Rime, voyage mélancolique

Il y a des jeux qui ne paient pas de mine au départ puis qui vous prennent aux tripes au fur et à mesure de votre avancée. Rime en fait partie. Je l’ai découvert lors de l’E3 2017 et je l’avais adopté dans mes coups de cœur (voir l’article dédié « E3 2017 – mes coups de cœur »). Sorti le 26 mai 2017, Rime a-t-il su me charmer ? Découvrez le avec mon retour d’expérience.

Réception jeu Rime

Rime, le pitch

Le pitch de Rime appartient à ce que j’appelle le «flou intergalactique», dans le sens où l’on ne sait rien du tout au départ. On se réveille sur une plage, on a l’air d’un prince et on doit suivre un renard ultra mignon. De toute façon, il n’y a rien à faire d’autre qu’explorer les environs car on ne sait même plus qui on est. Mais au fur et à mesure de notre avancée dans les chapitres, la trame se dévoile subtilement, et on comprend le monde qui nous entoure. Et surtout, on obtiendra la réponse aux questions : qui suis-je ? où vais-je ?

Un tableau charmeur

Ce qui frappe quand on lance Rime pour la première fois c’est son univers graphique très prononcé. En fait le premier jeu de référence qui m’est venu à l’esprit est Zelda Wind Waker. Il est aussi dans la vague graphique de ces jeux que je qualifierais de «balades relax» comme Seasons After Fall, Journey, Flower, Fe… Son style très « peinture » offre des variations de coloris en fonction des niveaux. D’abord très chaleureux, ils pourront aussi passer par la froideur ou la noirceur. C’est le genre de graphismes délicats qui vont ravir vos pupilles.

Un gameplay enfantin

Je ne m’épancherai pas sur le gameplay, car vous n’aurez à utiliser que 3 boutons, notamment pour résoudre les énigmes. À noter que l’utilisation de l’alternance ombre et lumière vous sera utile. De plus, point de map, donc si vous avez un sens de l’orientation en carton vous allez juste…vous perdre.

Musique Maestro

Fruit du travail de l’hispanique David Garcia Diaz, la musique est un élément clef de Rime. C’est elle qui vous transmettra toutes les émotions relatives de chaque instant vécu durant votre périple. Principalement basée sur le piano et le violon, elle n’est pas envahissante et elle se manifestera aux moments opportuns. L’accent est mis sur les bruitages de l’environnement et de nos personnages, nos seuls compagnons en l’absence de musique.

Rime VS La Geek

Au départ surprise de ne pas avoir les bases de l’histoire, je me laisse guider par mon ami renard au pelage de feu et au cri adorable. C’est lui qui me dirige à travers cet univers à la fois immense et aux couleurs éclatantes, mais aussi vide. Vide de vie à part moi, lui, quelques sangliers et, plus tard, un gros piaf relou qui me veut du mal. Je suis le seul être humain et tout n’est que ruines. Je saute sur les falaises, je nage et je côtoie le danger sans me battre mais tout en résolvant des énigmes. Certaines de ces énigmes sont parfois difficiles à comprendre, et je n’ai pas regretté d’avoir fait le jeu en stream, car les conseils des spectateurs m’ont beaucoup aidée. Aussi, en dépit d’un gameplay simple, avec mon skill légendaire du fail, j’ai été capable de faire des bourdes !

L’ambiance sonore et visuelle me transporte, avec des bruitages mélancoliques comme, par exemple, le chant de notre Esteban (vous avez la référence ? ) du jeu vidéo ou ses frissons de peur. Une dizaine d’heures (en comptant la fouille pour trouver les items cachés), en prenant mon temps, se passe. Et puis la fin du jeu approcha…BIM! J’ai pris une grosse claque émotionnelle dans la tête quand j’ai compris ce qui se tramait. Et là, je n’ai pas pu retenir mes larmes tant c’était inattendu. Je ne vous en dirait pas plus pour ne pas vous spoiler. RIME est LE jeu qui m’a fait pleurer en 2017. Il a la beauté graphique tel Journey ou Flow, mais aussi la beauté d’âme. Un vrai délice !

Ils en parlent

Pour finir je vous propose de lire ma sélection d’avis rédigés par d’autres sites et blogueurs sur ce jeu 😉 ♥ Madmoizelle Site Geek My Geek ActuLightningamerGeek’s and Com

Jeu testé à partir d’une version PS4 envoyée gracieusement par Focus Home Interactive.

Découvrez aussi tous mes autres tests de JEUX VIDÉO ►ICI◄ et mes vidéos ► YOUTUBE ◄ !

Pros

  • Univers graphique coloré
  • Sympathie du héros et du renard
  • OST sublime
  • Gameplay archi simple

Cons

  • Énigmes parfois relous
  • Trop court
Blogueuse made in Toulouse, le jeu vidéo me fait voir la vie en rose. Née en même temps que Zelda et toujours en quête de découvertes vidéo-ludiques, j'aime partager mes trouvailles et expériences.

5 comments on “Rime, voyage mélancolique

  1. Dibela dit :

    Ton test est très plaisant à lire 🙂

    Je suis un peu rassurée, j’avais eu des échos assez négatifs sur le jeu (mais je crois que ça concernait surtout la version switch)

    Ton test donne envie d’y jouer ^^

    1. lageekenrose dit :

      Coucou mademoiselle 🙂 Merci beaucoup c’est un plaisir de voir un de tes commentaires chez moi 😉 Alors moi j’ai joué sur PS4 donc aucun problème de lag, de frame rate ou autres. Il est gratuit sur PSN+ ce mois-ci donc si jamais profites-en ?

      1. Dibela dit :

        Ah d’acc merci pour l’info ^^

        1. lageekenrose dit :

          Avec grand plaisir 😉 Faut partager les infos quand c’est utile ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top