Accueil / JEUX VIDÉO / Portrait de The Legend Of Zelda A Link Between Worlds

Portrait de The Legend Of Zelda A Link Between Worlds

Salut les Kirbys, s’il y a une saga de jeu vidéo que j’adore c’est bien Zelda. Aujourd’hui je tenais à vous présenter The Legend Of Zelda A Link Between Worlds, qui est une suite spirituelle de A Link To The Past.

The Legend Of Zelda A Link Between Worlds, le pitch!

Vous êtes Link, apprenti d’un forgeron bidon d’Hyrule. Vous alliez juste au temple. Et voilà que vous croisez le sorcier Yuga. Avec horreur et sans rien pouvoir faire, vous le voyez transformer la fille du prêtre en…tableau de maître. Son plan? Capturer les sept sages dans une pokéball dans un cadre ainsi que la princesse Zelda au passage (parce qu’elle est trop belle, et qu’en oeuvre elle ferait une chouette décoration).

Le but? Libérer Ganon pour répandre le Mal. C’est moi ou on l’a déjà entendu plein de fois celle-là? De plus il vous traite de supra moche et vous tabasse, quel affront ! Vous êtes loin d’être un foudre de guerre, donc vous vous écroulez, gisant tel une carpette au sol, inconscient.

A votre réveil, vous rencontrez Lavio, l’homme lapin, qui vous donne un bracelet fashion et ouvre une boutique de location d’items dans votre maison. Peu après vous croisez à nouveau l’affreux sorcier qui vous mue en portrait. Zut! Il a raison, c’est laid ! Mais, magie! Le bracelet de Lavio annule le sort, et vous pouvez désormais vous balader sur les murs et traverser des interstices en mode peinture murale.

Link masterpiece Zelda A Link Between Worlds

Au travers de failles spatiales vous découvrirez aussi le triste monde de Lorule, gouverné par la jolie Hilda. Allez c’est parti pour libérer les Sages et la princesse à travers Hyrule et Lorule!

On s’habille comment dans  The Legend Of Zelda A Link Between Worlds?

Zelda and Hilda look Zelda A Link Between Worlds

 

 

J’ai déjà détaillé le style vestimentaire de Link dans mon article sur Zelda OOT, donc je vais éviter la redondance.
Aujourd’hui je vais m’attarder sur le look des deux princesses: Zelda d’Hyrule et Hilda de Lorule. Elles font dans le grand luxe, avec leur robe en percale de coton rehaussé d’un ruban en soie assorti à la couleur de leurs yeux. Leur ceinture est en cuir, décorée d’ornements en métal & fils précieux.

Elle met en valeur leur taille de guêpe tout en rehaussant le tablier, arborant le symbole de la Triforce pour Zelda, le même inversé pour Hilda. C’est assez logique car elles viennent de deux mondes parallèles, à la fois différents mais unis  dans leurs valeurs, à la recherche de l’éradication du mal.

Chacune porte fièrement de l’or: plastron et couronne avec un rubis (ou grenat je ne suis pas orfèvre :P). Vous noterez la candeur de Zelda, qui a les bras nus avec de simples bracelets joncs. Une coiffure millimétrée s’opposant au côté plus sauvage et mature d’Hilda aux cheveux violets/bruns. Cette dernière portant des gants longs et un maquillage plus « femme ». Le regard déterminé et sérieux de l’une, l’air frais et naïf de l’autre. Le Yin et le Yang.

On écoute quoi dans  The Legend Of Zelda A Link Between Worlds?

Ah! Mais j’allais oublier de parler de quelqu’un de très important, le maestro du jeu: Koji Kondo Ryo Nagamatsu , qui revoit, à sa manière, les plus belles sonorités du jeu et nous offre aussi des pistes originales. Voici le morceau que j’ai sélectionné pour vous:

The Place to be dans The Legend Of Zelda A Link Between Worlds

Je me suis super bien sentie chez Big’Ornette. Cette grosse maman poulpe toute rose, toute gentille, qui m’a demandé d’aller chercher ses petits égarés dans le monde entier… Elle m’a attendrie :3 En plus, elle m’a promis d’améliorer mes baguettes, alors j’ai pas pu résister. 😀

Mon conseil farfelu :

 » Coupez ! Coupez les buissons ! Rien de plus joyeux, rien de plus relaxant »

Anecdote croustillante – c’est du vécu – :

Je vous ai déjà parlé de mon manque flagrant d’orientation, ainsi que de ma boulette-attitude? Et bien les voilà de retour dans Zelda ALBW: fière d’avoir fait sa fête au boss tortue sur son Rocher, je me suis mise en route pour chercher un autre donjon. Je n’en ai jamais trouvé aucun, que ce soit dans Lorule, ou Hyrule et ce, pendant des jours. Jusqu’au jour béni où j’ai trouvé mon deuxième donjon.

Ma plus grande fierté :

J’ai un gros défaut dans les jeux vidéos, la cupidité. Mon premier but est de remplir mon porte-monnaie très vite. Du coup à force de zigouiller mobs et tas d’herbe, j’ai empilé des tas de rubis. Je suis riche et j’ai acheté tous les items de la boutique de Lavio (sauf la baguette des Sables qu’une enflure ne veut pas ramener, je crois que je vais aller le chercher par la peau des fesses). Ma fierté IRL? Avoir choppé le coffre musical collector offert avec la pré-commande 😉

La Geek En Rose VS The Legend Of Zelda A Link Between Worlds : compatibilité amoureuse la geek en rose good game logo studio QI

J’ai craqué à presque 100% sur ce jeu mais deux aspects font que je lui attribue un doux 95%. J’ai toujours eu un faible pour les jeux Zelda, notamment sur console portable, et cette « suite » de Zelda A Link to the Past est tombée à pic. Elle ne dément pas les qualités originelles des jeux de cette saga, tout en y ajoutant des aspects originaux: la 2e princesse, le déplacement sous forme de tableau, la jauge d’énergie pour l’utilisation des items spéciaux. J’ai apprécié retrouver les éléments qui font l’identité de tous les opus: le thème, les Cuccos, les fragments de cœur, les items cultes (épée, bouclier, bottes, arc, boomerang, bombes) et les Fées que l’on peut capturer.

Point positifs:

– Le travail graphique repris de A Link To The Past mais amélioré
– La fantastique bande son
– La durée de vie qui est très longue
– L’histoire qui fait écho à celle de ALTTP, avec deux mondes reliés mais différents
– Tous les jeux annexes
– La prise en main très facile et quasi-intuitive
-Les dialogues ou textes comiques (je reste marquée par « 50 rubis, ce n’est pas grand chose mais ça fait toujours plaisir »)
– La vue du dessus que j’adooooooore

Points négatifs:

– La difficulté à trouver son chemin, chose qui m’a toujours angoissé dans les Zelda
– Pourquoi il n’y a pas de petits chats dans les Zelda? T.T

Jetez un œil :

Et voici 43 secondes d’un mini-jeu, car il n’y a pas de jeu Zelda sans Cuccos, ces « poules » qui vous attaquent en bande si vous les frappez.

Maintenant à vos manettes et empoignez vos baguettes !

tipeee la geek en rose

À propos lageekenrose

Blogueuse made in Toulouse, le jeu vidéo me fait voir la vie en rose. Née en même temps que Zelda et toujours en quête de découvertes vidéo-ludiques, j'aime partager mes trouvailles et expériences.

Lisez aussi :)

nintendo spotlight e3 2017

NINTENDO Spotlight E3 2017: résumé et impressions

Le Nintendo Spotlight E3 2017 clôturait la grand messe des jeux vidéos.Découvrez le résumé de la conférence Nintendo Spotlight E3 2017 et mes ressentis.

4 Commentaires

  1. Du coup c’est sur 3DS only c’est ça ? En tout cas il me fait de l’oeil aussi merci pour l’article ;).

  2. Un article tout mimi sur un jeu que j’ai adoré.
    C’est surtout le style Zelda A link to the Past qui m’a séduit.
    J’ai adoré trouver les moindres quarts de coeur de ce Zelda !

    • Ouiii, il est vraiment chouette 🙂 Le style est vraiment sympa c’est clair, et j’ai adoré qu’ils le modernisent en gardant tout le charme de ALTTP. Par contre je l’ai trouvé super difficile par moments. >.<

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :