces donjons se révèlent être de véritables défis car les objets dont vous disposerez vous assurent une survie minimale face aux monstres, plus résistants que dans les donjons de l’histoire. Augmentez au maximum les compétences et capacités de votre personnage avant de les lancer sinon votre parcours ne dépassera pas les trois ou quatre niveaux.

Quant au dernier donjon, il est le plus grand défi du jeu que je reconnais ne pas avoir réussi. Ce donjon ultime, l’horloge brisée, se débute comme les autres défis de personnage mais comporte 99 étages. En sachant que la durée d’exploration d’une dizaine de niveaux est d’environ une heure en moyenne, vous comprenez pourquoi il est préférable de jouer sur la version Nintendo Switch du jeu.

Au delà de l’Alpha se trouve l’Omega

Si vous avez bien suivi le début de cette review, vous savez qu’Omega Labyrinth Life est un très bon dungeon crawler/RPG. Les mécaniques appliquées bien que nombreuses sont ultra addictives.

Si l’on laisse de côté les actions perverses et une histoire qui se révèle très courte, on dispose de tous les éléments pour passer une cinquantaine d’heures de jeu très plaisantes. L’univers du jeu est propre et travaillé. L’aspect gestion qui ne s’impose pas au joueur peut se révéler être un bon défi. Et les diverses quêtes annexes assurent une durée de vie suffisante au jeu sans le dénaturer.

En définitive, Omega Labyrinth Life est certes un jeu à ne pas mettre entre les mains des jeunes joueurs, mais c’est aussi une bonne surprise pour les joueurs qui tenteront l’aventure.

Jeu testé à partir d’une version Nintendo Switch envoyée gracieusement par Decibel PR.

Encore MERCI à Cylek (suivez-le c’est une valeur sûre) pour son test et son implication sur le blog. Découvrez aussi tous les autres tests de JEUX VIDÉO ►ICI◄ et mes streams TWITCH ! Et n’hésitez pas à me suivre sur vos réseaux sociaux préférés : Twitter et Instagram.

3 commentaires pour “Omega Labyrinth Life, une graine qui laisse place à de belles fleurs !

  1. Je débarque pour la première fois sur le blog, et merci pour ce test ultra complet d’un jeu méconnu. C’est vrai que ça doit être délicat de mentionner tout l’aspect érotique du jeu, finalement. En plus, ce délire sur la poitrine m’a fait penser à un animé où les combattantes avaient la poitrine qui grossissait dès qu’elles gagnaient un combat ^^” Au delà de ça, le jeu a l’air effectivement assez généreux.

    1. Coucou et sois le bienvenu sur mon blog 🙂 ! C’est délicat oui mais Cylek le fait plutôt bien je trouve. Je sais que je prends un peu de risques à publier sur ce genre de jeux mais j’ai trouvé que c’était dommage de ne pas parler d’un jeu juste parce qu’il propose des aspects adultes (sinon que dire des jeux South Park lol). En effet le jeu semble généreux tout comme le décolleté des demoiselles XD

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :