Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon Danmachi Infinite Combate

DanMachi Infinite Combate “Is it wrong to try to pick up girls in a dungeon ?” : un dungeon crawler-RPG à tenter !

L’adaptation en jeu vidéo de l’anime éponyme dont le nom court en japonais est DanMachi est enfin arrivée sur notre continent ! En vérité, il existe un jeu mobile sorti en fin d’année 2019 en Europe. Mais ce qui nous intéresse c’est cette version PC et consoles de salon avec le dungeon-RPG qui nous est offert. DanMachi Infinite Combate est sorti le 12 août 2020 sur Playstation 4, Nintendo Switch et Steam. Il est développé par Mages Inc., anciennement connu sous le nom de 5pb. Le studio est à l’origine des Visual Novel de la saga Science Adventure (dont Steins;Gate). Le jeu est passé assez inaperçu jusqu’à maintenant. Il est donc temps d’en parler !

DanMachi Infinite Combate : une adaptation d’anime ou de manga ?

Nous avons dans DanMachi Infinite Combate le droit de revivre l’histoire de la première saison de l’anime. Le jeu nous fait découvrir les aventures rocambolesques de Bell Cranel, un jeune aventurier élevé par son grand père à coup d’histoires héroïques.

Dans le monde de Bell, les dieux sont descendus sur Terre et aident les humains à devenir des héros à part entière. Le but de ces héros ? Explorer les tréfonds des donjons existants à travers le monde et gagner ainsi argent, gloire et renommée pour leur famille.

Chaque aventurier apprenti héros doit appartenir à une famille d’un des dieux descendus dans notre monde. Dans le cas de Bell, il s’agit de la famille d’Hestia, une déesse aux formes généreuses mais toute petite. Cette déesse vient à peine de revenir parmi nous et sa famille ne compte qu’un seul membre, Bell.

Un bourreau des cœurs à la japonaise

Hestia a choisi Bell non pas par dépit mais parce qu’elle a détecté quelque chose de spécial en lui. Et malheureusement pour elle, il s’agit de son innocence et de son honnêteté.

Le grand père de Bell ne lui a appris que deux choses : seuls les héros trouvent de belles compagnes en les sauvant d’ignobles bêtes dans les donjons, et un homme se doit de toujours aider les femmes. Oui c’est assez basique mais Bell vivait dans les montagnes avant d’arriver à Orario.

Du coup, lorsque Bell développe sa première capacité, il n’obtient rien de moins que la capacité d’augmenter ses compétences et sa rapidité d’évolution à partir du moment où il éprouve des sentiments pour une femme.

La déesse Hestia aurait aimé voler son cœur, tout comme plusieurs autres représentantes de la gente féminine humaine ou pas. Mais non, celui-ci tombe follement amoureux d’Aiz Wallenstein, une guerrière de haut niveau. Blonde à deux cent pourcent.

Toute l’histoire de Danmachi tourne autour de la tentative de Bell de rattraper le niveau d’Aiz Wallenshit (surnom donné par jalousie par Hestia). Lors de ses aventures, Bell va non seulement augmenter son niveau de héros mais aussi réveiller la curiosité des autres dieux. Et le parcours de zéro à héros lorsque les projecteurs sont pointés sur vous n’est vraiment pas facile.

Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon Infinite Combate Bell Aiz

Bell et blonde, une double vision

En plus d’incarner Bell, vous aurez la possibilité et le devoir d’incarner Aiz. La répartition homme-femme n’est pas assurée puisque vous ne jouerez que six chapitres avec Aiz contre 10 avec Bell.

Les chapitres d’Aiz permettent de découvrir la vie dans une vraie famille, celle de la déesse Loki. Cette famille est l’une des plus puissantes et compte de nombreux héros de niveau 5 et 6. Et surtout, les objectifs dans le donjon sont d’un niveau plus élevé.

Avec Bell, l’objectif est de dépasser le dixième niveau du donjon. Avec Aiz, votre objectif sera le 51 ème niveau. Ce qui signifie normalement que les chapitres d’Aiz sont beaucoup plus difficiles.

Mais en réalité, pas du tout. Les objectifs étant principalement basés sur des étages de donjons à atteindre ou des objets à récupérer, les combats sont inutiles et peuvent donc être évités.

Et s’il doit y avoir affrontement, Aiz étant elle-même d’un niveau élevé, ce n’est pas une contrainte. J’ai d’ailleurs vraiment découvert les commandes et stratégies durant ses aventures.

Ce qui est plus intéressant dans le fait d’incarner Aiz, c’est le fait de revivre des événements mais du point de vue d’un autre personnage. Et de pouvoir comprendre comment ces situations se sont construites. Ou de voir que deux personnes peuvent vivre une situation de manière totalement opposée.

Orario, la ville…

Une autre opposition troublante dans le jeu se situe au niveau du déroulement du jeu dans la ville d’Orario et dans le donjon.

L’histoire et les interactions entre personnages sont réalisées en mode visual novel dans la ville. En naviguant à travers la ville entre la guilde, le marché, l’auberge et votre famille, vous pourrez parler avec différents personnages et obtenir de précieuses informations. Ou vous préparer pour votre prochaine exploration du donjon. On retrouve les codes classiques des visual novel avec des échanges alternés entre les protagonistes.

Le seul élément usant est le fait que dès qu’un personnage intervient, son avatar fait une sorte de courbette en glissant vers le bas. Ce mouvement est inutile et souvent complètement incompréhensible par rapport à la phrase exprimée.

Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon Infinite Combate Bell menu ville Orario

… versus son donjon

Le donjon offre une toute autre facette. Alors qu’on pouvait s’attendre un style graphique proche de la saga des Ys ou Atelier, on a ici un style Super Deformed très enfantin. On dispose d’un système de combat proche d’un Zelda ou de celui de Binding Of Isaac. Votre personnage dispose d’une attaque faible pouvant être répétée pour former un combo. D’une attaque moyenne mais circulaire. D’une touche de sort unique et d’une esquive (pas de protection).

Il peut faire appel à une attaque spéciale lorsque sa jauge est remplie ou lors de l’intervention d’un allié ou deux. Enfin, il est possible d’utiliser des objets attribués aux touches directionnelles (soit 4 différents) limités à neuf de chaque. Un système classique et simpliste de dungeon-crawler.

Graphiquement, l’environnement est extrêmement répétitif. Il y a peu de détails. Parfois quelques roches dans les tunnels ou de petites végétations. Le nombre et la variété des adversaires à l’écran sont très limités et la vue en défilement 2,5D donne l’impression de jouer à un Pokémon sur Nintendo 3DS

Le donjon possède donc une image complètement opposée au visual novel proposé et au type de public visé par le jeu.

Le fait que le jeu ait été prévu pour tourner sur PS Vita explique en partie les choix graphiques opérés. S’il avait été développé directement et uniquement pour Playstation 4, il aurait été certainement beaucoup plus détaillé.

Date a live style

Revenons au contenu du jeu. Une fois les péripéties de la saison un et son épisode spécial passés, l’histoire de Danmachi Infinite Combate prend fin.

Cependant, nous avons le droit à un « extra mode » qui vous permettra d’accéder à un véritable dungeon-RPG traditionnel toujours accompagné d’un visual novel qui reste cette fois bien séparé. Les chapitres du visual novel sont cachés sous le menu « Ask Out ». Et ils sont encore une fois partagés entre Bell et Aiz.

Il vous faudra réussir à accumuler des points de « date » dans les donjons pour les débloquer. Il y a en tout seize « date » à réaliser (dont ceux basés sur les relations Bell-Aiz-Hestia). Et chaque « date » possède six chapitres ayant un coût de déblocage croissant.

Ces courtes histoires permettent d’en apprendre un peu plus sur les relations entre les différents personnages et leur personnalité. Il est dommage que ces éléments ne soient accessibles qu’après avoir fini le jeu. Ils sont de bons moyens de pousser le joueur à passer du temps dans les donjons pour monter ses niveaux plutôt que de dévorer l’histoire sans vraiment profiter des points forts du jeu.

Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon Infinite Combate donjon fini Aiz

DanMachi Infinite Combat : un dungeon RPG guidé …

J’ai commencé par vous présenter les éléments ajoutés à la fin du jeu afin de pouvoir pleinement parler de la partie dungeon-RPG.

Dans l’univers de DanMachi Infinite Combate, chaque aventurier monte de niveau en réussissant des actions héroïques dignes de le faire progresser. La difficulté est qu’il est impossible de déterminer quelle action va permettre le changement de niveau. Il était donc impossible de traduire cela dans le jeu. Si vous suivez l’anime, vous saurez à quel moment exact Bell change de niveau.

Il paraît donc totalement inutile de chercher à renforcer son personnage puisque tout est prédéterminé.

La solution est simple. Le changement de niveau correspond bien à une augmentation de caractéristiques. Mais il existe deux autres moyens de renforcer vos caractéristiques, l’équipement et les compétences.

Soyons honnêtes, il est tentant d’accumuler des Valis servant à acheter un meilleur équipement. Puis de le renforcer avec les restes des monstres tués dans le donjon. La preuve : c’est ce que j’ai fait durant la première moitié de l’aventure. Cependant, cela ne sert absolument à rien.

Il est préférable de se concentrer sur l’avancement de l’histoire afin d’acquérir automatiquement les équipements les plus puissants du jeu. Seuls ces équipements méritent d’être augmentés. Sinon, il vous faudra attendre d’avoir terminé l’histoire pour pouvoir affronter à nouveau les boss et enfin récupérer les ingrédients nécessaires à la constitution d’armes et armures à peine plus puissantes.

… qui ne se révèle qu’une fois terminé

Le constat que je viens de vous présenter correspond à la première dizaine d’heures de jeu que DanMachi Infinite Combate vous propose. En effet, une fois l’histoire principale terminée (les 16 chapitres), vous pourrez accéder librement aux donjons et boss du jeu en version “difficile”.

Vous devrez tout de même repartir du niveau 0 de quatre différents donjons (un par élément) et débloquer les zones d’exploration par tranche de dix niveaux à chaque fois.

La difficulté des donjons est alors beaucoup plus élevée que durant l’histoire. À titre de comparaison, la mission d’histoire la plus difficile est notée trois étoiles. Les dix premiers niveaux des donjons de l’Extra mode sont eux aussi notés trois étoiles. Et les niveaux vingt à trente sont notés cinq étoiles !

Il devient donc impératif de compléter vos fiches de compétences afin de renforcer vos personnages. Heureusement que l’on peut sortir des donjons tous les cinq étages sinon cela serait quasiment impossible.

Et c’est justement là que le jeu révèle tout son potentiel.

Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon Infinite Combate famille Loki

Un extra mode qui donne tout son sens au jeu

Comme vous l’aurez compris, alors que je m’apprêtais à fournir une critique plutôt négative de DanMachi Infinite Combate, le bonus « Extra Mode » a complètement inversé la situation. En offrant une véritable difficulté et des objectifs complémentaires, ce mode transforme le jeu en véritable pépite.

Vous pourrez compter à minima une bonne quarantaine d’heures complémentaires pour débloquer toutes les histoires des personnages et atteindre les niveaux les plus élevés des donjons.

De plus, Bell et Aiz ne partagent aucun élément débloqué. Il vous faudra donc atteindre les mêmes objectifs avec les deux personnages pour progresser. Et même si cela semble une solution de facilité pour allonger le temps de jeu, les niveaux les plus difficiles débloqués une fois le niveau 30 de chaque donjon atteint offriront un accès aux éléments les plus suggestifs du jeu.

Le fan service est alors à son paroxysme puisque vous pourrez partager des moments intimes avec certains personnages. Rien de trop vulgaire non plus puisque même Sony n’a réalisé aucune censure dans ces chapitres bonus.

Is it wrong to try to pick up girls in a dungeon ? Yes and no.

Construit comme un jeu destiné aux fans de l’anime, Is It Wrong To Try To Pick Up Girls In A Dungeon ? Infinite Combate offre une expérience de jeu et une durabilité insoupçonnées.

Si vous ne connaissez pas l’univers de DanMachi, le jeu vous en apportera les bases. Mais je vous conseille de regarder l’anime afin de tout comprendre et de bien vous marrer.

Pour les joueurs aimant les dungeon-RPG et les véritables défis, DanMachi Infinite Combate saura vous conquérir si vous lui en laissez le temps.

Pour ma part, j’aimerai qu’un DLC pointe le bout de son nez et nous permette de vivre la saison deux de l’anime. Mais l’univers de DanMachi est en perpétuelle extension avec l’anime, le visual novel et le jeu mobile. J’attends donc la suite avec impatience.

Jeu testé à partir d’une version Nintendo Switch envoyée gracieusement par PQube.

Votre commentaire :

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :