Accueil / JEUX VIDÉO / Solatorobo – Un petit tour dans mon Mecha?

Solatorobo – Un petit tour dans mon Mecha?

Solatorobo: Red The Hunter / Action mécanique tendancieusement mignonne / DS /  Namco ~ Bandai ~ CyberConnect2 / 2011

*  Le pitch : 

la geek en rose solatorobo playstation 1

Solatorobo est  de ces jeux qui ne sont pas médiatisés à outrance, mais dont la qualité vous pousse à y jouer.

Il est la suite spirituelle de Tail Concerto (des mêmes développeurs) – petit bijou de la PS1 sorti en 1998 – dont il reprend une partie de l’univers, du système de jeu et les chatons pas sages à capturer.

J’ai eu un véritable coup de foudre pour ce jeu, voilà à peu près comment cela s’est passé:

« Oh c’est trop mignon, des chats et des chiens! [Lecture de la jaquette] Mais attends il y a des méchas, et tu personnaliser le tien? Le truc de fou! Allez je l’achète (sans regarder l’histoire) » 

Un vrai coup de tête en fait.

Vous incarnez donc Red Savarin, jeune Caninus fanfaron un peu stupide, mais excellent chasseur.
Ceux-ci sont demandés pour accomplir des missions terrestres ou aériennes (ouiiii, vous allez piloter un peu aussi :D).

Red voyage ,entre îles et mers de nuages, à bord de l’Asmodeus, piloté par sa sœur Chocolat Gelato.

Le but principal du jeu sera de réaliser des quêtes que vous trouverez à l’Office de chaque île, mais certaines quêtes seront liées à l’histoire du jeu et vous feront avancer, tandis que d’autres seront juste là pour le divertissement. Elle est pas belle la vie de chasseur?

la geek en rose solatorobo playstation 3

En cours de route vous récupérerez un médaillon et recueillerez un jeune garçon du nom de Elh, et votre joyeuse chasse va être perturbée -sinon ce ne serait pas drôle –

Le Kurvaz, une bande de méchants relous composée essentiellement de Felinekos (dont la délicieuse Opera :3) va venir vous embêter.

la geek en rose solatorobo playstation 4

Ils vous pourchassent à la recherche du médaillon et du jeune garçon, mais tout cela cache une histoire bien plus sombre ,sur fond de guerres et destruction, que je ne dévoilerai pas ici. Vous allez jouer à ce jeu.
Vous rencontrerez de nombreux personnages tous plus attachants les uns que les autres, et liés de près à la trame complexe – mais oh combien émouvante – de Solatorobo. Bon maintenant je suis sûre que vous voulez jouer à ce jeu! 😉
Allez, c’est pas tout ça mais j’ai un Eclair au café qui m’attends.

* Le style tendance :

Cette fois, on va jouer les mécanos en herbe grâce au plus gros atout du jeu: les Méchas.

la geek en rose solatorobo playstation 5

De nombreux ennemis en possèdent un, et vous-même pilotez le Dahak.

Il ne paie pas de mine, mais vous vous prendrez pour un mécano de génie quand vous accéderez à l’interface de personnalisation et si vous avez assez d’argent aussi pour acheter les pièces.

C’est pas gratuit!

Vous pourrez choisir votre châssis (9 en tout à acheter ou à débloquer) qui définira les statistiques de base de votre destrier, vous pourrez le booster , en agençant différentes pièces dont chaque couleur représentent une caractéristique.

Vous serez limité en emplacements pour ces pièces, mais en récupérant des P-Crystal vous pourrez en gagner des supplémentaires.

Pour finir je vous laisse admirer ces beautés avec la musique envoûtante de Chikayo Fukuda:

Nos top-modèles du jour:

la geek en rose solatorobo playstation 6

* THE Place to be:

Vous avez dû le remarquer je suis fan de végétation, donc je vous conseille la Forêt Sacrée Samoyede, c’est frais, c’est vert, c’est sacré alors on ne se roule pas dans l’humus. Merci.

la geek en rose solatorobo playstation 7

* Mon conseil farfelu :

Ne jouez pas à ce jeu si vous avez faim, les personnages ont tous des noms sucrés.

la geek en rose solatorobo playstation 8

* Anecdote croustillante – c’est du vécu – :

Dans la vie j’ai des problèmes. Je suis ce qu’on appelle dans le langage courant « un boulet »…Mais ce qui est très drôle c’est que je le suis aussi dans les jeux vidéos.

Ce fût l’ode à la loose quand j’ai découvert l’horreur des quêtes aériennes: incapable de me repérer dans l’espace malgré les indications de ce pauvre radar – qui a sûrement eu envie de m’étriper.

Je l’imagine bien me parler comme ça: « Mais p*****! Mais tu la vois pas cette île? C’est là-bas! Eh voilà, tu es encore tombée en panne d’énergie..C’est pas comme si tu recommençais pour la 10e fois… »

Et je ne vous parle même pas du GP Aerobot, grand prix de courses aérienne, pour lequel je suis une vraie quiche.
Oui parce que pour les quêtes aériennes, il faut gérer le vol, la direction mais aussi l’énergie de son Mecha, sinon : Plouf! Dans le vide!

* Ma plus grande fierté :

Dans Solatorobo, il y a des sous-quêtes, dont l’une consiste à récupérer des morceaux de musique et l’autre à récupérer des morceaux de photos souvenirs des protaganistes.

Je vous mets la pression de suite, car j’ai réussi à tout récupérer – en me perdant plusieurs fois – mais j’ai réussi!

* Compabilité amoureuse vert

Ce jeu met une véritable claque aux jeux déjà existants sur DS, et voire à certains de la 3DS.

On ne peut que saluer l‘exploitation maximale des performances de la portable et j’ai fondu pour ce jeu qui est , certes, mignon mais cache un côté très triste, sombre et mélancolique – comme Klonoa en son temps – et malgré quelques légers couacs, je lui attribue un bon GROS 95%  car il parvient à nous embarquer sans difficulté dans son univers enchanteur.

Point positifs:

– Une intrigue dévoilée au fur et à mesure, complexe et prenante avec une juste dose d’humour.

– Si vous connaissez l’anime Vision of Escalowne, vous aurez sûrement reconnu la patte de Nobuteru Yuki au chara-design et mecha-design.

– Les décors sont très détaillés et magnifiques

– La bande-son qui colle parfaitement au jeu et à son ambiance

– Les séquences animées par le studio Madhouse

– La variété des missions et la possibilité d’en télécharger

– Les mini-quêtes

– La possibilité d’explorer avec ou sans le Dahak (même si au final c’est plus pratique)

– Le GP Aerobot – même si je suis mauvaise –

– La durée de vie qui est juste comme il faut: pas d’ennui, pas de lassitude

Points négatifs:

– La simplicité et la répétitivité des missions ainsi que des combats

– De légers lags par moment

* Jetez un œil :

Je ferai court avec l’opening qui donne un bon aperçu de ce qui vous attends 😉

* Maintenant à vos manettes et êtes-vous plutôt Félins filous ou Canidés honnêtes?

À propos lageekenrose

Blogueuse made in Toulouse, le jeu vidéo me fait voir la vie en rose. Née en même temps que Zelda et toujours en quête de découvertes vidéo-ludiques, j'aime partager mes trouvailles et expériences.

Lisez aussi :)

CONCOURS RENTRÉE 2017 La Coque Personnalisée

Concours La Coque Personnalisée – Gagne ta coque!

L'été touche bientôt à sa fin! Pour pallier à la morosité de la rentrée, je vous propose un concours avec La Coque Personnalisée. Bonne chance!

11 Commentaires

  1. Mouais bon c’est pas trop mon truc… Mais merci quand même pour cette revue 🙂

  2. L’opening donne bien envie en tout cas 🙂 . La musique me fait penser à Tsubasa reservoir Chronicle. Merci pour l’article 😀

  3. Tu me fais faire une liste de jeux pour des consoles que je n’ai pas … On fait comment ?
    Tu m’as vraiment donné envie d’y jouer ! Il n’a pas l’air de crouler sous les points négatifs en plus !

  4. La musique de Solatorobo est vraiment captivante, un bon cru 🙂

  5. Tiens oui, le jeu fait penser à Tail Concerto… Je l’ai d’ailleurs trouvé il y a une quinzaine de jours en excellent état (boite+ notice+ CD en excellent état) pour 15 €.

    • Hihi ces deux jeux sont géniaux, et c’est normal qu’il te fasse penser à Tail, car c’est la +/- la même équipe 😉
      J’ai toujours pas fini Tail d’ailleurs *honte*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :