test review r-type final 2

R-Type Final 2, la fin d’un monument


Dans le monde du shoot’em up européen, il existe un titre indémodable, c’est R-type. La saga de shmup (= shoot’em up) la plus connue au monde avait pris fin en 2003 avec R-type Final sur PlayStation 2. Ce monument vidéoludique est aujourd’hui de retour avec R-Type Final 2.

C’est donc avec le plus grand des honneurs que j’ai pu parcourir à nouveau l’espace sur Nintendo Switch. Sachez que le jeu est sorti aussi sur PlayStation 4, Xbox One et Steam le 30 avril 2021. Pour le plus grand plaisir de tous les joueurs.

R-Type Final 2,le retour d’un symbole

L’objectif du studio GZ (Granzella Game Studio Inc.) a été d’offrir aux joueurs un retour au cœur de la saga née en 1987.
Pour ceux qui découvrent le titre, vous êtes un pilote de vaisseau R-type armé pour affronter nos adversaires extraterrestres, les Bydo.

Ce qui a fait la renommée de ce shoot’em up? Deux choses.

La première est l’armement de votre vaisseau contenant une boule appelée Force et des Wave Canon. La Force est à la fois un bouclier mobile et une arme permettant de tirer vers l’arrière du vaisseau. Les Wave Canon sont des armes principales du vaisseau pouvant émettre des tirs chargés.

La seconde est la prolifération de vos adversaires provenant de toutes les directions. Dans R-type, les Bydo peuvent provenir de toute part comme dans Astéroïds. Nous sommes majoritairement dans des couloirs à défilement horizontal donc on s’attend aux adversaires provenant classiquement de la droite de l’écran.

Cependant, ceux-ci pourront aussi venir de derrière vous. Le module Force est alors votre seule arme pour les attaquer. Bien entendu, il y des environnements ouverts et des accès en haut ou en bas de l’écran permettant aux armées de Bydo de vous surprendre. Un plaisir stressant.

r-type final 2 niveau

Un Kickstarter presque réussi

Le public européen avait boudé l’épisode de 2003 (que j’avais personnellement aimé) et mis un terme à la saga avec un changement de génération raté.

Le retour à la vie opéré par ce nouvel épisode n’a été possible que par la réalisation d’un Kickstarter dédié en priorité aux joueurs japonais. Le projet R-type Final 2 réunit un maximum d’éléments des différents titres de la saga. À contrario, il ne propose pas de nombreuses innovations dont les européens sont toujours friands.

L’accueil reçu n’a pas atteint le niveau attendu puisque les paliers permettant la création de tous les niveaux n’ont pas été atteints. L’objectif minimal a seulement été doublé.

Après avoir consulté la page du Kickstarter, on comprend aisément la raison de cette réussite en demi-teinte. Les différentes récompenses étaient trop chères. Et les récompenses minimes si vous n’investissiez pas au moins 500 dollars.

Le jeu a tout de même pu voir le jour et malgré l’insatisfaction de nombreux joueurs, le plaisir de jeu est toujours présent.

De l’arcade classique

R-type Final 2 est un shmup arcade vous offrant comme objectif de shooter des centaines d’adversaires avec un nombre de vies et de crédits limités. Il faut gérer les vagues d’adversaires, les obstacles fixes ou destructibles et votre armement selon le type de niveau.

Comme souvent, des scores élevés récompensent les joueurs les plus assidus et experts. Mais surtout, ceux-ci on la chance de se confronter à des adversaires et niveaux inconnus des simples mortels. De l’arcade pure et dure dans le respect des traditions.

R-Type Final 2, un shoot’em up RPG

R-type Final 2 devait cependant réussir à se démarquer et être le musée de la saga. C’est chose faite avec justement le Musée R.

Comme son nom l’indique, ce musée présente les différentes générations de vaisseaux de type R. Ceux-ci peuvent tous être pilotés et faire varier le style d’armement disponible.
Nous débutons le jeu avec le R-9A Arrow-Head, tout premier vaisseau de l’histoire. Et de ce vaisseau partent différentes branches de développement des diverses générations et type de vaisseaux R.

Trois types de matières permettent de débloquer les vaisseaux : du Solonium bleu, de l’Etherium vert et du Bydogène rouge. Ces matières sont des débris des vaisseaux adverses. Ils représentent en quelque sorte l’expérience et l’argent accumulés. Car chaque nouvelle déclinaison de vaisseau est plus puissante que la précédente.

Il y a 99 vaisseaux de prévus et donc tout autant de niveaux d’expérience. Certains sont réservés aux contributeurs. Et déblocables uniquement avec les codes fournis aux intéressés. Mais surtout une grande quantité de vaisseaux sont encore en cours de développement.

r type final pilot information

Du plaisir à venir

Un des grands reproches que l’on peut faire à R-Type Final 2 est son aspect incomplet.

Le titre disponible aujourd’hui ne contient pas l’intégralité des vaisseaux attendus. Ceci ne bloque en rien l’expérience à vivre et n’empêche pas de finir l’histoire (avec trois fins différentes). Mais il est frustrant de se dire qu’après avoir débloqué une dizaine de vaisseaux, on se retrouve déjà confronté à trois déclinaisons encore en attente de développement. Cumulé aux vaisseaux réservés aux Backers (déblocable avec un code connu de ceux-ci), cela peut être outrageant.

On retrouve le même souci dans la mise à disposition des niveaux. Si on se contente de tester le niveau Bambin, on ne traverse pas l’intégralité des niveaux du jeu. C’est après avoir fini le mode Entrainement et le mode Normal que j’ai pu réussir pour la première fois à faire le tour des niveaux. Et finalement 11 niveaux face à la diversité des décors de la saga, cela peut paraître peu.

Mais de ce constat assez sombre, nous ne devons pas oublier qu’il s’agit d’un jeu en mode Kickstarter. Le jeu n’est pas encore totalement disponible pour tous les joueurs. Mais certains disposent d’accès à des éléments complémentaires. Et même si le jeu est incomplet. Il ne faut pas oublier que les développements ne sont pas terminés. Il faudra donc être patient avant de pouvoir pleinement en profiter.

Le retour et les fins d’un monument

R-type Final 2 est le titre qui met une fin définitive à la saga R-type. Un peu comme pour un manga qui n’aurait pas eu de conclusion, le studio Granzella Game a répondu aux attentes des fans en proposant plusieurs véritables fins à son titre. Le titre vous offre trois fins possibles qui sont de plus en plus dramatiques.

R-type Final 2 est aussi une belle manière de mettre un terme à une saga en fin de vie. La diversité du marché des shmup en Asie et leur arrivé en masse en Europe entraîne un besoin de renouveau qui n’a pas été atteint par cette saga.

Et même si on peut juger que le titre est incomplet à ce jour, il ne faut pas le délaisser. Mais surtout, il faut garder confiance en l’équipe de développeurs passionnés qui continue à enrichir son titre.

Alors, si vous ne voulez pas revivre l’expérience Days Gone d’un titre qui n’aura pas de suite, ou ici, vivre l’expérience d’un titre dont tous les niveaux n’ont pas été développés. Soutenez les créateurs et laissez vous tenter par l’espace en mode Shmup.

Jeu testé à partir d’une version envoyée gracieusement par Koch Media.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :