Artwork Oninaki jeu daction rpg square enix Playstation Nintendo Switch Steam

Oninaki, balades dans l’au-delà ?

Salut les Kirbz ! Pour ceux qui me connaissent, et qui ont déjà suivi mes streams sur Twitch, vous savez que j’ai la larme facile. En plus de ça, j’aime les jeux qui me font pleurer comme ont pu le faire Okami, Rime ou Shadow Of The Colossus. J’ai eu des frissons quand j’ai vu la bande-annonce d’ONINAKI, lors de la conférence Square Enix à l’E3 2019. Le jeu semble beau, avec des thèmes forts, et pour cause : il est issu des studios Tokyo RPG Factory, créateur des superbes Lost Sphear et I am Setsuna. Mais est-ce que cet action-RPG, sorti le 22 août 2019 sur Nintendo Switch, PS4 et Steam, a-t-il réussi à m’émouvoir ? C’est ce que nous allons voir par la suite.

Mon métier ? Passeur d’âmes !

Après une introduction plutôt triste, où vous assistez impuissant à la mort de vos parents, vous entrez dans la peau de Kagachi. Ce dernier est un jeune Gardien de la ville de Szaka. Les Gardiens du Voile veillent sur le bon passage des âmes des défunts entre le Monde des Vivants et l’ Au-Delà.

Parfois, il arrive que certaines âmes soit bloquées, car leur famille ne les laisse pas partir ou qu’elles ont encore des regrets liés au Monde des Vivants. Elles deviennent alors des Âmes Égarées. Les Gardiens du Voile doivent alors aller dans le monde des morts pour faire en sorte qu’elles puissent accéder à l’Au-Delà, afin d’être réincarnées. Si cela n’est pas fait, elles pourraient devenir des Âmes déchues, les monstres que vous combattrez dans ce jeu.

Au cours de ses différentes missions, Kagachi va rencontrer Linne. C’est une mystérieuse jeune fille qu’il a déjà vu lors du décès de son père et sa mère (oui oui c’est ceux du début du jeu). Elle lui demande son aide contre le Diable de la Nuit, qui menace l’équilibre entre les deux mondes. Kagachi va devoir tout faire, avec l’aide de Démons combatifs, pour empêcher cette menace de nuire.

Oninaki action rpg square enix Diable de la nuit

Au delà du Voile

Lors de votre exploration des différents lieux du monde d’Oninaki, vous devrez jongler entre les mondes pour mener à bien vos quêtes. Pour cela vous devrez utiliser vos talents de Gardien du Voile. Mais attention, si vous ne battez pas le(s) Voleur(s) de vue de chaque “donjon” vous ne verrez rien du Monde des Morts et risquez le one-shot à la première rencontre avec un monstre. Une fois la vue libérée, vous serez régulièrement assaillis par des hordes d’ennemis. Pour les battre, rien de plus facile : faites appel à vos Démons !

Apprivoiser ses démons

Dans Oninaki vous vous battrez à l’aide de Démons : ce sont des Âmes égarées qui ont échappé à une transformation en Déchus pour devenir des entités puissantes. Au nombre de 11 dans le jeu, c’est en vous liant avec eux que vous pourrez utiliser leurs capacités. Chaque démon vous permettra d’utiliser :

  • un type d’arme
  • une action de jeu (sauter, dasher, planer…)
  • 4 compétences

Pour améliorer vos démons, vous devrez utiliser des pierres d’âmes (propres au démon ou universelles), récoltées pendant vos combats, pour débloquer les compétences actives ou passives. Chaque démon possède des souvenirs de son ancienne vie, à déverrouiller pour ouvrir de nouvelles branches de son arbre de compétences et accéder à des techniques plus puissantes. Toutes les 4 compétences débloquées, votre démon gagnera un rang, et ce jusqu’au rang 10. Chaque gain de rang augmentera les statistiques du démon. Celles-ci sont les suivantes :

  • PV
  • Attaque
  • Défense
  • Vitesse
  • Poids

Des combats en temps réel

Lors des combats se déroulant en temps réel, vous serez limité à l’utilisation de 4 démons. Vous les choisirez dans le menu “Groupe” accessible à travers les Stèles. Celles-ci sont présentes dans chaque lieu que vous parcourez. Il est possible d’intervertir chaque démon de votre équipe de façon illimitée durant les bastons. En combinant bien les démons, il est possible d’obtenir une certaine complémentarité, avec le style de combat qui vous plait le plus. Par exemple j’aime beaucoup jouer sur le côté à distance, bourrin et sadique. De ce fait, j’ai axé ma team sur deux démons à distance, un démon qui inflige des coups puissants bien que plus lent et un démon qui inflige du poison. Les combinaisons réalisables sont nombreuses donc faites vous plaisir !

En vous battant avec un démon, vous augmenterez une jauge d’Affinité qui vous permettra de déclencher la Manifestation du démon. Cela vous rendra bien plus puissant le temps de vider la jauge. Il est possible que la jauge atteigne les 200% mais attention ! Vous votre défense diminuera à partir de 150%, donc utilisez cette jauge avec parcimonie.

Oninaki action rpg square enix combat

Bienvenue chez l’Alchimiste !

Unique marchand du jeu, l’Alchimiste sera essentiel à votre aventure dans Oninaki et se trouve à Ditto, la ville principale.

En premier lieu, il vous permettra d’améliorer le niveau des armes de vos démons en les fusionnant à d’autres armes de votre inventaire. Vous pourrez récupérer de nouvelles armes, à l’instar des pierres d’âme et des encens, à l’issue des combats avec les vagues d’ennemis.

Ces armes peuvent posséder jusqu’à 3 emplacements dédiés à l’affectation d’artefacts nommés Ombreroches. Ceux-ci donnent des spécificités aux armes, et ils vont rendre votre expérience de jeu beaucoup plus plaisante ! En effet, ces effets vont de la simple augmentation de statistique ou du taux de drops de certains objets jusqu’à des effets réjouissants tels que : vol de vie, empoisonnement, paralysie.  L’affectation se fera aussi chez notre ami l’Alchimiste !

Enfin, l’Alchimiste pourra convertir plusieurs Ombreroches simples en une Ombreroche plus puissante.

Quand le mignon côtoie le morbide

Si je vous dis que le jeu traite de la mort et sujets connexes, vous vous attendez certainement à des graphismes dignes d’un Shin Megami Tensei ou bien d’un Dark Souls. Oninaki surprend et prend ici le risque de proposer majoritairement des graphismes souvent colorés et mignons. Le design chibi des personnages, méchants ou gentils, accentue le contraste avec les aspects sombres du soft. Et certains joueurs pourront ne pas adhérer au style, en décalage avec l’ambiance générale du jeu.

Les décors sont magnifiques, que vous vous trouviez dans le monde des vivants ou celui des morts. On ressent le soin apporté au niveau des coloris, de la lumière ou des détails. Le style artistique utilisé m’a souvent rappelé Okami, et je pense qu’Oninaki l’utilise aussi pour compenser avec la noirceur des thèmes abordés, parfois de manière très crue : deuil, meurtres, suicides, douleur émotionnelle, mépris politique…

De mon côté j’ai adhéré, car ce sont des sujets avec lesquels j’ai beaucoup de mal, qui m’angoissent même. De ce fait, le traitement graphique m’a permis de ne pas me sentir mal à l’aise. Et n’est-ce pas aussi une façon de transcender la vie ?

Oninaki action rpg square enix fleurs de cerisier

Musique Maestro !

La bande-sonore est le fruit du travail conjoint de Shunsuke Tsuchiya (Another Eden, Black Wolves Saga) et Mariam Abounnasr (Xenoblade Chronicles 2, Final Fantasy XV, NieR:Automata).  Le duo n’en est d’ailleurs pas à sa première collaboration. En effet, ils ont déjà eu l’occasion d’orchestrer des morceaux des jeux Valkyria Revolution ou Black Butler: Book of the Atlantic. Mais revenons sur Oninaki.

Les compositions musicales misent principalement sur des instruments classiques mais efficaces (piano, violon, guitare, flûte traversière). Cela insuffle, avec succès, une ambiance émouvante au jeu. Les morceaux sont souvent très mélancoliques ou tristes à l’image des événements qui interviennent dans l’histoire. Elle m’a fait penser à plusieurs reprises à la bande-sonore de Child Of Light. J’aime beaucoup ce genre de mélodies qui jouent avec notre corde sensible, aussi je suis sûre que j’écouterai à nouveau celles d’Oninaki.

La Geek VS ONINAKI

Alors est-ce qu’Oninaki a répondu aux attentes que j’avais ? C’est une réponse plutôt mitigée que je vais apporter : j’ai apprécié jouer au jeu mais il accuse plusieurs défauts qui pourront rebuter les joueurs les moins indulgents.

Tout d’abord, j’ai failli lâcher le jeu à cause des temps de rechargement des compétences et de la lenteur des combats en début de jeu. Fort heureusement, cela s’améliore au fur et à mesure de la progression dans les arbres de compétences. Mais cela demande une certaine patience pour accéder à des combats dynamiques. Patience que vous devrez avoir encore pour supporter des temps de chargement parfois longuets.

Enfin, et c’est le point le plus dommageable, j’ai trouvé le développement du scénario bancal. Et pour cause, tout s’enchaîne trop vite et je n’ai pas réussi à accrocher à la trame principale dont les éléments sont distillés au milieu des différentes missions. Le manque d’approfondissement de nombreux personnages et leur manque d’expression n’aide pas non plus. En outre, le jeu propose aussi très peu de contenu annexe . LA seule mission annexe est la recherche des 21 âmes égarées. C’est la première fois que je suis autant frustrée car le jeu a pourtant des qualités indéniables.

Il propose tout d’abord un univers soigné, autant graphiquement que musicalement. Il touche à des sujets difficiles, qu’on n’aborde pas aussi frontalement, de façon générale, dans les jeux vidéo. Autre point non négligeable, les voix sont en japonais sous-titrées par des dialogues en français, ce qui plaira aux puristes, comme moi. De plus, sa durée de vie comprise entre 20h et 30h, est honorable pour un RPG aux ambitions humbles.

Pour finir, le gameplay à base de démons est prenant, une fois qu’on prend le temps de bien les faire progresser. La plus-value des compétences actives et passives se ressent sans délai.

Au final je dirai qu’Oninaki n’est pas un mauvais RPG. On prend même plaisir à y jouer, mais son potentiel scénaristique n’a pas été traité à sa juste valeur pour en faire un très bon jeu.

Jeu testé à partir d’une version PS4 envoyée gracieusement par Square Enix.

Maintenant à vos démons !

Comme Kagachi, vous voulez aussi voyager entre le monde des vivants et celui des morts pour tabasser plein de monstres ? C’est possible pour 33,99€ sur Instant Gaming (version Steam) au lieu de 50€.

Sources : Test personnel / Gamepress / Press Kit IGDB

2 commentaires pour “Oninaki, balades dans l’au-delà ?

Votre commentaire :

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :