test pandapunch jeu action aventure ninja rabbit studio ratalaika games prhound

Panda Punch, Zeep le soldat de l’hiver

Salut à tous les adorateurs des jeux de plateforme rétro et bienvenue à ceux qui veulent découvrir le genre. Le 16 décembre 2022, Panda Punch, développé par Ninja Rabbit Studio’s, est sorti sur toutes les plateformes consoles (Xbox/Playstation/Nintendo Switch) et PC (Steam). Ce petit bijou est publié par Ratalaika Games au prix de 4,99€.

À ce prix, il s’agit bien entendu d’un jeu de plateforme et d’énigmes en deux dimensions qui ne fera pas la peau des triples A d’aujourd’hui. Sauf dans le cœur des joueurs les plus âgés, comme moi.
En effet, il y a une trentaine d’années, ce jeu aurait été noté au moins 16/20 par n’importe quel magazine. Panda Punch est un jeu de retour vers le passé auquel j’ai eu plaisir de jouer en version Playstation 4, sur Playstation 5. Oui, dans l’équipe nous sommes les fous et nous cherchons à pousser nos consoles dans leurs retranchements. Ou pas.

PandaPunch Logo

Panda Punch, une histoire en quatre rounds

Les jeux de plateforme rétro nous ont rarement gratifié d’une histoire extrêmement développée. Panda Punch respecte parfaitement cette tradition.

Le joueur incarne Zeep, un panda roux vivant au cœur de la forêt. Après avoir subi une attaque de missiles, il se réfugie chez son père qui va remplacer son bras blessé par un bras robotique. Le premier qui cherche une logique ici peut aller manger les scénarios des jeux des années 1990.

Une fois la transformation opérée, Zeep devra parcourir quatre environnements (forêt / jungle / ruines / temple), 54 niveaux et trois boss avant de se présenter devant la menace ultime (le 58ème niveau étant le boss final). La réflexion écologiste qui nous amènerait à penser que le jeu est une critique de l’humain se retrouve complètement balayée après le second boss. L’origine de nos adversaires militarisés et robotisés est tout simplement la même que dans le film Independance Day.

Je n’ajouterai rien de plus sur le scénario que je pense avoir assez présenté en évitant de trop spoiler. Je ne retiendrais que le fait que le jeu reste cohérent dans son lien entre les environnements et chaque étape de l’intrigue.

Panda Punch Histoire

Zeep, un panda roux qui a du punch et un cerveau

Panda Punch ne restera pas dans les mémoires pour son scénario. Cependant, il restera dans votre cœur lorsque vous aurez gouté à ses énigmes et aux évolutions de Zeep. Le jeu est très bien construit dans sa manière d’apporter les nouvelles mécaniques propres aux différents niveaux.

Panda Punch est à la base un jeu de plateforme dans lequel vous affrontez des animaux et des robots à l’aide de votre poing robotique. Il vous servira aussi à déplacer, transporter, détruire des caisses afin d’activer divers mécanismes. Et ainsi, résoudre de nombreuses énigmes.

Autant vous le dire tout de suite, vos adversaires, incluant les boss, ne sont pas de taille. Si ce ne sont les plus improbables, les mouches. Ce sont les adversaires à la mécanique la plus aléatoire et mortelle. D’autant plus qu’elles sont nombreuses à se mettre sur votre chemin.

Et oui, classique du genre, les mécanismes ont généralement pour effet de débloquer un passage à l’autre bout de la carte. Ce qui nécessite aussi de bien gérer les plateformes destructibles des niveaux 50 et plus. Attention, c’est aussi à partir de ce niveau que vous aurez des chances de mourir écrasé par des portes de pierre.

Très frustrant quand cela s’accompagne d’un bug majeur. Si vous mourrez en portant une caisse, celle-ci réapparaitra avec vous au dernier checkpoint. Ce qui aura pour effet parfois de complètement vous bloquer. Car vous n’aurez plus la possibilité de la ramener dans sa zone d’origine.

Et s’il y a bien une chose sur laquelle le jeu est gentil, c’est la complexité des énigmes des caisses. Ne cherchez jamais à transporter les caisses par monts et par vaux. Si ce n’est quelques sauts et herses à éviter, le mécanisme à activer n’est jamais trop loin.

Panda Punch Tonneau et Piece bleue

Un platine rapide mais une durée de vie appréciable

Si vous cherchez un platine facile, Panda Punch est fait pour vous. Le platine s’obtient assez rapidement et ne nécessitera que 18 niveaux dont le premier boss pour être acquis. J’ai regretté d’obtenir aussi facilement ce précieux trophée alors que Panda Punch propose de beaux défis par la suite. Mais ceci n’est qu’un avis personnel.

Panda Punch vous demandera une dizaine d’heures de jeu pour terminer son histoire principale. Ce qui est très bien pour un jeu de ce genre et aussi peu cher. Et si vous avez envie de terminer le jeu à 100%, il vous faudra au moins dix heures de plus. Chaque niveau dispose d’une pièce bleue à trouver. Celle-ci peut être cachée dans un mur, accessible uniquement avec certaines combinaisons de caisses. Ou qui vous mettra en boule. Zeep fera lui-même référence à ce pouvoir très similaire à celui d’un certain hérisson bleu.

Ces pièces bleues ou les cartes à collectionner réparties dans les niveaux vous permettent de renforcer votre force et d’augmenter votre santé.

Je reste frustré de ne pas avoir réussi à trouver la pièce bleue du niveau 11 et de ne pas avoir trouvé le moyen d’accéder à un objet suspendu dans le niveau de la forge. Ce dernier semble servir à accéder à un niveau spécial. Si vous avez une solution pour ces deux éléments, laissez la en commentaires, je vous en serai éternellement reconnaissant.

Panda Punch Carte des niveaux

Un son rétro qui donne envie d’une B.O.

S’il y a bien un élément dont je ne m’attendais pas à parler, c’est la bande originale de Panda Punch. Pour respecter l’esprit 16 bits du jeu, la bande sonore est entièrement composée de musiques chiptune.

Je ne suis pas un grand fan des musiques de ce genre car souvent trop dans les aigus. Mais je me suis surpris à me retrouver avec cette musique en tête plusieurs fois. Et avec grand plaisir. Les compositions sont complètes, vivantes et dynamiques. Mais surtout agréables.

Je regrette de n’avoir trouvé aucune information sur les compositeurs ou la possible existence d’une bande originale à acquérir. Peut-être que ce serait une bonne idée dans l’éventualité d’une sortie physique de ce jeu.

Panda Punch Boss

Panda Punch, un petit hommage aux plus grands

Quand on m’a proposé de tester Panda Punch, je m’attendais à un jeu pauvre en contenu et d’une extrême facilité. Mais encore une fois, Ratalaika Games a eu raison de croire dans le travail magnifique de Ninja Rabbit Studio’s. Et je remercie l’équipe de PR Hound de m’avoir poussé à le découvrir.

Panda Punch est un véritable hommage aux jeux de plateforme 16 Bits. Les décors sont soignés. La durée de vie du jeu est conséquente. Et on prend plaisir à progresser avec le jeu.

Je ne m’y attendais absolument pas, mais c’est un jeu que je vous conseille de posséder dans votre bibliothèque. Que vous soyez un amour des jeux rétro ou que vous souhaitez découvrir ce style.

Jeu testé à partir d’une version Playstation 4 envoyée gracieusement par PR Hound.

Testeur multi plateformes (Playstation, Nintendo, MicrosoftXbox et PC). Addict à la Fantasy. "Cet homme est un bon à rien! Oui mais lui, il est au moins moyen en tout!"
Posts created 93

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut