shenmue III shenhua ling ryo hazuki

Shenmue 3, le retour du phœnix !

La Dreamcast est morte le 31 janvier 2001 en laissant derrière elle un catalogue important de titres cultes. Nombre de joueurs prient pour le retour en force des licences les plus arcades tels que Crazy Taxi ou PowerStone. Et d’autres rêvent de remakes de monuments tels que Skies of Arcadia ou Shenmue. C’est sur cette dernière licence que nous allons nous arrêter car tel le phœnix, Shenmue a ressurgi de ses cendres en 2018 avec Shenmue 3. Je ne m’attarderai pas sur la version HD des deux premiers opus sortis sur Dreamcast car cela fera l’objet d’un prochain article.
Nous allons nous concentrer sur le nouvel opus de la saga. Sur cette nouvelle page qui s’ouvre dans l’aventure de Ryo. Et sur ce projet de Yu Suzuki qui doit sa réussite à une communauté de fans remarquable.

Shenmue 3 est sorti le 19 novembre 2019 sur Playstation 4 et PC et Xbox One. Les trois DLC (Battle Rally, Story Quest Pack et The Big Merry Cruise) complétant le jeu sont déjà disponibles. Il est donc temps de se faire un avis sur ce jeu et de regarder la licence sous un nouvel angle.

En quelques mots pour les plus pressés, Shenmue 3 est un jeu de niche réservé aux fans de la première heure. Le rythme du jeu est volontairement lent et la priorité n’est pas donnée à l’histoire. Si vous êtes un adepte des jeux rapides avec de l’actions en continu, passez votre chemin. Si vous souhaitez vivre une aventure humaine et culturelle, bienvenue à vous.

Une histoire sans fin

La saga Shenmue est une longue course poursuite entre deux personnages charismastiques à travers l’Asie. Le jeune et beau Ryo Hazuki tente de venger la mort de son père, maître martial tué sous ses yeux par Lan-Di dans leur dojo familial. Comme tout héros de film de kung-fu, Ryo se lance dans une enquête pleine de rebondissements. Une aventure qui le mènera de Yokosuka au Japon jusqu’à Guilin et au village de Bailu dans la province de Sichuan au nord-ouest de la Chine. Tout ceci en passant par la mythique ville de Hong-Kong et l’ancien village de Kowloon. Une ancienne colonie anglaise devenue quartier artistique au nord de la ville en 1997.

Lors de son enquête Ryo a affronté différents gangs dirigés par le troublant Lan-Di. Ces gangs ont une fâcheuse tendance à capturer des jeunes femmes proches de Ryo dans le seul objectif de récupérer un objet mystique, le miroir du Phoenix.

shenmue lan di villain ennemi

Car oui, au-delà du fait de porter une intrigue de classique film d’action asiatique, Shenmue est aussi une quête pour un élément capable de ramener à la vie l’ordre ancien de l’empire Qing. Empire qui s’est construit au milieu du 17ème siècle et disparu en 1912 avec l’abdication du dernier empereur.

Les clés permettant d’accéder à ce trésor sont le miroir du Dragon dérobé par Lan-Di après avoir tué Iwao le père de Ryo et le miroir du Phoenix retrouvé par Ryo dans la cave de son dojo.

L’action de Shenmue 3 prend place alors que Ryo a rencontré Shenhua la fille d’un artisan du village Bailu dont la famille aurait créé le miroir. Nos deux personnages ont alors découvert que les montagnes du village abritent de grands secrets. Et Ryo a obtenu une étrange dague dont les mystères seront bientôt percés.

On est reparti pour un tour

Shenmue 3 propose de continuer l’aventure en respectant le schéma déjà rencontré dans les opus précédents. La structure est simple. Deux villes à explorer. Des enquêtes à mener. Des gangs à affronter. Une vie quotidienne à mener. Des secrets à percer et notre rival de toujours à poursuivre.

En ce sens, Shenmue 3 respecte la tradition mais n’offre aussi pas grand-chose de neuf à se mettre sous la dent. Pour ceux qui ne sauraient pas encore, le jeu n’est qu’une étape dans l’aventure de Ryo et ses comparses. Et même si on aime le genre, un peu de nouveauté dans la structure aurait été bénéfique.

Moi qui ai remis le nez dans les deux premiers épisodes avant de me lancer dans ce troisième opus, j’ai clairement ressenti une lassitude en jouant. L’histoire avance par étapes ce qui permet de s’attarder sur les éléments secondaires du jeu mais casse vraiment le rythme de l’aventure. Aujourd’hui habitué à des jeux comme GTA dans un style plus proche Sleeping Dogs, dont l’histoire peut être réalisée d’une traite, on se retrouve face à un jeu old school très épuisant.

Le joueur est plusieurs fois contraints de vivre une vie classique pendant une à deux semaines dans le jeu pour obtenir l’élément qui débloquera la suite de l’histoire. Une chose qui pourrait être appréciable car cela permet de freiner nos ardeurs et notre soif de vengeance. Tout en découvrant la vie telle que nous l’avons oublié depuis ce début de millénaire. Mais est-on prêt à prendre le temps de vivre une vie normale dans un jeu vidéo ?

Réapprendre à vivre

La réponse à cette question, vous l’obtiendrez en jouant à Shenmue 3. Alors que dans Shenmue, vous pouviez vous passer des petits boulots en perdant beaucoup de jour et en accumulant l’argent gagné tous les jours. Dans Shenmue 3, vous serez contraint de réaliser des petits boulots ou des actions annexes pour gagner parfois quelques précieux yuans.

Le vice est d’ailleurs poussé à son paroxysme quand vous arriverez à Niaowu. En effet, dans cette ville, vous dormirez à l’hôtel et serez donc contraint de gagner chaque jour suffisamment de yuan pour prolonger votre séjour. Je ne sais pas ce que cela provoque de ne pas avoir les moyens de payer. Mais l’une de vos missions sera de récupérer le paiement d’un ancien client, par la manière forte. Donc le même sort nous sera certainement réservé.

Afin de ne pas se retrouver à la rue, de disposer d’assez de nourriture pour vous déplacer, vous entraîner et vous battre, il faudra que l’argent coule à flot. Ainsi, vous aurez quatre moyens principaux de gagner de l’argent.

Le chômage ? Je ne connais pas.

La coupe du bois qui est amusante à partir du moment où l’on réussi à réaliser une coupe de qualité. Dans ce cas, une musique accompagnera votre activité tant que vous réussirez à ne pas louper une bûche. On se sentirait presque une âme de Rocky Balboa quand on réussit à enchaîner plusieurs coup « Excellent ». Mais cette activité n’est pas très rentable. Une séance de coupe vous rapportera environ 70 Yuans en moyenne. Une des missions principales vous demandera d’accumuler 5000 yuans, pour que ça vous serve de repère.

shenmue job coupe du bois

La seconde activité la plus simple mais encore une fois peu rentable est le combat. Uniquement disponible à Niaowu, cette activité vous permettra de doubler votre mise à chaque victoire. Sauf que votre mise n’est pas directement de l’argent mais des tickets qui vous permettrons d’obtenir des prix. Ces prix peuvent être revendus à de bons prix si vous obtenez des collections complètes. Mais encore une fois, si on s’accroche au ratio temps passé/argent gagné, on reste à peine à une centaine de yuan par session. Ceci reste tout de même plus utile car on s’entraîne au passage. Mais n’étant disponible qu’à partir de la seconde partie du jeu, c’est moins intéressant.

Shenmue 3, des activités saines

Le troisième moyen de gagner de l’argent, moins violent, est la pêche. Une option à exploiter tant qu’on dispose d’un minimum de fonds et dont la rentabilité est assez aléatoire. En effet, il faudra louer votre matériel de pêche afin de vous lancer et de tenter de trouver du poisson dans l’un des nombreux points de pêche possibles. Qui dit louer du matériel, dit coût de location récurrent, risque de casse, et surtout qualité de matériel donc de pêche variable. Une partie de pêche prendra en moyenne 3h30 de votre journée dans le jeu et rapportera avec le matériel de haute qualité, environ 400 Yuans. Pour un coût de 120 Yuans. Une activité à exploiter au maximum dans le village de Bailu en début de jeu.

Enfin, ma méthode préférée pour obtenir un maximum de Yuan rapidement, la récolte de plantes médicinales. Totalement aléatoire, la récolte d’une série de plante peut vous rapporter plus de 600 Yuans. Seulement, il faudra se balader et trouver les zones de cueillette tout en ayant la chance de tomber sur les espèces les plus rares. Les premières cueillettes sont très pauvres. Plus on passe de temps à cueillir des plantes et plus les espèces deviennent rares, sans forcément devoir changer de lieu. Cependant, il ne faut pas en abuser et savoir attendre sous peine de devoir attende un à deux jours avant de retrouver de nouvelles plantes.

Ainsi, votre vie est rythmée tous les jours par ces différentes activités et il ne vous restera que très peu de temps pour avancer dans l’histoire principale ou vous entraîner ou tester l’une des autres activités secondaires comme la collecte des mascottes Chobu-chan qui vous permettrons d’obtenir de nouvelles tenues toujours plus rétro.

Un hommage aux années 80 et 90

Un des points importants de la saga Shenmue est le fait que nous vivions la vie d’un jeune japonais de la fin des années 80. Le jeu nous plonge donc dans la vie de populations pour lesquelles le smartphone n’existe pas. Il est amusant de retrouver le bon vieux téléphone à cadran de l’hôtel ou encore de continuer à noter sa progression dans un carnet.

Plus amusant encore, aller faire un tour dans une salle d’arcade nous replonge directement dans la décennie qui aura fait le succès de SEGA. Les bornes proposent des versions plus ou moins modifiées de l’époque. Et je crois que je n’ai jamais autant rigolé en jouant à un Virtua Fighter qu’en testant la version modifiée de Shenmue 3. Chaque personnage a été remplacé par un poussin mais garde ses combos mythiques. Juste parfait.

Mais comme dans les premiers épisodes, les références ne s’arrêtent pas là. On retrouve toute une série de jouets de l’époque allant des voitures télécommandées aux maquettes de vaisseaux spatiaux. Il en va de même pour les vêtements et cartes de magasins à collectionner.

shenmue III jouet figurine gaccha machine gashapon

Sur un air disparu

Enfin la musique aussi reste telle qu’à l’époque. Des ballades épurées et traditionnelles aux sonorités pesantes. Rien n’a changé par rapport aux épisodes précédents si ce n’est qu’on ne dispose ici que des rythmes les plus discrets.

La bande originale ne vous annonce pas de grandes phases d’action avec des morceaux rythmés et entraînants comme ceux des précédents épisodes. Même le thème de Delin de Shenmue 2 ou “Encounter with Destiny” de Shenmue 1 sont plus épiques et entraînants.

Comme si le jeu avait pris un coup de vieux. C’est un constat assez facile quand on pense que la saga a vingt ans mais aussi réducteur. En effet, la saga Shenmue nous a aussi toujours apporté ce que certaines licences ont oublié : un morceau d’histoire.

Un voyage historique

Certains se souviennent peut-être de ce qui a fait la renommée de la licence Assassin’s Creed, ses références historiques. La saga Shenmue respecte encore ce crédo et nous livre ici une véritable leçon culturelle. Au-delà de la découverte du rythme de vie des populations chinoises, Shenmue 3 est un véritable musée digital. Qu’il s’agisse des objets de la vie quotidienne. Ou encore des œuvres d’arts réparties dans les différents environnements du jeu. Tout est magnifiquement reproduit et souvent replacé dans son contexte.

Le travail effectué par les équipes est remarquable et doit être félicité. J’ai perdu quelques jours à fouiller chaque zone des villes, villages et temples que nous pouvons explorer. Mais à chaque fois, j’en ai appris un peu plus sur l’art et les traditions de ce splendide pays.

Mon seul regret se porte sur le fait qu’on ne parle pas assez de la période durant laquelle les miroirs ont été fabriqués. Et surtout le contexte historique du trésor tant convoité. En ayant fait une petite recherche sur la dynastie Qing, j’ai pu interpréter le rôle donné aux miroirs et aux couleurs choisies. Ainsi, les explications rapides données lors de l’exploration du village de Bailu sont plus qu’insuffisantes. On reste loin d’avoir assez d’éléments pour mesurer le risque encouru et les enjeux cachés. Fans d’Indiana Jones et de lord Voldemort, la saga Shenmue est faite pour vous.

La voie des art-martiaux

Depuis le début, la saga Shenmue nous lie intimement avec les arts martiaux. Et cette fois encore, Shenmue 3 nous fait découvrir des branches d’art martiaux chinois, que nous autres européens, ne connaissions qu’à travers certains films ou jeux. Le nombre de techniques limité lors de la première partie du jeu, explose lors de notre arrivée à Niaowu.

Toutes les techniques présentées sont des copies de mouvements existants. Et on découvre alors toutes les subtilités de chaque technique dont les variantes, au demeurant anodines, peuvent avoir des effets dévastateurs.

Le jeu apporte et fait ressentir un message fort concernant cet art. Les techniques d’art martiaux ne s’apprennent pas en un jour. Et les connaitre est bien loin d’être suffisant pour les maîtriser. Lorsque vous apprendrez vos techniques principales auprès des maîtres, vous devrez réussir différentes épreuves.

Celles-ci font évoluer Ryo mais aussi le joueur. Et tel Ryo, quelques heures m’auront été nécessaires pour comprendre l’objectif des épreuves et leur impact sur ma manière de jouer.

Cela ne m’a tout de même pas permis de passer outre les incompréhensions lors de réactions aléatoires de Ryo durant les combats.

shenmue III apprentissage technique one inch punch

Des défauts emblématiques

Certaines choses changent, d’autres pas. Dans Shenmue 3, les contrôles n’ont pas changé. Dans la continuité des précédents épisodes, Ryo réalise ses actions et dispose d’une liste de commandes inchangée.

Cependant, il dispose aussi des mêmes défauts que par le passé. Il reste toujours nécessaire de passer en vue à la première personne pour tenter de faire la moindre action précise. Il est même parfois plus simple de le faire pour passer dans des couloirs sans se retrouver bloqué contre les murs.

Les puristes vous diront que c’est normal et que cela aurait tué le style du jeu. Moi je vous dirai que certaines licences comme Tomb Raider et Uncharted ou encore Assassin’s Creed ont fait le choix du changement et ça leur a réussi.

Par contre d’autres changements sont survenus sur des points qui avaient fait la gloire de Shenmue.

Perdre la notion du temps

L’alternance jour-nuit et surtout le changement de temps qui nous paraissent être une norme aujourd’hui furent les révolutions portées par les deux premiers épisodes de la saga. Malheureusement, Shenmue 3 a plus ou moins raté l’intégration de ces deux éléments.

La tombée de la nuit respecte assez bien l’esprit des deux premiers opus. Mais les transitions sont beaucoup plus violentes, et j’espère que c’était un bug de ma version, ne tiennent pas compte du temps (nuageux, pluie ou soleil). Un point anecdotique à priori mais quand on le voit tous les jours de jeu, c’est dommage.

D’autant plus que les changements de temps sont aussi assez choquants. Même sans aller dans la comparaison extrême avec des jeux comme Red Dead Redemption 2 ou Forza Horizon 4, je trouve que les changements de temps des versions Dreamcast étaient plus naturelles. Passer d’un grand soleil et un paysage lumineux à une pluie et un paysage obscurci en moins d’un battement de cils est vraiment dommage. Encore une fois, j’espère que cela est juste lié à ma version Playsation 4 classique.

Mais encore une fois, nous ne nous tournerons pas vers Shenmue 3 pour parler des révolutions apportées par la saga.

shenmue balade nocturne niaowu by night

Un succès d’un autre temps

Shenmue 3 est un épisode qui devait sortir initialement sur Playstation 2. Le titre avait été repoussé et reconstruit pour tourner sur Playstation 3. Ainsi il devait bénéficier d’une amélioration graphique majeure. En tenant compte de cet élément, on comprend pourquoi le jeu nous apparaît si « ancien » comparé aux titres d’aujourd’hui.

Après trois sauts technologiques, on comprend pourquoi le jeu emporte avec lui tant de défauts graphiques. Si on les replaçait aux époques auxquelles le jeu était prévu, on aurait un tout autre avis.

Mais imaginez vous devoir re-développer intégralement un jeu plusieurs fois pour tenter de rattraper votre retard graphique. L’enfer ! Et pourtant, ayant testé Shenmue 3 de la version 1.00 à la version 1.05, je peux vous affirmer que le travail est encore en cours. À chaque version, j’ai vu le jeu devenir encore plus beau. J’ai vu s’estomper l’effet du multi-texturing désynchronisé. J’ai aussi vu des choses plus simples comme l’amélioration des couleurs de l’intérieur de l’hôtel de Niaowu. Le bois ressembler à du bois et le parquet prendre une belle couleur.

Ainsi, tel un bon vin, cet épisode s’améliore au fil du temps. Et espérons qu’il servira de base pour un premier remake des deux premiers épisodes.

Shenmue 3 : un jeu pour les fans

Shenmue 3 possède une communauté assez forte et prospère pour avoir assuré la sortie de cet opus. Nous avons là un jeu qui aura attendu presque 20 ans pour voir le jour. Et pourtant il a réussi à rencontrer un succès plus important que d’autres titres d’aujourd’hui.

Un titre que les nouveaux joueurs ont boudé à tort ou à raison. Mais surtout un titre qui perpétue la saga. Et je l’espère sincèrement, un titre qui annonce une fin palpitante dans le prochain épisode. Le fait que la saga n’ait pas réussi à garder son rythme de sortie est le seul reproche majeur que l’on peut lui faire.  Les fans seront-ils capables d’attendre 20 ans de plus pour une suite ? Je ne sais pas. Mais en attendant, je continue ma route avec Ryo dans les DLC de Shenmue 3.

Jeu testé à partir d’une version Playstation 4 envoyée gracieusement par Koch Media.

Vous souhaitez affûtez vos techniques d’arts martiaux à la manière de Ryu Hazuki et retourner dans les années 80/90 ? Shenmue III est disponible chez Humble Bundle pour 49,99€ (version PC) ou sur Amazon pour 32,70€.

11 commentaires pour “Shenmue 3, le retour du phœnix !

  1. Euh non le jeu n’est pas dispo sur steam avant le 19 novembre 2020, mais dispo sur epic store, pas dispo non plus sur switch 🤨
    De même que Shenmue 3 n’a jamais initialement été prévu sur Ps2 ou Ps3
    N’omettez pas de dire que le budget de Shenmue 3, financé en partie par les fans , ne représente qu’1/8e du budget de Shenmue 1 et 2 ,
    Malgré pas mal d’erreurs je trouve que c’est un bon test, merci !

    1. hello Shensam, merci pour tes retours. En effet, comme on peut le voir en suivant le lien Humble Store, le jeu est disponible sur l’Epic store et non Steam et d’ailleurs dans le même sens comme indiqué en début d’article, pas de version switch (erreur de copier-coller).
      Shenmue 3 avait été annoncé le 11 novembre 2001 sur le site sans précisions complémentaires sur la date de sortie prévue à l’époque. Mais surtout, l’annonce indiquait que le jeu serait disponible sur console de salon (et à l’époque Microsoft n’avait de droits que sur le second épisode) en sachant que la mort de la Dreamcast allait être annoncée à la fin du mois suivant, il ne restait que la Playstation 2 (je ne crois pas du tout à un développement possible sur N64). Ensuite, lors de la Game Develpment Convention de 2011, Yu Suzuki indique que le développement ne dépend que des budgets accordés par SEGA. En mars 2012, Ben Harborne lâche les infos sur les versions HD de Shenmue 1 et 2 mais certains sites comme gamerzines présentent des infos d’autres sources internes concernant l’attente de SEGA sur les retours de ces version pour financer le développement du 3 à l’époque sur PS3. C’est d’ailleurs la seule trace que j’ai trouvée concernant l’avancée du jeu avant le lancement du KickStarter.
      Sur le montant de celui-ci, je n’ai pas connaissance des budgets des deux premiers épisodes. La seule chose que j’ai pu constater c’est que le seuil le plus élevé espéré était de 11 millions de dollars et n’a malheureusement pas été franchi.

  2. Je n’ai pas eu la chance d’avoir une Dreamcast pour jouer à Shenmue. J’aimerais bien y jouer un de ces quatre pour découvrir cette saga (malgré les défauts du 3e volet ^^).

    1. Coucou Nana, moi non plus je n’ai pas eu cette chance. Cependant mon rédacteur Cylek l’a eue, et je pense qu’il te conseillerai d’essayer la saga quand tu en auras l’occasion 😀

          1. Et oui le seul, l’unique aha ! pour le moment aucun soucis pour le moment ^^. J’ai pu jouer à Crisis Core sans problèmes et puis je pouvais augmenter la vitesse parfois

          2. Ah ah ah ^^ Moi j’ose pas encore passer sur RomStation (la législation me fait flipper), même si ce serait + pratique pour les vieux jeux. Ah ? Sympa les options, j’irai jeter un œil.

Votre commentaire :

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :