faraday protocol artwork principal logo

Faraday Protocol – Le protocole Portal-like

Faraday Protocol est sorti le 12 août 2021 sur PC (Steam & GOG), Nintendo Switch, Playstation 4, Playstation 5, Xbox One et Xbox Series. Il s’agit d’une création du studio Red Koi Box et édité par Deck13. Le jeu a d’ailleurs reçu une mise à jour récente visant à mieux comprendre les puzzles du jeu et ainsi améliorer la Quality Of Life des gamerz de tous bords.

Il se classe dans la catégorie des FPS-Puzzle, un peu comme Relicta que j’avais testé précédemment. Comme vous l’avez deviné grâce au titre, Faraday Protocol est un Portal-like (comparable également à Talos Principle). Des salles avec puzzles, une voix désincarnée, une vue FPS et une arme capable de vous aider dans la résolution des dits-puzzles. Appuyons sur une touche pour lancer le jeu.

Faraday Protocol, le contexte ?

Vous incarnez un scientifique arrivant dans les vestiges d’une ancienne civilisation afin d’en savoir plus. Armé d’un Bia-tool, une sorte de pistolet non léthal, vous allez résoudre les énigmes se présentant devant vous alors qu’une voix, une IA nommée IRIS, vous parlera. Evidemment, lors de votre exploration, les énigmes seront de plus en plus difficiles. Votre récompense sera le savoir et la connaissance sur cette ancienne civilisation.

Le pitch est simple et efficace pour un jeu de ce genre. Le principal intérêt est de mettre vos neurones à dure épreuve, ce qui sera régulièrement le cas. En effet, la difficulté augmente rapidement et vous passerez pas mal de minutes à comprendre ce que vous devez faire pour avancer. C’est d’ailleurs un défaut important du jeu.

Par exemple, lorsque vous découvrirez de nouvelles mécaniques de jeu, comme des symboles à tourner qui en actionnent d’autres lorsque vous y touchez, le jeu vous le proposera encore, puis encore et encore un peu et une dernière fois jusqu’à saturation. Quelques « Encore ?! » risquent de survenir.

Quand on aime ce genre de jeu, ce qui est mon cas, tomber sur une salle retorse n’est pas un problème puisque chercher fait partie du jeu. Les aller-retours en pagaille moins. Avoir encore et encore la même mécanique complexe l’est moins également.

faraday protocol salle énigmes

Finalement ?

Faraday Protocol est agréable car n’oublions pas le plaisir de jeu. La Direction Artistique se veut très or et ébène. C’est simple, c’est propre et nous n’en demandons pas plus. Certains puzzles peuvent être frustrants lorsqu’on les comprend enfin, mais on relance le jeu sans problèmes.
Pour les plus acharnés, il est possible de détourner certains puzzles afin de trouver des collectibles cachés. De plus, la durée de vie du jeu est bonne :comptez entre quinze et vingt heures pour en voir le bout. Évidemment, ce temps est à relativiser avec votre aptitude à résoudre les énigmes. Comme déjà écrit plus haut, la difficulté est en dents-de-scie et parfois, vraiment (très) haute. Quant à l’histoire, nous sommes loin du lore d’un Talos ou d’un Portal. Nous sommes plus proche d’un Q.U.B.E ou The Turing Test. L’Indé à les qualités de ses défauts.

Je vous recommande bien évidemment Faraday Protocol, avec comme conseil de garder en tête ses imperfections.

Jeu testé à partir d’une version Playstation 5 envoyée gracieusement par PR Hound.

Un commentaire pour “Faraday Protocol – Le protocole Portal-like

  1. Ping : Faraday Protocol – Le protocole Portal-like – Les Blogueuses

Les commentaires sont fermés.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut