Purring Quest Steam Test La Geek En Rose

The Purring Quest – Aventure chacrément prenante

Il y a quelques mois  *honte*, j’ai reçu gracieusement une version presse de The Purring Quest de la part du très félin studio Valhalla Cats. C’est avec joie, et moult péripéties que je publie enfin ce test.

Créé en 2013, Valhalla Cats est un jeune studio indépendant situé à Murcia, en Espagne. Le boss de la boîte est Tika, un mignon petit chat, qui se délecte de mettre la pression à tous les humains qui bossent pour lui. Ils n’ont pour le moment qu’un seul jeu à leur actif, mais de récentes news annoncent le développement d’un nouveau titre. Ce que j’apprécie avec ce studio c’est qu’il font preuve de beaucoup d’humour et qu’une part de leurs profits est reversée à des organismes/associations de bien-être animal, (via achat sur leur site).

The Purring Quest Steam Donation program Valhalla Cats

The Purring Quest, le Pitch !

Intriguée par ce jeu,dont le nom est traduisible par « La quête ronronnante », je le lance avec beaucoup d’excitation. J’ai déjà la larme à l’œil: on a un background super triste et on débute par un premier niveau dans un cimetière.

Je suis donc Kimchi (comme le fameux chou fermenté coréen), petit chat blanc et roux, fidèle compagnon de mon maître veuf. Lors d’une visite habituelle sur la tombe de notre défunte maîtresse, je perds mon humain. Me voilà donc parti à sa recherche: chats très charismatiques, chiens très énervés, rats, arêtes de poissons (Miam!). Avec des secrets disséminés ça et là.

Mes émotions reprennent vite le dessus car le gameplay est super fluide, et  (trop) réactif, on est sur du vrai jeu de plateformes où les réflexes, notamment pour les sauts ou se planquer, sont importants. Et en plus: Kimchi ronronne in game Je me régale de l’ambiance, et des clins d’oeil dans ce jeu, mais aussi de l’intelligence des dialogues avec les chats. Allez je vous laisse, je dois manger mes arêtes.

Un gameplay exigeant

Mais comment joue-t-on? Soit au clavier (ignoble!) soit à la manette. J’ai galéré pendant un temps fou sur le 1er niveau car je n’avais pas de manette, puis j’ai eu le bon-sens d’enfin en acheter une et oh miracle, j’ai réussi mais la difficulté est quand même là. C’est bon ça! Le gameplay s’apparente à celui d’un jeu de plateformes classique, mais je préfère ça que des innovations foireuses. Restez prudents toutefois: la moindre erreur de calcul dans vos mouvements, couplée à leur grande réactivité, peut vous faire perdre des vies risquant ainsi le game over. Il ne faut pas faire comme moi le bourrin!
A noter deux possibilités peu communes et qui vous feront sentir vraiment chat: escalader et se planquer derrière les buissons / rochers / autres.

De la 2D à l’ancienne

Côté design, le jeu est en 2D comme les bons vieux jeux de plateforme, (décors et personnages) réalisé « à la main ». Au premier abord, ce choix peut paraître discutable à l’heure du tout 3D, mais les studios indépendants sont des petits fous, et aiment prendre des risques. C’est très joli avec un embrun de nostalgie très agréable. Un peu comme cette odeur des bons gâteaux de votre enfance.

Musique Maestro !

Et la musique? Basée sur le piano, la guitare et autres instruments à cordes, et quelques des notes de triangle, la bande-son ,de grande qualité, vous bercera tout le long de l’aventure. Je me suis laissée charmer par ces douces mélodies. Il  y a  notamment une morceau très hispanique, sauce flamenco, très court mais qui a réveillé mes origines latines direct!

La Geek VS The Purring Quest

vert

Ce jeu est une très bonne  surprise: platformer rétro, avec son univers félin, son ton surprenant (on s’attendait à un truc tout mignon, plein de joie), et GROS point positif pour sa bande-son réussie. La difficulté est progressive, et il faut s’habituer à la réactivité précise du gameplay, en gros faut pas avoir la tête dans le pâté quand vous jouez. De plus, acheter The Purring Quest, c’est aussi faire un don à une association intervenant en faveur des chats. Pour finir je vous laisse regarder le trailer de ce jeu attendrissant :

Jeu testé à partir d’une version Steam gracieusement reçue de l’éditeur Valhalla Cats.

Découvrez aussi tous mes autres tests de JEUX VIDÉO ►ICI◄ et mes vidéos ► YOUTUBE ◄ !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
EN LIVE ❤
CURRENTLY OFFLINE
%d blogueurs aiment cette page :